Du nouveau chez Urma et Haas

Urma s'agrandit avec un bâtiment flambant neuf

| Rédacteur: Gilles Bordet

La nouvelle extension du bâtiment d'Urma permettra à l'entreprise de voir l'avenir sereinement.
Galerie: 21 photos
La nouvelle extension du bâtiment d'Urma permettra à l'entreprise de voir l'avenir sereinement. (Image : MSM)

>> L'entreprise Urma AG sise à Rupperswil a inauguré fin octobre, lors de son événement « Grand opening », son nouveau bâtiment. A cette occasion ses clients, partenaires et la presse ont été invités à venir visiter ses nouveaux locaux flambant neufs. Mais bien d'autres surprises ont été réservées aux visiteurs nombreux venus de toute la Suisse pour cet événement festif.

Urma AG c'est d'abord le spécialiste de la technologie des alésages, alésoirs, têtes à aléser et les attachements dédiés mais c'est aussi un « Haas Factory Outlet », les fameux magasins d'usine du fabricant de machines américain Haas. L'entreprise familiale a été fondée en 1962 par Willy Berner et est maintenant dirigée par Urs W. Berner depuis 1996. Avec ses filiales en Chine et en Allemagne et une production aux Etats-Unis l'entreprise emploie plus de 100 collaborateurs dont 70 rien qu'en Suisse. Elle exporte la presque totalité de sa production dans plus de 30 pays, soit environ 85 à 95% de ses produits grâce à son réseau de distribution très développé et ses spécialistes formés dans les centres d'apprentissage Urma.

Un nouveau bâtiment à la hauteur des ambitions du fabricant

Le nouveau bâtiment construit par le bureau d'architecture Architekturhalle AG dispose d'une surface considérable de 2000 m2 dédiée à la fabrication et 700 m2 de bureaux le tout pour un volume de 10'000 m3. Les bureaux disposent de postes de travail modernes et modulables qui autorisent un réglage de leur hauteur pour un travail assis ou debout. Avec 300 m2 de surface vitrée les collaborateurs d'Urma disposent maintenant de locaux modernes et lumineux. Bien sûr le showroom permanent de machines Haas verra aussi sa surface d'exposition augmenter tout comme la production des outils Urma. Un investissement important de presque 7 millions de francs, y compris l'assainissement de l'ancien bâtiment, mais qui était devenu essentiel pour permettre à la dynamique société argovienne de se développer. A son catalogue, Urma propose un vaste choix de technologies à hautes performances pour la mise en œuvre des alésages. Son programme UrmaSystems de tête à aléser couvre une plage de diamètres compris entre 0,3 et 805 mm. Mais l'entreprise fabrique aussi des outillages sur mesure comme cette tête à aléser de 2,4 m de diamètre pour la fabrication d'une turbine en Chine.

Une gamme d'outils étendue dédiée aux opérations d'alésage

En 1985 la société dépose un brevet mondial pour une tête à aléser pouvant travailler à une fréquence de rotation maximale de 15'000 tr/min ! Elle a aussi développé le système DigiTec, un petit boîtier à affichage numérique compatible avec toute sa gamme de tête à aléser qui permet une lecture et un réglage précis des têtes à 1 micron. L'entreprise dispose aussi d'une gamme complète de systèmes bi-lames - VersaMax - à haute performance pour l'ébauche des alésages, IntraMax pour l'usinage intérieur, extérieur et axial, MegaMax et SuperMegaMax pour des diamètres allant jusqu'à 2400 mm ainsi que le programme CircoTec TX de forets métal dur monobloc. Pour ses têtes à aléser, Urma propose un vaste choix d'attachement, de rallonges, de plaquettes de coupe et d’accessoires divers pour toutes les configurations et applications possibles. Ses attachement à cônes standards permettent aussi le montage d’accessoires comme des portes-pinces ER, arbres porte-fraises ou encore des systèmes Weldon, de quoi faire là toutes les opérations d'usinage, fraisage compris, avec beaucoup de rigidité et une grande précision de repositionnement à chaque changement d'adaptateur. Au niveau des alésoirs c'est le programme CircoTec RX et son système modulaire de têtes interchangeables qui complète la gamme avec une plage de diamètres comprise entre 11,9 et 140,6 mm. Ces outils à hautes performances sont prévus pour l'usinage d'alésage court ou de très grande longueur et de haute précision grâce au système de glissières de guidage en céramique. La grande précision de positionnement des têtes sur les corps d'outils grâce au système propriétaire du fabricant permet un redémarrage de la production après le changement de la tête sans avoir besoin d’effectuer aucun contrôle. Urma insiste, et non sans raison, sur l'importance de la concentricité lors de l'utilisation de ses outils. Elle propose pour remédier à ce problème son système d'attachement à cônes standards Alpha-Modul équipé d’un réglage fin de la concentricité. Compatible avec tout son programme d'outil, il permet par exemple avec la gamme CircoTec RX de ramener la tolérance de concentricité de l'alésoir à zéro. De cette manière la tolérance de l'alésage serra toujours bonne tout comme la qualité de l'état de surface. La vie de l'outil bénéficiera elle aussi d'une longévité accrue. Un système bien pratique qui devrait être utilisé partout où la qualité de la concentricité laisse à désirer, même les forets métal dur mériteraient ce traitement rien que pour prolonger leur durée de vie et diminuer leur usure prématurée. Un petit investissement pour un gain en qualité et une économie non négligeable de temps. Urma propose encore une solution intéressante, qui existe depuis longtemps déjà, mais pas forcément connue de tous. Il s'agit du galetage avec les produits Ecoroll du fabricant allemand éponyme. Cette opération de finition et superfinition permet d'obtenir des tolérances géométriques similaires à la rectification et un état de surface supérieur à cette dernière. Le procédé fonctionne sur le principe de l'écrouissage de la matière sous l'effet de sa déformation plastique. Cette technique n'est applicable qu'avec des matériaux ductiles et est utilisée par exemple pour les manetons de vilebrequin. L'outil est constitué de galets ou d'une bille qui par pression sur la matière déforme cette dernière et lui donne cet aspect brillant typique. Les avantages du galetage sont les suivant : un Ra de l'ordre de 0,1 micron, une dureté superficielle augmentée, une augmentation de la tenue à la corrosion, une meilleure tenue en fatigue. Mais le principal avantage de cette méthode est de pouvoir faire des superfinitions avec des machines « standards », tours ou fraiseuses, sans devoir effectuer d' opérations de rectification ultérieures.

