Trumpf ouvre ses portes

Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> Pour les techniciens, Trumpf est synonyme de solutions techniques novatrices, de produits, de services, de méthodes de production modernes et de spécialistes de haut niveau. Ce groupe est l’un des grands leaders mondiaux dans la fabrication de machines-outils dédiées au travail de la tôle, dans la filière du laser industriel, dans l’électronique de pointe et dans la technique médicale. Le groupe Trumpf compte 7928 collaborateurs répartis dans ses usines et 59 filiales en Europe, en Asie et en Amérique.

Entreprises liées

La TruLaser 5030 pour usinage ultra-rapide de l’acier, de l’aluminium et de l’acier spécial, équipée de laser 5kW, 6 kW et 7kW. (Image: Alain Moquard)
La TruLaser 5030 pour usinage ultra-rapide de l’acier, de l’aluminium et de l’acier spécial, équipée de laser 5kW, 6 kW et 7kW. (Image: Alain Moquard)

Ses usines de développement et de production se situent en Allemagne, aux USA, en Suisse, en Autriche, en France, à Taiwan et ses filiales sont spécialisées dans la distribution et le service. Cette entreprise familiale fondée en 1923 se veut la référence mondiale dans chacune de ses activités. Le Groupe a un chiffre d’affaires annuel de 2009/2010 de 1340 Mio €. La Suisse, avec deux unités de production à Baar et à Grüsch, emploie 742 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires de 411,2 Mio. CHF en recul de 24% par rapport à l’exercice précédent, une légère perte tout en faisant des investissements de 27,0 Mio CHF en progression de 225% par rapport à celui-ci.

Thèmes dominants de la stratégie Trumpf

Son savoir-faire technique a pour objectif d'augmenter la compétitivité des utilisateurs de ses machines, de leur faciliter la tâche, d'améliorer leur efficacité et leur rendement. Les pièces de tôlerie omniprésentes sont usinées par des machines. En tant que l’un des leaders mondial parmi les fabricants de machines-outils, ce groupe excelle dans le domaine des machines pour le traitement de la tôle par poinçonnage, formage, pliage, dans celui de la technique laser industrielle et de l’usinage laser, et aussi par ses solutions de production automatisée, ses machines portatives, ses logiciels de programmation, ses services, son électronique de pointe et sa technique médicale. Ce sont ces thèmes qui furent développés durant trois journées de portes ouvertes, se sont déroulées des conférences présentant les gammes de machines, de produits, les développements récents des technologies utilisées. Les évolutions des machines les plus performantes furent présentées en atelier. Une dizaine de conférences assurées par sept intervenants venus d’Allemagne, d’Autriche, de Suisse présentèrent les possibilités de la société.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 6 images

Une large gamme de cisailles

La première présentation du Groupe et de sa filiale Suisse fut lancée par M. Hans Marfurt. Son exposé porta sur les gammes TruLaser de découpage série 1000, 2000, 3000, 5000, 7000, 8000, sur leurs concepts, caractéristiques et applications. Parmi celles des séries 3000 de machines standard, 5000 de machines de production et 8000 de machines très flexibles, il mit l’accent sur la Trulaser 3030, nouvelle définition du standard, sur ses différentes déclinaisons, sur l’avantage du moteur couple de l’axe X, des moteurs linéaires des axes Y et Z que ce soit en précision, en vitesse de positionnement, en accélérations. Il chiffra les progrès allant jusqu’à 65% en vitesse de positionnement et de 10% en accélératrices sur les modèles TruLaser 3030 et 3040 ainsi que TruLaser 3030 (L20) et 3040 (L32). Il salua l’augmentation de productivité, nota la réduction de 20% de la surface d’implantation au sol. Il compara les prestations des séries TruLaser 3030 (L20) et TruLaser 5030 dans l’usinage de l’acier, de l’aluminium et de l’acier spécial mettant en évidence la rapidité de cette dernière série équipée de laser 5 kW, 6 kW et 7kW. Des graphiques donnèrent un aperçu des capacités et de la flexibilité de LaserFlow 7000 dans le travail de l’acier spécial et de l’aluminium. Après avoir mis en valeur l’automatisation qui améliore le flux de production et la flexibilité, il cita les avantages de machines, de leur intégration pour constituer un atelier compact et flexible. Suivit une comparaison de qualité des pièces produites avec des TruLaser 3001 et TruFlow 5000 pour des épaisseurs de tôles de 2 à 15 mm, avec différentes machines et procédés N2 et O2, enfin il montra les exemples d’applications typiques propres à la TruLaser 5030 Fibre et à d’autres modèles.

