Entretien de personnalités de l'industrie - Yvan Meyer CEO de Dixi Machines Des tonnes de haute précision pour trouver le micron

Rédacteur: Gilles Bordet

>> Dixi Machines fabrique des machines de très haute précision depuis plus d'un siècle maintenant. Elle a commencé en 1904 avec des machines destinées au secteur horloger dans une région des montagnes neuchâteloises qui est devenue le berceau de l'horlogerie et de la mécanique de précision suisse. Restée fidèle à ses origines et à son site de production du Locle, aujourd'hui l'entreprise fait partie du groupe DMG-Mori et profite des avantages que lui offre un groupe international de ce gabarit.

Entreprise liée

La DIXI 270 doit sa précision remarquable à plus de 500 heures de travail manuel sur les surfaces de contact déterminantes pour la précision.
La DIXI 270 doit sa précision remarquable à plus de 500 heures de travail manuel sur les surfaces de contact déterminantes pour la précision.
(Image : Dixi Machines)

Fabriquer des machines de plusieurs tonnes qui elles-même usineront des pièces de plusieurs tonnes et cela en garantissant un positionnement dans l'espace d'une précision de quelques microns, voilà la marque de fabrique de l'entreprise. Dixi Machines se porte comme un charme et présentera prochainement la dernière née de la famille. Yvan Meyer, CEO de Dixi Machines nous en dit un peu plus sur les méthodes de fabrication de ces machines légendaires, l'actualité de l’entreprise et son devenir.

MSM : Votre entreprise fait partie depuis 2007 du groupe DMG-MORI. Que vous a apporté la reprise de vos activités par le leader mondial de la machine-outil ? Cela vous a-t-il ouvert de nouveaux marchés ?

Yvan Meyer : Faire partie d’un grand groupe mondial est aujourd’hui pour nous indispensable. Grâce à la structure de celui-ci nous pouvons connaitre les besoins de chaque client dans le monde très rapidement. Pour le service et les pièces de rechange, également, cette structure mondiale du groupe nous permet d’intervenir immédiatement et de manière plus avantageuse que par le passé. Les synergies développées par notre intégration dans le groupe nous permettent de nous concentrer sur ce que nous savons vraiment très bien faire, à savoir la très haute précision, tout en nous basant sur des composants validés et produits en grande série pour les autres fonctions de la machine. Nous voyons par exemple que le temps copeaux à copeaux de notre nouvelle machine pourra être réduit à seulement 0.5 s grâce au développement fait par le groupe. Seuls nous n’aurions jamais pu justifier le développement d’une telle technologie.

Galerie d'images

MSM : Les machines Dixi font parties intégrantes du paysage et de l’histoire industrielle de notre pays. La reprise des activités de Dixi Machines par DMG- Mori a-t-elle suscité des inquiétudes chez vos clients utilisateurs de vos machines depuis de longues années ?

Yvan Meyer : Nous avons eu la chance d’être repris par un groupe intéressé par la haute précision et qui respecte nos spécificités. Bien entendu au début certains clients, principalement asiatiques, ont eu des doutes. Aujourd’hui le fait d’être toujours actifs dans le domaine de la haute précision et les développements en cours montrent que ces craintes n’étaient pas justifiées

MSM : Vous fabriquez les seules machines au monde avec une précision de positionnement dans l’espace aussi fine grâce au grattage des éléments mobile. Cette technique très ancienne est-elle actuellement toujours l’unique solution pour parvenir à un tel niveau de précision ?

Yvan Meyer : Aujourd’hui le grattage est toujours la solution la plus précise qu’il soit. Certes les machines d’usinage ont beaucoup progressé, mais aucune machine n’est capable de faire ce que nous pouvons atteindre grâce au grattage. Il faut savoir que nous ne nous contentons pas de gratter des formes planes, mais que nous compensons la déformation future de la machine due à la charge grâce à des formes de grattage spéciales. Il nous est même arrivé de gratter des machines en tenant compte de charge très importantes que le client allait mettre sur la table.

(ID:43723754)