Traitements thermiques Une fin heureuse pour un nouveau départ

de Gilles Bordet

Related Vendors

L'entreprise familiale Brocard SA spécialisée dans les traitements thermiques a vu le jour en 1973 à La Sarraz sous l'impulsion de son fondateur André Brocard, assisté par son épouse Ilona.

Trempe par induction, un champ magnétique alternatif induit du courant électrique dans la pièce et provoque une rapide élévation de la température de sa surface.
Trempe par induction, un champ magnétique alternatif induit du courant électrique dans la pièce et provoque une rapide élévation de la température de sa surface.
(Source : Gerster)

À cette époque, aucune entreprise de ce type n'existait en Suisse romande. Rapidement, l'activité de l'entreprise s'est développée à la faveur de l'importante demande du marché romand pour un service de traitements thermiques local et performant. En 1994, à la suite du décès d'André Brocard, son fils Alexandre reprend l'activité familiale avec l'aide de son épouse Céline. Ilona Brocard continuera de travailler au sein de l'entreprise jusqu'en 2001.

Brocard SA jouit d'une réputation d'excellence en matière de traitements thermiques et disposait du plus grand four de nitruration de Suisse. Disposait ? Oui, car Alexandre et Céline Brocard ont décidé d'arrêter leur activité. Mais ce n'est pas pour autant que leur savoir-faire disparaitra avec la fin de celle-ci. En effet, la nouvelle de la cessation de leur activité est arrivée aux oreilles de la société Härterei Gerster AG, leader suisse en matière de trempe et de traitements thermiques.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 8 images

Univers des traitements thermiques

Voici la devise d'Härterei Gerster AG. Cette PME familiale sous la direction de Martina Gerster propose une offre complète en matière de traitements thermiques pour des solutions clés en main. De multiples univers de la trempe au « contracting » en passant par le conseil. Établie à Egerkingen dans le canton de Soleure et fondée en 1950, Härterei Gerster AG est compétente dans tous les procédés de traitements thermiques courants que ce soit pour les métaux ferreux ou non ferreux. L'entreprise emploie actuellement une centaine de collaborateurs et dispose de plus de 100 installations réparties sur 25 000 m2, capables de traiter des pièces unitaires lourdes jusqu'à des séries de petits composants par millions. L'entreprise traite environ 10 000 tonnes de pièces par an avec une moyenne de 150 commandes par jour. La clientèle de Gester est vaste et active dans de nombreux domaines comme le génie mécanique, l'hydraulique, la technique d'entraînement, l'industrie automobile, la technologie médicale, l'aéronautique, le nucléaire, l'industrie alimentaire, l'horlogerie et tous les secteurs exigeants. Gerster propose une offre importante de services comme la trempe superficielle au chalumeau, par induction ou par laser. Les procédés au four comprennent la trempe/cémentation, la trempe sous vide, la nitruration, la boruration, le traitement d'améliorations, le recuit, le vieillissement et le fameux traitement propriétaire Hard-Inox qui permet de durcir aussi des aciers inoxydables non trempables. L'entreprise propose également des travaux de brasage par induction, à la flamme ou sous vide.

« Nous ne sommes pas uniquement trempeurs. L'entreprise Gerster Technologie AG, société sœur de Härterei Gerster AG apporte son expertise au travers de conseils personnalisés ainsi que d'un large éventail de services autour du traitement thermique. Du choix des matériaux aux séminaires de formations sur l'utilisation des fours et leur calibration, nous pouvons accompagner nos clients qui traitent en interne leurs composants en Suisse mais également à l'étranger si nécessaire », détaille Jérôme Grund, ingénieur de vente Romandie chez Gerster.

« Nous investissons environ 3 % de notre chiffre d'affaires dans la recherche et le développement afin, entre autres, de créer de nouveaux procédés comme notre traitement Hard-Inox. Il rencontre un franc succès, que ce soit en Suisse alémanique comme romande. Nous sommes un des rares prestataires capables de faire de la R&D dans ce domaine et de proposer de nouveaux traitements thermiques à nos clients. Notre service Gerster Support Services (GSS) accompagne nos clients dans leurs défis autour des matériaux et des traitements thermiques pour les aider à augmenter leurs compétences et la valeur ajoutée de leurs productions », conclut Jérôme Grund.

