Jubilé du Groupe Recomatic Double anniversaire pour le Groupe Recomatic

de Auteur : Michel Pech

Cumulant 130 ans d'expérience entre Recomatic  SA et Bula Technologie SA, le Groupe Recomatic fête en 2022 un double anniversaire en plus de son succès croissant. L'ouverture internationale, l'intégration de la start-up SwissSurface.ch SA, l'agrandissement des bâtiments et le cap franchi des 100 employés en sont les signes les plus visibles.

Fournisseurs liées

Implanté sur le plateau jurassien, le Groupe Recomatic est particulièrement attentif à son empreinte carbone. Préservation des ressources et autonomie énergétique sont intégrées aux constructions.
Implanté sur le plateau jurassien, le Groupe Recomatic est particulièrement attentif à son empreinte carbone. Préservation des ressources et autonomie énergétique sont intégrées aux constructions.
(Source : Recomatic SA)

Recomatic SA a été fondée à Courtedoux en 1962 par Charles et Martin Rérat pour la fabrication d'outillages dédiés à la finition de pièces d'horlogerie. Rapidement, les clients du secteur ont poussé l'entreprise vers la fabrication de machines lapidaires pour la finition de formes de plus en plus complexes et le couplage d'opérations. Entrés en apprentissage respectivement en 1986 et en 1988 dans l'entreprise familiale, Christophe et Philippe Rérat s'en voient confier la direction en 2002. Toujours plus exigeants, les clients régionaux de l'horlogerie les incitent à compléter le savoir-faire de la société, en acquérant des compétences dans le polissage. C'est fait en 2008, avec le rachat de Bula Technologie SA et l'apport de l'expertise de ­Béatrice Bula et Olivier Wieland. Créé en 1952 à Henniez par Marcel Bula et son fils ­Bernard, Bula Technologie SA est reconnu comme un pionnier technologique, devenu spécialiste hors pair des machines automatique et robotisées de finition de polissage. Le Groupe Recomatic est né.

Fonder les bases de l'expansion

Outre le complément technique en polissage, BULA renforce le potentiel économique du Groupe Recomatic envers les marchés de l'horlogerie, du luxe, de l'aéronautique et du médical, tout en lui ouvrant les portes de l'automobile et de la domotique. En 2020, SwissSurface.ch SA est créée, afin d'ouvrir en grand la veille technologique du groupe. Avec la gamme des machines de polissage électrolytique DLyte, la proposition du Groupe Recomatic s'élargit à la finition de formes encore plus complexes et aux surfaces provenant de fabrication additive métal. Tiré par le succès des machines de rectification automatique RECO-CT501 et RECO-MR430, ainsi que par celui des machines de polissage BULA-POLIGO B11, la gamme des 23 machines automatiques du Groupe Recomatic couvre les technologies de fraisage, rectification, lapidage, ébavurage, satinage, avivage, polissage, brossage, émerisage et rodage plan. Transcendant ces technologies, les 20 collaborateurs du département R&D conçoivent des solutions sur mesure à partir des bases standards, afin de toujours s'adapter aux besoins précis des clients. Sur la centaine d'employés du groupe, un cinquième des forces vives est ainsi consacré à l'innovation. À ce jour, plus de 10 000 machines ont été installées dans le monde. Encore modestes, les parts à l'exportation présagent tout de même d'une prochaine expansion. « Chaque marque du groupe reste indépendante », indique Christophe Rérat. « Mais elles proposent l'ensemble des solutions du Groupe Recomatic et bénéficient des synergies dégagées en conception, fabrication, vente et service », précise-t-il.

Galerie d'images

Investissement structurel et humain

Ce double anniversaire est marqué par des investissements importants sur le site de Courtedoux. Un nouveau bâtiment de 2500 m2 permet de doubler la surface dédiée à la production, qui atteint désormais 9500 m2. « Avec la mise en place du lean manufacturing pour le montage, le temps de passage des machines en fabrication va baisser et nous pourrons ainsi produire plus de machines par an », souligne Christophe Rérat. Le respect de l'environnement préside cette construction éco-conçue : chauffage aux pellets, panneaux solaires, récupération de l'eau de pluie, éclairage LED et interrupteurs pilotés pour les machines en sont quelques exemples. La formation est également primordiale pour construire le futur du groupe : « Nous allons doubler l'engagement des apprentis, pour renforcer la formation en interne », explique le dirigeant. Le télétravail, lorsqu'il est possible, constitue à la fois un levier de croissance et de bien-être des professionnels au travail. Enfin, et ce n'est pas le moindre, « l'avenir de nos machines passe par l'intégration de plus d'intelligence », conclut Christophe Rérat. Pour cela, le Groupe Recomatic s'entoure de partenaires maitrisant la vision industrielle, l'Intelligence Artificielle aussi bien que la maintenance prédictive, pour les intégrer dans les machines dès leur conception. S'appuyant sur ses atouts humains et technologiques, le Groupe Recomatic embauche, prospecte les marchés européens et asiatiques en se construisant un avenir dynamique. Avec tout le personnel et leurs familles, leurs clients, fournisseurs et amis, ses dirigeants peuvent ainsi fêter avec fierté et confiance ce double anniversaire de 2022. MSM

S'abonner à la newsletter maintenant

Ne manquez pas nos meilleurs contenus

En cliquant sur „S'abonner à la newsletter“, je consens au traitement et à l'utilisation de mes données conformément au formulaire de consentement (veuillez développer pour plus de détails) et j'accepte les Conditions d'utilisation. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Dépliez pour les détails de votre consentement

(ID:48194064)