Rechercher

Du jamais vu, un nouveau centre d'usinage imposant

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> Le fabricant lucernois de machines-outils Reiden, propose désormais un mastodonte de la précision. Rigide et dynamique, ce centre d'usinage est capable de faire tourner à fier allure une pièce de 5 tonnes sur son plateau rotatif. Il s'agit là d'une nouvelle machine hybride, dénommée centre d'usinage 5-6 axes mais pouvant aussi être utilisée comme un centre de tournage vertical.

Entreprises liées

La RX 18 surpasse toutes les autres machines de Reiden.
La RX 18 surpasse toutes les autres machines de Reiden.
(Image: MSM / JR Gonthier)

Le fabricant de machines Reiden peut se vanter d'un historique important d'une centaine d'années. En effet c'est en 1904 qu'Hermann Bossard fondait la société dédiée à la fabrication de Turbines hydrauliques et de transmissions. Et tout naturellement 14 ans plus tard la première machine-outils était produite et vendue. Depuis cette époqie Reiden s'est acquis une réputation d'entreprise innovante au service du client dans le domaine de la fabrications de machines-outils. Aujourd'hui, elle compte plus de 120 employés et une vingtaine d'apprentis. Elle réalise un chiffre d'affaires annuel de 30 millions de Francs suisses.

Actuellement la maison Reident Technik AG est dirigée par Alex Sutter et Ruedi Willimann. Ces deux personnes employés de longue date de la société, avaient dans les années 1990 avaient repris la direction de la «Reiden» en la rachetant. Ils ont tout mis en oeuvre pour que la marque Reiden retrouve son éclat d'antan et je dois dire qu'ils y sont parvenu.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 8 images

Actuellement Reiden Technik a la responsabilité de l'ensemble du flux, de la conception à la mise en service en passant par la fabrication, le montage, jusqu'au service après vente. Vendredi 19 août quelques clients et membres de la presse ont eu le privilège de découvrir la nouvelle machine RX18. Il s'agissait d'une avant-première une sorte d'avant goût de sa présentation à la foire mondiale des machines-outils à Hanovre. Chacun s'attendait à une innovation particulière, mais là cela dépassait véritablement ce que l'on pouvait imaginer...

En effet le petit frère de cette nouveauté soit le centre d'usinage RX10 avait déjà marqué les esprits lors de sa sortie. Notamment par sa stature. Mais maintenant avec la RX18 il va falloir trouver de nouveaux superlatifs.

De quoi parlons-nous?

Il s'agit d'une machine gigantesque qui a même surpris les employés et la direction de Reiden. En effet elle est capable d'usiner une pièce, tel un bloc moteur par exemple d'une dimension maximale de 2200 x 2200 x 1610 mm. Qui plus est, sa table rotative peut se mettre en mouvement et transformer le RX 18 en un tour vertical, c'est assez unique.

Mais ce n'est pas tout, l'arrivée de la RX 18 en complément avec la machine RX 10 amène du renouveau à la palette des machines proposées par le fabricant lucernois. Les anciennes gammes BFR 22, 23 et 24 continueront à être produites mais seront vraisemblablement délaissées au profit de la nouvelle série RX. Car ces nouvelles machines sont imparables à plus d'un titre. En effet la RX 18 est un centre de fraisage 5 axes, mais presque un 6 axes... On pourrait même qualifier cette machine de 5 axes et demi ! Car la tête d'usinage dénommée «trigonale» chez Reiden a un don particulier. Elle peut s'incliner grâce à un axe NC entre -15 degrés et +105°. Sur la table de la machine se trouve un plateau horizontal d'un diamètre de 1800 mm, capable d'accueillir une pièce de 5 tonnes. Et comme si cela ne suffisait pas, cette table peut se mouvoir et tourner à 250 t/min. Ainsi ce centre de fraisage pourrait aussi bien s'appeler un centre de tournage vertical.

Le potentiel de vente espéré pour l'an prochain est de 4 machines par an et vraisemblablement de 6 exemplaires pour 2013. Des pronostiques évoqués par Monsieur Alex Sutter qui ont de bonnes chances de se réaliser puisque les deux première machines, dont celle qui sera en démonstration à l'EMO, ont déjà trouvés preneurs en Suisse. La soixantaine de clients invités à l'avant-première ont certainement appréciés les nombreuses qualités de ce centre d'usinage.

De par sa taille et la taille des pièces pouvant être produite sur le RX 18 il y a de bonne chance pour qu'il devienne un bon produit d'exportation à destination de l'Allemagne, des pays de l'Est, de Russie... Des pays ou la mécanique de précision mais de grande taille est monnaie courante.

Quelques atouts en bref

Bien que la RX 18 soit dotée d'une conception résolument innovante, le regard du client et ses désirs peuvent malgré tout être respectés. Car l'ensemble de la conception est réalisé sur un système de CAO SolidWorks. Ainsi il est facile d'imaginer des adaptations et même l'adjonction d'une paletisation en périphérie afin d'automatiser au maximum la production.

Autres atouts de la machine, un bâti hybride en hydropol à mi chemin en l'acier et le béton, il s'agit là d'une construction rigide dont l'axe Z est doté de deux compensateurs de charge de chaque côté du portique et un système de broche de type HSK 100-A, avec un magasin d'outils pouvant accueillir 104, 200, 304 ou même 400 positions d'outils. Une broche de 15'000 t/min (63kW, 300 Nm) ou 8'000 t/min (93kW, 445 Nm) ou 20'000 t/min (150kW, 95 Nm)et la célèbre tête trigonale. En bref une machine qui ne laissera personne indifférent, à découvrir à l'EMO de Hanovre, halle 13, stand A100. <<

(ID:28798420)