Révolution industrielle : des entreprises coopératives pour le bien des utilisateurs et des consommateurs

Environnement industriel sans limite au delà de la µ5

Page: 2/4

Entreprises liées

Quelle nouveauté...

La plupart des personnes présentes lors de ce lancement étaient venu, pour découvrir l'étape de commercialisation du prototype Micro 5 que le monde industriel avait pu découvrir au SIAMS en 2016. Les insiders s'attendaient certainement à un petit quelque chose de plus énorme de plus grandiose. Malgré cela, les participants n'ont pas été déçu du voyage.

La micro 5 est une machine très efficace tant en terme d'utilisation d'énergie que de rapidité d'usinage. Le projet est par ailleurs soutenu par la fondation pour le climat. D'une précision similaire aux grands centres d'usinage la micro5 va certainement encore faire parler d'elle. Elle peut se conjuguer au singulier comme machine d’établi pour un dentiste, un horloger ou un bijoutier mais elle peut aussi être vue comme un mini atelier de quatre machines avec un robot «accoupleur» assurant l'interface de manipulation central.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 9 images

«A mes yeux, la Micro5 n’est qu’une première étape dans un changement complet de la manière de produire. Dans le futur, nous pourrons imaginer des micro-usines situées au plus proche des besoins de consommation.» Samuel Vuadens, directeur de Mecatis et CEO de Factory
«A mes yeux, la Micro5 n’est qu’une première étape dans un changement complet de la manière de produire. Dans le futur, nous pourrons imaginer des micro-usines situées au plus proche des besoins de consommation.» Samuel Vuadens, directeur de Mecatis et CEO de Factory
(Source : JR Gonthier)

Etant donné que le succès est au rendez-vous (25 machines devront être fabriquées en 2018) une option de développement a été choisie en créant une nouvelle société anonyme Factory5 dirigé par Samuel Vuadens.

(ID:45093233)