DMG Mori, le consortium revoit sa stratégie d'implantation et ses options pour demain Une seule image suffit-elle à se faire une opinion?

Auteur / Rédacteur: Jean-René Gonthier, rédacteur en chef MSM / Jean-René Gonthier

En date du 15 septembre Dr. Mori et son collègue allemand M. Christian Thönes, les deux patrons du grand groupe germano nippon, ont conviés la presse internationale à une conférence de presse à l'occasion du salon AMB de Stuttgart.

Entreprise liée

Vu à l'AMB 2016 - stand DMG Mori.
Vu à l'AMB 2016 - stand DMG Mori.
(Image: JR Gonthier)

Une affaire menée tambour battant débutée par une vidéo promotionnelle et complétée par de nombreux slides pour bien faire comprendre à l'assistance que DMG Mori est leader dans sa branche et désire le rester et en y mettant les moyens.

Des nouveautés pléthoriques sont annoncées tout en expliquant que la qualité du service doit être améliorée, mais là on y reviendra en détail plus tard.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 29 images

Du changement chez DMG Mori: de l'innovation et d'autres modifications de fond...
Du changement chez DMG Mori: de l'innovation et d'autres modifications de fond...
(Image: JR Gonthier)

Une image marquante

L'image trônant de part et d'autre des orateurs est à mon avis significative et montre nettement la prépondérance du vocable MORI en rouge sur le DMG quelque peu caché! Est-ce un effet désiré, ou est-ce un simple hasard?

Selon le discours de Christian Thönes il semble net et clair que le vénérable Dr. Mori est derrière toutes les décisions... Et Monsieur Thönes n'hésite pas à dire que les allemands ont beaucoup à apprendre de la manière de faire japonaise. Il suit donc l’avis éclairé de l’actionnaire majoritaire, soit Dr. Mori.

Suite à une question de Madame Anne Richter rédactrice au SMM sur les raisons de la fermeture du lieu de production du Locle et de l'abandon de la marque DIXI Machines,... Monsieur Mori a évoqué un  marché potentiel trop étriqué. Et son dernier propos à ce sujet à été à mon avis positif sur la région du Jura. Il a déclaré notamment que la marque DIXI ne peut être déplacée, elle appartient définitivement au patrimoine industrielle de la région du Locle. Mais je m'inquiète de la stratégie à long terme de ce groupe... Il semblerait que depuis le départ de M. Rüdiger Kapitza, l'ancien homme fort de DMG, tout à changé dans les stratégies à long terme du groupe. Dr. Mori a choisi de se défaire de la production en Suisse et de la marque Dixi Machines, mais ce n’est pas fini, les journalistes présent à cette conférence de presse ont compris que le coût des hôtels de Zurich sont plus élevés que ceux de Bielefeld! Tout cela laisse supposer que la capitale suisse de DMG située pour l’heure à Winterthur tend à perdre de son importance par rapport au site de Bielefeld en Allemagne. Il n’y a donc qu’un pas pour mentionner que le site de Winterthur risque également de disparaitre au profit du site germanique, pas si éloigné que cela en tout cas vu d’un œil nippon. MSM

(ID:44334703)