Naissance du service Trempe-Express Romandie à La Sarraz

« J'étais indépendant depuis plus de 30 ans. Ce travail est très astreignant avec des horaires impossibles. Ce type d'activité est très difficile à remettre, plus personne ne veut travailler dans ces conditions aujourd'hui et c'est compréhensible. J'ai donc décidé il y a deux ans d'arrêter la nitruration avec notre gros four. C'est à ce moment-là que la société Gerster a pris contact avec moi. Nous avions un client en commun qui nous donnait les pièces les plus imposantes à traiter et les plus petites allaient chez Gerster. Avec la mise à l'arrêt de notre four de nitruration, ce client a été obligé d'envoyer ses grosses pièces en Allemagne et dans la foulée les petites pièces ont également fini chez ce prestataire allemand. », explique Alexandre Brocard. Actuellement, Gerster a remédié à ce problème en investissant dans un four de grande taille capable de traiter les pièces anciennement faites chez Brocard SA.

S'abonner à la newsletter maintenant

Ne manquez pas nos meilleurs contenus

En cliquant sur „S'abonner à la newsletter“, je consens au traitement et à l'utilisation de mes données conformément au formulaire de consentement (veuillez développer pour plus de détails) et j'accepte les Conditions d'utilisation. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Dépliez pour les détails de votre consentement

À la suite de la perte de ce client, Gerster contacta Alexandre Brocard et une discussion s'est mise en place. Alexandre expliqua à ses interlocuteurs chez Gerster qu'il arrêterait quoi qu'il arrive son activité au 31 décembre 2021, mais qu'il trouvait dommage de laisser ses clients, certains fidèles depuis plus de 30 ans, sans prestataire local pour leurs travaux de traitements thermiques. C'est à ce moment que Gerster proposa à Alexandre et Céline Brocard une solution qui devait contenter les deux parties. Faire de Brocard SA le premier hub logistique Gerster en Suisse romande.

« Lorsque nous avons ouvert officiellement le premier hub Gerster en Suisse romande au 1er janvier 2022, nous ne savions pas comment les choses allaient se passer. Mais nos clients ont très bien réagi. 90 % nous sont restés fidèles et pour eux, pas grand-chose n'a changé. Je suis toujours leur interlocuteur principal, ils me téléphonent pour obtenir des conseils sur les matériaux, je peux leur faire des offres même s'ils savent que désormais le traitement thermique sera effectué chez Gerster. Aujourd'hui, en tant que responsables du hub Gerster et salariés à 100 % de l'entreprise, mon épouse et moi ne nous occupons plus que de la logistique », détaille Alexandre Brocard.

Trempe-Express, c'est le nom de ce nouveau service, couvre un secteur compris entre Yverdon et Lausanne et assure à ses clients un service complet, de la prise en charge des pièces à leur livraison une fois traitées. Céline Brocard était responsable de la partie logistique avant d'intégrer Gerster et aujourd'hui elle continue ses tournées, mais désormais avec une fourgonnette estampillée Gerster. « Céline est appréciée des clients. Ils la connaissent et lui font confiance. Ce rapport privilégié avec la clientèle est très important pour Gerster », explique Jérôme Grund.

« J'aime beaucoup cet environnement même s'il est principalement masculin, je suis toujours très bien accueillie. Les clients apprécient ce type de rapports qui ne sont pas anonymes, ce sont des relations humaines construites sur de longues années et de nôtre côté, nous ne voulions pas que tout ce travail basé sur la confiance soit perdu », conclut Céline Brocard.

Ce service existe bien entendu en Suisse alémanique et également au Tessin depuis peu.

L'utilisation du service Trempe-Express est des plus simple. Il suffit de commander le type de traitement thermique désiré, d'emballer ses pièces et de les mettre à disposition pour la ramasse, aucune quantité minimale n'est exigée. Une fois le traitement effectué et les pièces de retour à La Sarraz, elles seront livrées directement chez le client. Cette offre est valable pour les clients qui sont établis dans le secteur couvert par Alexandre et Céline soit environ de Lausanne à Yverdon. Pour les autres clients de Romandie le hub de La Sarraz devient le point de dépose et de retrait officiel de Gerster.

Plusieurs fois par semaine des camions amènent des pièces à traiter à Egerkingen et ramènent des pièces traitées à La Sarraz. Il faut compter environ 5 jours pour un traitement standard mais cela varie selon le traitement, la dimension et la complexité des pièces.

