Rechercher

Exposition - Sécurité - Un salon spécifique pour faire le tour de la sécurité en Suisse romande. C'est presque une première à Lausanne

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> «A l’Ouest, du nouveau!», un salon spécialisé accompagné d’un congrès spécialisé ainsi que d’un nouveau magazine spécialisé francophone se tiendront en novembre 2012 et apporteront un éclairage particulier au marché de la sécurité en Suisse romande.

Entreprises liées

Ambiance lors de l'édition 2010 de Sécurité Romandie 2012.
Ambiance lors de l'édition 2010 de Sécurité Romandie 2012.
(Image: www.securite-expo.ch)

Organisé par Exhibit & More, la deuxième édition du salon «Sécurité Romandie 2012», se tiendra du 14 au 16 novembre 2012 au Palais de Beaulieu, à Lausanne.

Mais pourquoi fallait il organiser un salon spécifique pour les romands?

Les différences évidentes entre la Suisse alémanique et la Suisse romande se retrouvent dans la langue par exemple, ou encore dans les résultats des votations et élections politiques. Pour le reste, les nuances sont infimes. Un coup d’œil à l’atlas statistique de la Suisse montre ainsi que, s’il y a plus de diplômés de l’université en Suisse romande, il y a aussi moins d’apprentissages et de formations spécialisées supérieures. Selon une étude du Bureau de prévention des accidents, les scénarios d’accidents sont différents dans les deux régions linguistiques. Et, dans le domaine des cas d’accidents professionnels, les données diffèrent également, par exemple dans le secteur principal de la construction, où le nombre d’accidents en Suisse romande a légèrement reculé au cours des cinq dernières années. Peter Andermatt est directeur adjoint du service Statistique de la Caisse nationale suisse d’assurance en cas d’accidents (CNA). Interrogé sur ces chiffres, il relativise: «Ces différences sont extrêmement minces et se situent toujours entre 2 et 3 %, ce qui peut s’expliquer par toutes sortes de raisons: la différence de taille entre les entreprises, les tranches d’âge et le sexe, le nombre d’étrangers, la situation économique actuelle et bien d’autres facteurs peuvent engendrer de telles différences. La comparaison est difficile et peu significative.»

Galerie d'images

(ID:36161120)