Madame Evelyn Kiepas assura une présentation exhaustive des différentes possibilités d’achat, de Leasing et de location.

M. Enrico Wyss fit un exposé précis et complet non seulement sur les diverses technologies et caractéristiques des produits et dérivés du groupe, mais aussi sur leurs capacités et rentabilité potentielle. Ceci intéressa particulièrement les techniciens venus pour trouver une solution inédite et rentable à un problème précis d’usinage. Il mit en évidence les capacités des différentes gammes et produits présentés et le potentiel des technologies utilisées sur les TruBend, TruPunch, TruLaser, TruMatic ou leurs déclinaisons.

Puis M. Beat Sidler décrivit la compétence Laser des stations TruMark 7000.pour marquer, graver, faire un revenu sur pièces industrielles ou chirurgicales, enlever de la matière, carbonitrurer, faire mousser, sur différentes pièces et matières.

Une première visite du show room dans les ateliers suivit ces interventions.

Le poinçon s'unit au laser

M. Paul Büchel fit un exposé sur l'usinage combiné, c’est-à-dire l'usinage intégral associant la découpe laser et le poinçonnage avec trois modèles :

La TruMatic 3000, spécialement, conçue pour faire ses premiers pas dans la technologie combinée, avec laquelle la découpe de contours complexes intérieurs et extérieurs est assurée par le laser, tandis que les trous individuels, les déformations, le nervurage et le taraudage le sont par l'unité de poinçonnage. Il est possible d'effectuer l'usinage d'une pièce avec des procédés différents sans que celle-ci passe d'une machine à l'autre.

Sur ce modèle la tête de poinçonnage, nouvellement développée, associée à la source laser TruCoax 2000 refroidie par diffusion, permettent l'usinage de pièces de moyen format jusqu'à 4 mm d'épaisseur et, ce, indépendamment du matériau. La puissance laser de 2000 W du TruCoax 2000 assure une qualité de faisceau optimale (K = 0,9). Les pièces usinées de format allant jusqu'à 300 x 500 mm sont évacuées par une trappe située en dessous de la station laser. L'intégration du résonateur dans le haut du bâti réduit considérablement l'encombrement de la machine. Ainsi, elle équivaut, du point de vue encombrement, à une poinçonneuse.

La TruMatic 6000 qui offre une synergie parfaite entre la technologie du poinçonnage et la technologie laser. Elle dispose d'une tête de poinçonnage qui atteint une cadence de 900 coups/min pour le poinçonnage et 2800 coups/min pour le marquage. Il existe d'autres possibilités d'usinage comme l'usinage de contours avec moulage de filets, la réalisation de soyages ou pliages à dimensions réduites.

Du pont de vue productivité et flexibilité, la TruMatic 6000 avec ses fonctions multiples offre un large éventail de possibilités. L'usinage intégral de la pièce se fait en un seul blocage. Il est possible d'effectuer l'usinage d'une pièce avec des procédés différents, sans faire transiter celle-ci d'une machine à l’autre. Les deux stations sont disposées de sorte que l'usinage de la pièce soit possible, pratiquement sans zone morte.

Rien n'est laissé au hasard

Par ailleurs, un système sophistiqué de goulottes rigides à bascule permet l'évacuation rapide et sûre des pièces. Des détecteurs contrôlent les opérations d'évacuation, aussi bien à la station de poinçonnage qu'à la station laser. Le bâti de la machine permet un accès facile à la zone de travail par trois côtés.

Le laser Trumpf de dernière génération est intégré dans le bâti de la TruMatic 6000. Les réglages spécifiques à l'application, tels que la vitesse de coupe, la puissance laser ou la pression de gaz, sont activés automatiquement par le programme de la CN, à l'aide de tableaux technologiques.