« Egerkingen est très bien situé, nous ne sommes seulement à 1h30 de route de La Sarraz », conclut Jérôme Grund.

Accroître les performances des aciers inoxydables avec le procédé Hard-Inox
Focus

Ce procédé apporte de nombreuses améliorations tel que :

  • L'accroissement de la dureté superficielle.
  • L'amélioration de la résistance à la corrosion.
  • La réduction de la tendance au grippage.
  • L'augmentation de la résistance aux rayures.
  • L'accroissement de la durée de vie.
  • L'amélioration des propriétés de ressort.
  • L'absence de risque d'écaillement.

La condition impérative à remplir c'est un matériau de base avec un taux de chrome d'au moins 11 %.

Hard-Inox -P

Hard-Inox-P est l'appellation donnée à une méthode de traitement thermique réalisée dans un four à vide sous pression partielle d'azote. La méthode est comparable à la cémentation. Au lieu de l'absorption de carbone, ce procédé permet une absorption d'azote d'un taux variable en fonction du matériau de base et comprise entre 0,25 et 0,5 % du poids.

Lors du procédé, les atomes d'azote diffusent dans la matrice d'acier et permettent, par un processus de transformation, la formation d'une structure à dureté augmentée (martensite). L'azote reste en solution ce qui fait qu'il n'y a pas de formation de nitrure en surface. La résistance à la corrosion du matériau n'est nullement affectée par ce traitement, au contraire, du fait de l'absorption d'azote, la résistance à la corrosion par piqûre est parfois fortement augmentée ce qui est reflété par l'augmentation de la valeur PREN (Pitting Resistance Equivalent Number).

Caractéristiques :

  • Cémentation à l'azote à haute température.
  • Traitement à 1000 – 1200 °C pendant quelques heures, trempe rapide, traitement cryogénique, revenu.
  • La trempe à cœur et la cémentation à l'azote ont lieu simultanément.
  • Les paramètres de traitement changent selon le matériau ; d'où traitement par charges dédiées.
  • Profondeur de cémentation réglable de 0,1 à 1,0 mm (dans certains cas particuliers jusqu'à 1,5 mm).
  • Potentiel de déformation dû à la température de traitement élevée.
  • Traitement en vrac possible.

Avantages :

  • La surface résiste à l'usure et à la corrosion, le cœur reste tenace (selon le matériau de base).
  • Les aciers inoxydables bon marchés atteignent une résistance à la corrosion similaire aux aciers inoxydables austénitiques.

Hard-Inox-S

Hard-Inox-S est l'appellation donnée à une méthode de traitement thermique par nitruration, voire par nitrocarburation, à basse température. Le procédé permet une absorption d'azote jusqu'à 10 % du poids. Pendent le traitement les atomes d'azote diffusent dans la matrice d'acier et provoquent dans la zone superficielle une distorsion massive de la microstructure. Cette nouvelle microstructure est appelée zone S et reste parfaitement liée au matériau de base.

La zone S est certes sur-saturée en azote, mais celui-ci reste néanmoins en solution. Contrairement à la nitruration (ou la nitrocarburation) conventionnelle, il ne se forme habituellement pas de nitrures en surface. Par conséquent, la résistance à la corrosion du matériau de base reste pratiquement inaffectée par ce traitement.

Caractéristiques :

  • Nitruration, voire nitrocarburation,à basse température.
  • Traitement en dessous de 450 °C pendant 30 heures environ.
  • Faible influence sur les propriétés à cœur.
  • Paramètres de traitement indépendants de la matière permettent de réaliser des charges mixtes.
  • Profondeur de trempe dépend du matériau.
  • Traitement sans déformation.
  • Traitement en vrac possible.

Avantages :

  • Les aciers inoxydables non durcissables par les méthodes conventionnelles (= austénitiques) deviennent résistants à l'usure et conservent pratiquement leur haute résistance à la corrosion.
  • Idéal contre l'usure de contact et le grippage.

