Rechercher

La nouvelle machine DIXI est arrivée et réserve bien des surprises Dixi Machines, l'éléphant accouche d'une souris !

| Rédacteur: Gilles Bordet

>> La famille du fabricant Loclois de machines s'est agrandie avec la venue au monde de la Dixi 125. A peine faisait-elle ses premiers tours de vis, que déjà son poids cristallisait toutes les inquiétudes, seulement 26 tonnes sur la balance ! La petite dernière serait-elle malade ? Bien heureusement non. C'est tout simplement la volonté du fabricant de proposer une « petite Dixi » et ainsi de surprendre son monde.

Entreprises liées

Des opérations de rectification sont possibles, et il ne s'agit pas ici d'une solution de secours mais bel et bien de capacités similaires à une véritable rectifieuse.
Des opérations de rectification sont possibles, et il ne s'agit pas ici d'une solution de secours mais bel et bien de capacités similaires à une véritable rectifieuse.
(Image : DMG-MORI)

On n'attendait pas le fabricant sur ce terrain, mais voilà bien une machine Dixi qui dispose de courses de l'ordre du mètre. Dans ce secteur très concurrentiel de la machine 4 et 5 axes de dimension moyenne, la petite dernière possède des atouts enviables. Comme sa précision géométrique supérieure de 80% à celle d'une machine standard de même catégorie pour un surcoût de seulement 20%. Mais mettre uniquement en avant la précision de la Dixi 125 serait réducteur, car cette petite machine surprenante cache encore bien des surprises.

Depuis l'entrée de Dixi Machines dans le groupe DMG-MORI, 2 modèles de machine sur base DMG-MORI sont disponibles au catalogue, la Dixi 270 et la Dixi 210. La 270 est celle qui offre les plus importantes courses, vient ensuite la 210 et pour fermer la marche, la 125. Ces 3 modèles sont de la même philosophie et basés sur des machines DMG-MORI, Dixi machines se concentrant sur son cœur de métier à savoir la précision. Néanmoins la Dixi 125, plus petite, est la première machine Dixi basée sur une machine DuoBlock.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 8 images

De la même famille, mais avec ses particularités

Au premier coup d’œil cette petite Dixi se démarque de ses grandes sœurs par un encombrement réduit. Le carénage perd sa protubérance supérieure ainsi que la passerelle et son escalier qui permettent de circuler autour de la machine. La 125 est à hauteur d'homme mais elle dispose toujours, comme ses ainées, de grandes portes vitrées qui donne une visibilité sans pareil sur la zone de travail. Equipée d'un convoyeur de copeaux qui prend place sur sa droite, elle est bien moins imposante que ses prédécesseures mais les principales différences se situent à l'intérieur. En effet, le bâti sous forme de portique à 2 montants avec double vis à bille disparait au profit d'un élément monobloc qui vient supporter les coulisses des axe X et Z. Les éléments mobiles sont fixées sur des guidages linéaires qui eux-mêmes reposent sur des surfaces finement grattées à la main dont les tolérances de planéité et de rectitude ne dépassent pas les 3 μm. Voilà le point commun à toutes les machines Dixi, petites ou grandes, le grattage et le très haut niveau de précision volumique. Pour atteindre ces résultats il faut compter environ 500 heures de grattage manuel par machine. Ces opérations sont confiées aux meilleurs gratteurs de l'entreprise, et c'est bien là, le cœur du savoir de Dixi Machines.

La Dixi 125 à la loupe

Qu'a-t-il dans le ventre ce « petit » centre d'usinage 5 axes ? Un V8 sur vitaminé aurait-on envie de dire. Une accélération qui atteint 0.6 g et 60 m/min d'avance, en rapide comme en travail, avec un couple qui grimpe à 18 kN, nous sommes en présence d'une machine dynamique et puissante, mais cette petite Dixi cache encore bien d'autres surprises. En effet sa broche atteint les 12'000 tr/min pour une puissance comprise entre 25 et 35 kW et son couple dépasse largement les 100 Nm. Ses courses font 1250 mm pour X-Y, 1000 mm pour Z et sa table rotative tronquée de 1250 mm x 1100 mm supporte une charge de 2 tonnes et peux tourner à 500 tr/min. Cette table peut permettre des opérations de fraisage comme de tournage. Cet axe rotatif peut être combiné avec une tête et son axe B pivotant sur un plan à 45°. Ce dernier fait de la Dixi 125 une machine 5 axes très rigide et performante. Le travail en vertical comme en horizontal s'effectue de la manière la plus naturelle qui soit en faisant simplement pivoter la tête. La configuration de cette tête cumule plusieurs avantages, un encombrement réduit, un porte à faux minimum entra la broche et les glissières de l'axe X (un gain en stabilité), un bon facteur d’amortissement et aucun verrouillage d'axe nécessaire.

Mais la raison d'être de la Dixi 125 c'est avant tout l'extrême exactitude de ses positionnements. Avec respectivement pour les axes X, Y et Z : 4 μm, 3 μm et 4 μm et 4 secondes de degré pour les axes B et C. Mais c'est son positionnement dans l'espace qui fait d'une Dixi une machine d’exception, ici le fabricant garantit une précision volumétrique de maximum 15 μm. Cela n'a été rendu possible que part les opérations de grattage effectuées sur les éléments de fonderie, des réglages de perpendicularité extrêmement poussé ainsi qu’une calibration laser dans l’espace et pas uniquement sur les axes linéaire. La dilatation peut devenir un problème, mais ici le fabricant le gère parfaitement grâce à un contrôle de la stabilité thermique des éléments sensibles. Pour ce faire, une unité réfrigérante et chauffante assure une régulation précise de la température des glissières, des vis à billes, de la broche et du bâti. De même un grand réservoir de liquide de coupe de 980 l et régulé en température assure la stabilité de la pièce à usiné. Bardée de capteur, la Dixi 125 est à même de réguler avec précision la température de ses organes et ainsi garantir le haut niveau de précision que l'on est en droit d'attendre d'elle. Un appareil de mesure d’outil BLUM est intégré de manière standard à la machine. Voilà dans les grandes lignes le pédigrée de cette nouvelle machine, mais un nombre important d'options est disponible et elles méritent que l'on se penche dessus.

(ID:43859882)