En avant-première d'EPMT Une décolleteuse compacte et ultra-précise

Rédacteur: Edouard Huguelet

>> Après la sortie successive des tours automatiques Métafil modèles D13 et D10, le constructeur jurassien présente une nouvelle décolleteuse, le modèle D3, caractérisé par un passage de barres maximum de diamètre 5 mm. Cette machine sera présentée en première mondiale à l'EPMT.

Entreprises liées

Cellule d'usinage de la machine D3 (passage de barres 5 mm).
Cellule d'usinage de la machine D3 (passage de barres 5 mm).
(Image: Métafil SA)

La nouvelle décolleteuse est réalisée selon les mêmes principes conceptuels que les deux modèles existants D13 et D10. Il s'agit en l'occurrence d'une machine encore plus compacte, conçue pour le décolletage et l'usinage complet de pièces précises et de petites dimensions, typiquement destinées aux secteurs de la microtechnique et de l'horlogerie.

Une longue expérience dans la mécanique de haute précision

Les machines, qu'il s'agisse des modèles D13, D10 ou D3, sont toutes imaginées, conçues, fabriquées et assemblées (y compris les systèmes de porte-outils) dans les ateliers mécaniques de Métafil SA à Lajoux (Jura) ou chez des sous-traitants régionaux, notamment en ce qui concerne l'habillage des machines.

Galerie d'images

L'entreprise Métafil est bien connue des lecteurs du MSM. Avant même de se lancer dans la construction de machines, cette société industrielle réalise de longue date (depuis plus de 40 ans) de l'usinage mécanique en sous-traitance pour des pièces complexes, précises, souvent encombrantes, et était réputée pour son travail précis, d'une part grâce à un équipement de production particulièrement performant en termes de capacité et de précision et d'autre part aussi, de par son personnel particulièrement qualifié et consciencieux.

(ID:39706100)