Une entreprise suisse devient partenaire de Microsoft Élimination du carbone dans l'air à long terme

de Climeworks / Traduction : Marina Hofstetter

Related Vendors

Climeworks, société zurichoise, fait passer sa collaboration avec Microsoft à l'étape suivante : suite à sa sélection dans le cadre du portefeuille d'élimination du carbone de Microsoft en 2021, les deux sociétés ont maintenant conclu un nouvel accord d'achat d'élimination du carbone sur 10 ans.

Les co-fondateurs de Climeworks : C. Gebald et J. Wurzbacher devant la centrale de Climeworks en Suisse.
Les co-fondateurs de Climeworks : C. Gebald et J. Wurzbacher devant la centrale de Climeworks en Suisse.
(Source : Climeworks / Julia Dunlop)

Climeworks devient le premier fournisseur d'une technologie d'élimination du carbone à long terme pour Microsoft. De tels engagements à long terme sont cruciaux pour contribuer à l'essor de l'industrie de l'élimination du carbone, car ils offrent à la fois une sécurité de planification aux deux parties et accélèrent l'acceptation générale des technologies. En particulier dans le cas du captage direct dans l'air (en anglais DAC, pour Direct Air Capture), les engagements pluriannuels favorisent fortement les efforts de financement à long terme et soutiennent ainsi non seulement le développement de la technologie, mais aussi tout l'écosystème qui la sous-tend.

L'engagement de Microsoft

En 2020, Microsoft a annoncé son engagement pionnier à être carbone négatif d'ici 2030 et à supprimer toutes ses émissions historiques de CO2 d'ici 2050. Un an plus tard et après avoir passé avec succès un processus d'examen approfondi, la solution d'élimination du dioxyde de carbone de Climeworks était la seule solution de DAC sélectionnée par Microsoft.

Galerie d'images

Aujourd'hui, Climeworks va plus loin dans sa collaboration avec Microsoft en devenant son premier fournisseur d'élimination du carbone à long terme. Les deux sociétés ont signé un accord de 10 ans pour l'élimination du carbone, dans lequel Climeworks éliminera de façon permanente 10 000 tonnes de CO2 de l'atmosphère pour le compte de Microsoft. Ce deuxième engagement, tourné vers l'avenir, est l'un des plus grands accords de DAC jamais signés et la preuve de la confiance de Microsoft à la fois dans la technologie de Climeworks et dans sa capacité à se développer.

« Nous sommes ravis de signer notre deuxième contrat d'élimination du carbone avec Microsoft et de travailler ensemble sur le long terme. Les engagements à long terme comme cet accord pluriannuel sont cruciaux pour le développement de l'industrie du DAC, car une demande dont la stabilité est établie garantie le financement de notre infrastructure, et par conséquent accélère le développement de l'écosystème nécessaire à l'essor du DAC à une échelle supérieure », déclare Christoph Gebald, co-fondateur et co-PDG de Climeworks.

« L'accord d'achat pluriannuel de Microsoft avec Climeworks est une étape importante vers la réalisation du « net » dans « net zéro ». Notre expérience en matière d'achat d'énergie renouvelable montre que les accords à long terme peuvent constituer une base essentielle pour la course mondiale au développement des nouvelles technologies de décarbonisation. Associé à l'investissement du Fonds d'innovation climatique de Microsoft dans l'usine de capture directe de l'air de Climeworks, cet accord avec Climeworks peut aider à donner un coup de fouet aux progrès commerciaux et techniques dans une industrie naissante mais cruciale pour atteindre les objectifs du GIEC », a déclaré Lucas Joppa, responsable environnement chez Microsoft.

Le captage direct de l'air est essentiel pour atténuer le changement climatique. Le GIEC estime que d'ici le milieu du siècle, nous devrons éliminer chaque année 3 à 12 milliards de tonnes de CO2 de l'air pour limiter le réchauffement de la planète à 1,5 °C. Le captage et le stockage directs de l'air devraient y contribuer de manière significative, avec un potentiel d'élimination de 310 milliards de tonnes de CO2 d'ici à 2100 pour limiter le réchauffement de la planète à 1,5 °C, sans dépassement ou avec un dépassement limité.

MSM

(ID:48630643)

S'abonner à la newsletter maintenant

Ne manquez pas nos meilleurs contenus

En cliquant sur „S'abonner à la newsletter“, je consens au traitement et à l'utilisation de mes données conformément au formulaire de consentement (veuillez développer pour plus de détails) et j'accepte les Conditions d'utilisation. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Dépliez pour les détails de votre consentement