Un centre de recherche bicéphale

| Rédacteur: Edouard Huguelet

Une nouvelle enseigne sur le panneau du site de la Haute Ecole Arc de St-Imier. (Image: MSM)
Une nouvelle enseigne sur le panneau du site de la Haute Ecole Arc de St-Imier. (Image: MSM)

>> Tornos et la HE-Arc Ingénierie ont signé le 24 février au Parc Technologique de St-Imier (PTSI) la Convention de création du Tornos Research Center. Cette nouvelle forme de collaboration entre deux acteurs importants de l’Arc jurassien va permettre de convertir des idées novatrices en solutions techniques applicables sur les machines outils de demain.

Ce partenariat permettra aux chercheurs d’accéder à un appui financier ainsi qu’à des équipements industriels modernes, tout en donnant écho à la créativité des étudiants. Dirigé par un cadre de Tornos SA, le Dr. Pierre Voumard, ce centre de recherche met en exergue de manière significative la relation déjà étroite entre Tornos, la HE-Arc et TT- Novatech. Il inscrit dans la durée la conjugaison de l’innovation, l’expertise académique et des connaissances commerciales au sein d’une même entité afin d’amener à une réflexion commune sur les grands enjeux de la technique.

Un impact certain

L’appui financier et technique dont les laboratoires de la HE-Arc et ses étudiants bénéficieront chaque année sera valorisé dans le cadre de projets communs et dans d’autres formes de collaborations. «Tornos est une composante importante du tissu industriel de notre région et les écoles d’ingénieurs comme la HE-Arc sont des piliers essentiels du savoir-faire local», explique Philippe Jacot, CEO de Tornos SA. «Les mêmes valeurs et la même passion nous animent», poursuit-il. Et d'ajouter: «Avec le Tornos Research Center, qui constitue une première dans notre domaine, nous cherchons à créer une émulation intellectuelle entre notre partenaire la HE-Arc et les ingénieurs de notre société. Cette nouvelle entité favorisera la collaboration non seulement dans la réalisation de projets de R&D, mais servira également à stimuler la réflexion sur les roadmaps stratégiques en matière de technologie».

Une opportunité

Brigitte Bachelard, directrice générale de la Haute Ecole Arc: «la HE-Arc Ingénierie et Tornos ont la même histoire. La création de ce centre de recherche est une chance pour le domaine de la machine outil et un terreau propre à l’émulation et à l’innovation». «De plus», conclut-elle, «ce partenariat correspond pleinement aux missions dévolues aux HES dans la proximité qu’elles se doivent d’avoir avec le monde industriel».

Les projets amenés à se développer au sein du Tornos Research Center feront appel aux compétences de la HE-Arc dans les domaines de la conception mécanique, des procédés d’usinage, du contrôle avancé et de la mécatronique ainsi que la modélisation et la simulation. <<

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 26227650 / Nouvelles)