Analyse approfondie : Objectifs et principaux défis de la Chine et les opportunités qu'elles génèrent!

Chances et risques en rapport avec la Chine

| Auteur / Rédacteur: Nicolas Musy, spécialiste de la Chine / Jean-René Gonthier

De la métallurgie à l'électronique la Chine industrieuse deviendra à terme innovante.
Galerie: 7 photos
De la métallurgie à l'électronique la Chine industrieuse deviendra à terme innovante. (Source : Ant Rozetsky by Unsplash)

Depuis que Deng Xiaoping a lancé ses réformes, la Chine s'est donné pour objectif de redevenir une puissance mondiale. En raison de l'espace de plus en plus vaste que prend la Chine, économiquement et géopolitiquement, les pays développés considèrent souvent la Chine comme agressive.

Pourtant, pour le peuple chinois, ce n'est rien de plus que reprendre une position que la Chine avait il n' y a pas si longtemps, soit sa position légitime.

Au cours de son deuxième mandat, le président Xi Jinping, fermement au pouvoir, tente de réaffirmer la position de la Chine dans sa sphère d'influence traditionnelle asiatique. Ce faisant, elle se donne un certain nombre d'objectifs et de défis qui entreront en conflit avec la politique américaine dans le cadre de sa nouvelle orientation.

Les objectifs de la Chine et la politique américaine définiront sans aucun doute l'agenda des opportunités économiques mondiales pour les années à venir et créeront en même temps des chances et des risques.

Pourtant, alors que la politique américaine semble être devenue moins prévisible que le cheminement souhaité par la Chine, beaucoup d'informations sont disponibles sur le développement des États-Unis. Les objectifs et les défis de la Chine sont toutefois beaucoup moins analysés. Les comprendre permettra aux chefs d'entreprise de mieux orienter leur propre chemin dans un monde en mutation.

La Chine et les Etats-Unis: le double moteur des opportunités économiques internationales

En 1820, la Chine représentait un tiers du PIB mondial.

En 2017, la République populaire représentait environ 15 % du PIB total, tout en maintenant environ 18,5 % de la population mondiale. Dans le même temps, les États-Unis ont généré 25% du PIB mondial, tout en n'abritant que 4,3% de la population mondiale. La Russie, en revanche, héberge 1,9% de la population mondiale et génère 1,8% du PIB total.

En 2017, par rapport à 2016, la Chine a acheté des marchandises en Suisse pour un montant supplémentaire de CHF 2 milliards. Il s'agit de la deuxième plus forte augmentation absolue des exportations suisses en termes absolus et représente presque autant que les 2,2 milliards de francs d'achats supplémentaires effectués par les Etats-Unis l'année dernière. Cet exemple illustre l'histoire récente du développement des entreprises internationales dans le monde.

De 2008 à 2017, les exportations suisses vers le monde n'ont augmenté que de 6,8% (de 202 à 220 milliards de francs suisses), tandis que les exportations vers la Chine ont augmenté de 66% et celles vers les Etats-Unis de 73%.

Au cours des 10 mêmes années, les importations totales de produits suisses en Inde sont passées de CHF 2,3 à 1,6 milliard, soit une croissance négative de 26%. En 2017, l'Inde, avec une population similaire à celle de la Chine, ne représentait qu'un dixième des exportations suisses vers la Chine.

Augmentation des exportations suisses en 2017.
Augmentation des exportations suisses en 2017. (Source : Nicolas Musy ch-ina.com)

Toutefois, bien que la récente réduction de l'impôt sur les sociétés va certainement stimuler les investissements aux États-Unis et, par conséquent, continuer à générer des opportunités intéressantes pour les entreprises internationales, le FMI avertit que le système financier chinois est menacé[1].

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 45147710 / Tendances)