Plus d'informations : gerster.ch

Un marché romand à développer

Härterei Gerster AG jouit d'une excellente notoriété en Suisse alémanique mais est moins connue de ce côté-ci de la Sarine. « Notre clientèle est principalement établie en Suisse alémanique. C'est pourquoi nous sommes très heureux d'avoir pu engager Alexandre et Céline Brocard qui sont reconnus pour leur expertise et la confiance que leur portent leurs clients. Nous sommes donc très satisfaits de pouvoir reprendre leur clientèle mais Gerster a également une clientèle fidèle en Suisse romande et nous sommes heureux de pouvoir nous rapprocher d'eux », explique Jérôme Grund. L'engagement d'Alexandre et de Céline Brocard coïncide avec celui de Jérôme Grund, engagé au 1er février 2022, avec pour objectif de soutenir la clientèle romande et de développer ce marché. Originaire d'Alsace, Jérôme Grund est parfaitement bilingue et formé aux procédés de traitements thermiques qu'il a complété par une formation commerciale. La question de la langue était essentielle pour Gerster car aux vues de la complexité technique de ce domaine particulier, il est primordial pour l'entreprise que ses clients soient entendus et compris.

« J'évolue aussi bien depuis Egerkingen pour servir nos clients mais je remplis également ma fonction de commercial en visitant les clients de toute la Suisse romande. Désormais Gerster est présent en Romandie avec des interlocuteurs francophones compétents », conclut Jérôme Grund.

Trempeur : un métier qui n'existe pas officiellement en Suisse

Aussi surprenant que cela puisse paraître il n'y a pas, contrairement à d'autres pays comme la France, de formation pour apprendre le métier de trempeur. « J'ai repris l'activité familiale à 20 ans à la suite du décès de mon père. Le métier, je l'ai appris sur le tas comme beaucoup de personnes, car la formation et le métier de trempeur n'existe pas en Suisse. Mais c'est en train de changer : je suis formateur même si je n'ai jamais pu prendre d'apprentis ici par manque de temps. On peut maintenant former des mécaniciens de production dans un atelier de traitement thermique, mais le titre de trempeur n'existe pas. Ils resteront des mécaniciens de production formés au travail de la trempe », explique Alexandre Brocard.

« C'est pour cette raison que Gerster forme des apprentis. Il est vrai qu'en Suisse le métier s'apprend uniquement dans une entreprise qui fait de la prestation de service en traitements thermiques », précise Jérôme Grund. « L'absence de formation en Suisse rend encore plus précieuse l'expérience acquise par Alexandre et Céline au cours de plus de trente années de pratique. Ils connaissent parfaitement les pièces et les traitements de leurs clients, c'est très précieux pour nous et ce savoir-faire ne doit pas disparaitre. D'ailleurs, ils nous retransmettent à Egerkingen toutes les spécificités liées à chaque traitement pour que les clients soient assurés d'obtenir une répétabilité de la qualité et une continuité dans le traitement de leurs pièces. La répétabilité des caractéristiques est essentielle en matière de traitement thermique. C'est pourquoi il est capital pour nous de nous baser sur l'expérience d'Alexandre et Céline, c'est d'ailleurs un engagement que nous avons pris auprès de leurs clients », poursuit-il.

La continuité pour les anciens clients de Brocard SA a été assurée par Gerster sans interruption, ce qui permet aujourd'hui à l'entreprise soleuroise de se concentrer sur la prospection de nouveaux clients en Suisse romande.

Une succession assurée et de nouvelles prestations pour les clients romands

« De notre côté nous sommes très contents d'avoir pu mettre ce partenariat en place avec Gerster. Nous espérons sincèrement que cela permettra de nous développer encore plus sur le marché romand et de récupérer les clients que nous avions perdu à l'époque car nous ne disposions pas de toutes les certifications. À ce niveau-là, Gerster dispose de nombreuses certifications qui sont essentielles pour les acteurs de certains secteurs », explique Alexandre Brocard.

« Härterei Gerster AG a été la première entreprise suisse à obtenir une certification pour le système de management de l'environnement. Nous sommes également certifiés pour les organismes de l'aéronautique (EN9100), de l'automobile (IATF16949) et le médical (ISO13485) », détaille Jérôme Grund. « Nous sommes également proactifs en matière de protection durable de l'environnement et nous nous efforçons à réduire nos émissions de CO2 par une optimisation de l'efficience énergétique de nos outils de production. », précise-t-il encore.

La démarche de Gerster pour s'implanter durablement en Suisse romande est plus que louable. Un proverbe africain dit : « Un ancien qui part, c'est une bibliothèque qui brûle ». Mais dans ce cas, l'immense savoir-faire acquis par Brocard SA durant plus de trente ans est sauf grâce au partenariat gagnant-gagnant mis en place par Gerster à la satisfaction de toutes les parties. MSM

(ID:48551729)