Rechercher

Chariots électriques Linde d'une capacité de charge de 1,4 à 1,8 tonnes avec batterie lithium-ion Chariots élévateurs Linde et batteries Li-ion

Rédacteur: Gilles Bordet

Lors du salon « World of Material Handling (WoMH) », le public a pu assister à la première présentation des nouveaux chariots à contrepoids de Linde Material Handling, dotés d'une batterie au lithium-ion.

Entreprises liées

Le système assure 2'500 cycles de charge complets avec une capacité résiduelle de 80% au moins.
Le système assure 2'500 cycles de charge complets avec une capacité résiduelle de 80% au moins.
(Image : Linde Material)

L'énergie accrue générée par de telles batteries représente un atout indéniable pour la commercialisation qui démarre, et permet de réduire les désagréments pour les opérateurs, notamment lorsque le travail est organisé par équipe. Grâce à la densité d'énergie, l'efficacité des cellules et la possibilité de charger la batterie à tout moment, le temps d'utilisation des véhicules est considérablement prolongé. Le concept à plusieurs niveaux de sécurité assure une familiarisation aisée et un niveau de protection optimal, tant pour les caristes que l'environnement.

5 modéles au chois selon les besoins du client

La gamme se compose de 5 modèles de 1,4 à 1,8 tonnes de capacité de charge et peuvent être équipés, au choix, d'une batterie à faible ou à haute capacité. Si une charge partielle est réalisable durant l'utilisation, une petite batterie s'avère en règle générale suffisante explique Daniel Butte, directeur de la gestion des produits chez Linde. Les modèles E14 et E16 C (compacts) disposent d'une batterie de 13,1 kWh. Quant aux modèles Linde E16 et E18 de plus grand gabarit et dotés de trois roues ainsi que les modèles à quatre roues E16 P, la batterie fournit une puissance de plus de 16,3 kWh. Et si, en fonction des conditions d'utilisation, le chariot nécessitait plus de performances ou devait assurer deux équipes, les batteries à haute capacité de 39,2 ou 45,7 kWh seraient alors recommandées. Pour le ravitaillement en électricité, Linde propose deux chargeurs de puissances différentes. Ces derniers, associés à une batterie, forment ensemble un système fermé. « Le choix du chargeur et de la batterie repose sur la rapidité de la charge souhaitée », précise Daniel Butte. « Tandis qu'une grande batterie demande plus de 6 heures de charge avec un petit chargeur, un grand chargeur permettra, quant à lui, de recharger en 50 minutes une petite batterie vide. »

Galerie d'images

Système sur mesure pour les chariots élévateurs

Tous les chariots élévateurs ne se valent pas. Il en va de même pour les batteries. En optant pour un modèle de chariot de la série E14 à E18 ION, l'acquéreur est certain de bénéficier d'un système complet certifié CE. La synergie entre le véhicule, la batterie et le chargeur permet de tirer pleinement profit des atouts de la dernière génération technologique en matière de batteries. En effet, le système assure 2'500 cycles de charge complets avec une capacité résiduelle de 80% au moins. De plus, grâce à un accès très aisé à la batterie à l'arrière du véhicule, le processus de charge s'avère très simple. Daniel Butte souligne également l'existence des nombreuses fonctions et mesures de sécurité remarquables, appliquées au niveau des cellules et du module de batterie, qui empêchent tout endommagement dû à une surpression, une surchauffe, une surcharge ou à une décharge profonde. Dans le même ordre d'idée, Linde a équipé les nouveaux véhicules d'un capteur de chocs qui surveille et limite les contraintes exercées sur la batterie ainsi que d'un système breveté qui régénère au fur et à mesure l'énergie cinétique produite par le freinage, sans pour autant l'injecter dans la batterie ce qui emmènerait indéniablement à une surcharge de la batterie.

Le système de gestion de la batterie assure aux véhicules un niveau de sécurité élevé. En effet, il surveille les paramètres de sécurité relatifs à la batterie, tout en informant le cariste d'un éventuel dysfonctionnement. En cas d'incident technique, le remplacement doit être réalisé dans un milieu contrôlé. Afin de protéger les cellules contre toutes influences extérieures, elles sont maintenues dans un bac en acier, solide et étanche, de 25 millimètres d'épaisseur. Ce bac a été soumis à de nombreux tests et a démontré sa résistance.

Robustesse et sécurité : preuves à l'appui

« Lors du contrôle de concentricité, la fonctionnalité ainsi que la stabilité du système global (chariot élévateur électrique avec batterie) de chaque nouveau modèle ont été testées pour la première fois », souligne Daniel Butte. Le résultat fut plus que satisfaisant : « pour réaliser ces tests, une alimentation externe en énergie n'est plus indispensable pour les chariots électriques munis de batterie lithium-ion. Jusqu'à ce jour, de tels tests n'ont jamais pu être effectués avec des batteries traditionnelles au plomb en raison des secousses permanentes qui risquent d'endommager la batterie », précise Daniel Butte. Les véhicules et leur batterie ont également passé avec succès le crash-test qui consistait à vérifier l'impact latéral d'un chariot de 8 tonnes, entièrement chargé et à pleine puissance, avec un chariot électrique de 3 tonnes. Le résultat confirme la robustesse de ces nouveaux chariots : les fourches du grand gabarit n'ont pas transpercé le côté du chariot électrique.

A l'issue des tests réalisés sur son propre terrain d'essai, les véhicules ont été soumis à une série de tests chez des clients actifs dans divers secteurs d'activité. Les premières réactions du marché se révélèrent très positives selon Daniel Butte : « tous les clients se sont immédiatement laissé convaincre par les atouts de cette nouvelle technologie de batterie. Parmi les principaux avantages recensés, les clients ont cité la constance des performances pendant l'utilisation, le gain de temps dû aux recharges partielles, la suppression d'une batterie de rechange ou de l'entretien qui est devenu superflu. » MSM

(ID:44431456)