Renaissance d'une entreprise valaisanne

Un renouveau industriel bienvenu en Valais

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

De gauche à droite : Stève Héritier, Adriano Macagnino, Sébastien Hug, Jacques Papon (Fabrice Roh manque sur la photo).
De gauche à droite : Stève Héritier, Adriano Macagnino, Sébastien Hug, Jacques Papon (Fabrice Roh manque sur la photo). (Source : Sacha Bittel, Le Nouvelliste)

Suite à la faillite de l'atelier des Creusets, voici l'histoire de la renaissance d'une nouvelle entreprise d'électro- mécanique à Sion et son redémarrage. Active dans la chaudronnerie, l'électromécanique, la tôlerie, la peinture et le thermolaquage et le montage mécanique, Creusalp propose une vaste palette de prestations.

Cette société d'une cinquantaine de collaborateurs propose les services de son bureau technique pour la conception, le développement et le suivi de projets grâce, entre autres, à l’utilisation de logiciels métiers tels que SolidWorks et ePLAN. Et bien évidemment l'appui d'un large secteur d'industrialisation comportant la découpe et le formage de tôles, l'assemblage de machines (mécanique, pneumatique et hydraulique) et aussi la réalisation de câblage électromécanique basse tension. Mais Creusalp réalise aussi de gros ensemble de chaudronnerie et serrurerie ainsi que la réalisation de stations transformatrices en basse et moyenne tension.

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 44979249 / Production)