Une production micrométrique au frais

Une des particularités qui frappe immédiatement les visiteurs du site de production d'Urma, c'est le contrôle méthodique de la température ambiante à 20°C, un peu plus en hiver. Les îlots de rectification et de métrologie font appels à la technique de « la boîte dans la boîte ». En effet, la halle de fabrication dispose de dimensions importantes ce qui est toujours un problème en termes de contrôle de la température ambiante. Pour remédier à ce problème et réduire les coûts d'exploitation du bâtiment, mais surtout et prioritairement pour assurer le niveau de précision de ses produits, Urma a opté pour des volumes indépendants sous forme de « Portakabin ». Cela permet de réguler très précisément la température des îlots de production s'occupant de la rectification des alésoirs et de leur contrôle. Le reste de la halle où sont produits les attachements et les têtes à aléser n'a pas besoin, pour les opérations de tournage et de fraisage, d'une régulation aussi précise de la température. Les alésoirs CircoTec RX bénéficient de soins tout particuliers lors de leur fabrication. Ils sont disponibles en 2 types de substrats différents, carbure et cermet. Ils se présentent sous forme de disque denté de différent diamètre à l'état brut. Ces ébauches sont ensuite semi-finies et stockées. Travailler de cette manière assure une grande flexibilité et une importante réactivité. Surtout que 90% des alésoirs produits par Urma sont des demandes spéciales. Pour garantir un très haut niveau de précision Urma dispose de 3 Studer S21 CNC pour les travaux de rectification extérieure et de 2 Studer CT450 CNC pour les opérations intérieures. Ces dernières s’occupent de la rectification du cône de centrage des têtes d'alésoirs interchangeables, garantissant 3 micron de concentricité à chaque changement. La rectification de la géométrie des outils est confiée à 4 Schneeberger Sirius à 5 axes. Urma utilise des programmes paramétrés, ce qui représente un gain de temps très important quand on propose plus de 90 géométries différentes selon le type d'application. L'utilisation de codes-barres évite les erreurs de saisie et permet une parfaite tracabilité, d'ailleurs chaque plaquette est marquée au laser selon son lot de production. Le contrôle fait appel à 2 Mitutuyo Legex, banc de mesure 3D équipés de palpeur Renishaw, mais aussi à un système de mesure laser sans contact. 100% des pièces d'une série inférieure ou égale à 10 pièces, sont contrôlées visuellement et par palpage, ensuite pour les séries plus importantes toutes les 10 pièces sont contrôlées. Une partie des opérations sont automatisées grâce à des robots de chargement mais aussi pour le transport de pièces d'un îlot de production à l'autre avec des petits robots Adept Lynx. Urma prévoit d'élargir sa gamme d'alésoir CircoTech RX jusqu'à un diamètre de 7 mm. Ce sera une première mondiale pour des alésoirs à tête interchangeable. Personne actuellement ne propose de système modulaire commençant avec un diamètre aussi petit.

Contenu de l'article:

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 43717260 / Vie des entreprises)