Rechercher

Valorisations des filières de métiers techniques

Avec #bepog, les métiers techniques ont leurs champions

Page: 3/4

Entreprises liées

Un team romand de jeunes ambassadeurs motivés

Lara (VS), Marie (BE), Gabriel (VD), Raphaël (VS) et Maxime (NE), cinq jeunes dynamiques en formation sont devenus officiellement ambassadeurs des métiers techniques au sein du team #bepog. A l’occasion d’un casting mené à travers la Suisse romande ces deux jeunes filles et ces trois jeunes hommes ont en effet tous montré une passion à l’égard de leur métier, une énergie remarquable et une personnalité hors du commun qui les ont conduit à devenir les représentants évidents des métiers techniques. Au sein du team #bepog, ils auront pour tâche de donner un visage à leurs professions et de rappeler à différentes occasions à quel point elles sont aujourd’hui pleines de promesses et d’avenir pour les jeunes. Une campagne de communication utilisant les images de ces ambassadeurs sera lancée à mi-septembre sur l’ensemble de la Suisse romande.

Une campagne «suisse romande»

Il semblait dommage de développer un tel label et de ne pas en profiter sur toute la Suisse romande. Pour cette raison, en collaboration avec GIM.ch et SwissMem, FAJI SA a mis en place la fondation romande de valorisation des métiers techniques. Cette dernière est le relais du projet #bepog en Suisse romande. « Pour la première fois, avec #bepog tous les cantons romands sont réunis derrière une même bannière. Ceci va nous permettre d’avoir une meilleure visibilité et d’être plus efficace » expliquent Loïc Viret, représentant de GIM.ch et Philippe Cordonier responsable romand chez Swissmem, tous deux co-fondateur de la fondation. Cette nouvelle « marque » sera largement utilisée lors des salons de la formation de l’ensemble de la Suisse romande.

Galerie d'images

Galerie d'images avec 15 images

Des publics différents

De nombreux publics différents sont visés par la campagne qui s’annonce, mais ce sont en priorité les jeunes qui sont recherchés. Le responsable explique : « Notre but est un changement d’image auprès des jeunes eux-mêmes et pour ce faire nous devons utiliser les canaux de communication qu’ils utilisent. Toute la campagne a pour but de les faire adhérer à la communauté #bepog sur les réseaux sociaux ». Les adultes qu’ils soient parents ou formateurs ne sont pas oubliés, mais la cible principale de la campagne et du site internet www.bepog.ch est clairement les jeunes. « Pour le moment le site #bepog est une simple vitrine, mais il va rapidement s’étoffer pour devenir un fournisseur d’information de valeur » ajoute Pierre-Yves Kohler.

(ID:43544408)