Mikron Tool révolutionne le fraisage de l’inoxydable dans les petites dimensions

Une idée folle plutôt cool

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

Markus Schnyder, directeur de Mikron Tool SA à Agno.
Galerie: 26 photos
Markus Schnyder, directeur de Mikron Tool SA à Agno. (Image: MSM / JR Gonthier)

>> Presque inconnue il y a dix ans, cette entreprise s'est fait un prénom dans l'outillage de petite dimension. En effet, ce fabricant d'outils faisant partie du groupe Mikron connu notamment pour ses systèmes d'usinage et d'assemblage devait se faire connaître en passant du statut de fournisseur des autres membres du groupe à celui d'indépendant condamné au succès!

L'an passé à l'occasion de Prodex, Mikron Tool avait remporté un Award bien mérité avec le CrazyDrill Flex. Un foret révolutionnaire qui au lieu de gagner en précision par un accroissement de rigidité, devint plus mince... En effet, les ingénieurs de Mikron Tool ont eu l'idée géniale d'amincir l'âme de cette longue mèche. Cette idée originale et à priori à contraire du bon sens a permis d'amener des qualités non prévues à l'origine mais fort originale au demeurant. Ainsi ce Crazy Drill Flex est suffisamment flexible pour pouvoir s'adapter à l'avant trou même si lors du long perçage l'axe s'écarte un peu de celui de l'avant-trou. C'était donc cette innovation là qui a valu au fabricant Mikron Tool le prix décerné conjointement par Prodex et MSM & SMM. Et cette année Mikron Tool récidive en présentant en première une grande nouveauté à l'EPMT de Genève...

Flex, Craz,y Cool, toujours en avance d'une guerre

Cette relative jeune entreprise, qui était pratiquement inconnue il y a dix ans est donc maintenant pour la deuxième fois sous les feux de la rampe avec une nouvelle idée totalement novatrice et à l'apparence simplissime. Pourquoi personne n'y a pensé avant? Et pourtant grâce à cet outil révolutionnaire l'usinage du titane et de l'inox devient aisé...

La rédaction a rencontré Markus Schnyder, directeur de Mikron Tool SA, Agno.

Aujourd’hui celui qui accepte le défi d’usiner les aciers inoxydables, se termine souvent dans un «bain de sueur». Pas seulement à cause de l’outil qui chauffe trop dû à la mauvaise conduction thermique et par conséquent risque de se consumer vite ou de s’abîmer. Le facteur efficacité et qualité de surface aussi est un sujet de discussion permanent.

Rester «cool», même en usinant des matériaux réputés intraitables

Avec CrazyMill Cool et sa conception complètement repensée, Mikron Tool SA Agno présente une fraise en bout en carbure avec lubrification intégrée, dans la gamme de diamètres de 0.5 à 4 mm ; un outil qui porte bien son nom de «fou». Le fraisage de rainures ou d‘encoches dans le plein et le fraisage de contours sont ses points forts. Il unit le fraisage d’ébauche et de finition en garantissant une efficacité et une durée de vie élevées ainsi qu’une qualité de surface maintes fois supérieure aux fraises conventionnelles.

Plusieurs facteurs font en sorte que ces promesses puissent êtres maintenues et que les ingénieurs du producteur suisse puissent parler d’un outil «crazy». Le premier est le matériel de base, un métal dur en micro grain, qui satisfait les exigences autant en dureté qu’en ténacité. Un autre point essentiel est la construction de l’outil avec une géométrie de coupe en fonction de l’usinage des aciers inoxydables (et pas seulement), domaine où la fraise s’exprime au mieux. C’est là l’ensemble des différentes caractéristiques qui donnent le résultat souhaité. Une clavette de coupe robuste, un détalonnage radial et une préparation spécifique des arêtes sont garants d’une haute qualité et de la stabilité des angles de coupe. Le revêtement contribue de façon importante à la grande durée de vie de l’outil, car il a été conçu spécialement pour l’usinage des métaux difficiles. Grâce à un coefficient de friction extrêmement bas et une affinité réduite par rapport à l’acier il n’y a aucune formation d'arêtes rapportées. En outre il se caractérise par une résistance élevée à l’oxydation et à la chaleur, ce qui aide à maintenir la température dans la «zone verte», les tranchants ne se consument pas à cause d’une éventuelle surchauffe ce qui a une influence positive sur la durée de vie de l’outil et sur la qualité de la surface.

Une tornade liquide pour évacuer les copeaux et refroidir l'inox

La vraie essence de l’innovation est en rapport avec la partie «cool» de son nom : Il est généralement admis que l’usinage à sec ne peut être appliqué aux aciers inoxydables, l’outil s’échaufferait trop à cause de la mauvaise conduction de la chaleur du matériau, les tranchants brûleraient. L’utilisation d’un lubrifiant est donc obligatoire. Dans le cas de la micro fraise CrazyDrill Cool, trois à quatre canaux de réfrigération guidés à l’intérieur de la queue mènent le flux de lubrifiant toujours le long du diamètre de l’outil jusqu’aux tranchants. Le résultat est un effet de réfrigération ciblé là où il est nécessaire: aux tranchants, dans n’importe quelle position d’usinage. En effet un travail de développement intense a permis de trouver le bon compromis dans la forme et la section d'arrivée du fluide sous-pression pour assurer une lubrification efficace dans n'importe quelle position. Ainsi, les copeaux sont évacués continuellement de la zone de fraisage où ils pourraient déranger le processus et influencer négativement sur la qualité de la surface. Comparé avec les petits diamètres des fraises les dimensions des canaux de réfrigération sont grands. Il en résulte un grand flux de lubrifiant qui agit de façon très efficace. Un autre point positif est également le fait qu’il n’y a aucune exigence particulière pour le filtrage et la pression du lubrifiant, permettant ainsi d’utiliser ces outils avec succès aussi sur des machines conventionnelles.

Si jusqu’à ce jour on parlait d’une directive de 0.1 à 0.2 x D par approche pour le fraisage des rainures dans le plein, CrazyDrill Cool est en mesure d’atteindre une profondeur de 1 à 1.3 x D en un seul passage. Il ne faut pas être un génie en calcul pour comprendre qu’en maintenant au moins la même vitesse de coupe et avance, le rendement de la fraise ainsi que sa durée de vie par rapport au volume du matériau enlevé se multiplie.

Commandez, le stock est plein!

Un programme complet de fraises standardisées est prévu en stock pour des applications les plus variées surtout dans les secteurs de l’horlogerie, de la technique médicale et autres. Comme premiers produits de cette série, Mikron Tool lance une micro fraise cylindrique dans les diamètres de 0.5 mm à 4 mm. Plusieurs exécutions sont disponibles: une version courte pour une profondeur maximale de fraisage de 1.5 mm, une version moyenne jusqu’à 3 mm et une version longue jusqu’à 5 x D, toutes pourvues d’une tête de coupe de 1.5 mm. <<

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 39587010 / Outillage)