La distance entre la tête de coupe et la pièce restant constante grâce au suiveur de profil, la découpe laser est possible même sur les déformations déjà existantes. Un dispositif d'aspiration et un système de filtration permettent une évacuation des résidus de coupe en toute sécurité.

Nouveauté: La technologie molette est disponible sur ces deux combinées. L'option calibrage adaptatif de la course est maintenant disponible sur la TruMatic 6000. La TruMatic 7000 associe les avantages du poinçonnage et du laser tout en combinant vitesses d’usinage élevées avec une excellente qualité de pièces exemptes de rayures. Grâce au nouveau concept de guidage du faisceau, une seule tête de coupe suffit pour la découpe de toutes les épaisseurs de tôle. Le changement de tête devient superflu. La machine est par ailleurs dotée d’une seule tête de coupe et d’une tête de poinçonnage avec matrice active.

Une seule tête pour tous les usages

Le faisceau laser peut être positionné en X et Y grâce aux axes supplémentaires très dynamiques, qui peuvent se déplacer en même temps que les autres axes. Une trappe laser rapide évacue les pièces de format inférieur à 500 x 500 mm. La matrice active permet un poinçonnage et un formage sans rayure, mais rapide, quelle que soit la solution utilisée. Lorsque la tôle est déposée sur la table de la machine, la matrice s’abaisse afin d’éviter tout contact avec la tôle. Ceci reste valable pour les matrices de poinçonnage et celles de formage qui sont plus hautes.

Des déformations plus hautes peuvent être réalisées dans la tôle. La matrice active offre plus de place pour les outils de grandes dimensions et permet de déformer très près des pinces tout en respectant la planéité de tôle. A noter que les moteurs d’axes sont à technique linéaire. S’y ajouta la présentation des TruPunch 1000, 2020, 3000, 5000 et TruFlow 4000.

Pouquoi découper quand on peut plier?

Dr Alfred Hutterer (Pasching Autriche) fut chargé de l’exposé traitant le remplacement du soudage par du pliage et la présentation de la gamme TruBend Série 7000, de son utilisation pour le pliage de petites pièces, de ses avantages : l’amélioration de la précision de qualité, de la productivité, de la flexibilité et de la sécurité. Il décrivit également les avantages de la commande TASC6000 qui autorise la programmation par un programmeur et le fonctionnement de la machine simultané sous la conduite d’un opérateur, facteur améliorant la productivité. Il attira l’attention sur la possibilité du télé diagnostic pour l’analyse des problèmes et leur résolution. Ce faisant, il décrivit la symbiose opérateur-machine de la TruBend série 7000, l’ergonomie de la position assise de l’opérateur, de la flexibilité du positionnement de ses pieds et, bien sûr, de la dynamique de la machine et de la possibilité de son automatisation. La surveillance de la sécurité de l’opérateur grâce à la technologie LED que l’on pouvait voir sur la TruBend 7036 faisant une démonstration dans l’atelier.

Soudage au laser

M. Andreas Mettlach traita du soudage laser, avec d’abord de la période euphorique, puis de celle du retour à la raison, de celle la comparaison de la productivité élevée et des volumes de travail importants, de la gamme de machines Trumpf pouvant souder : TruFlow, TruCoax, TruDisk, TruPulse, TruFiber mais aussi des investissements plus importants.

M. Beat Sidler fit un long exposé sur les différentes sources Laser, leur principe, leurs avantages et leurs utilisations dans le monde ainsi que les applications de cette technique dans la société, sur des outillages, des machines, dans l’électronique et en médecine. Il énuméra les différentes sources d’émission laser présentées dans la salle de conférences et montra des exemples d’applications rationnelles. Parmi celles des Lasers CO2 Trumpf, il cita les résonateurs TruFlow dotés d’une qualité optimale du faisceau et d’une puissance laser à réglage continu et montra les lasers à solides pulsés TruPulse utilisés en production depuis des années dans diverses industries dont celles de la mécanique, de l’électronique, de l’électromécanique, de l’automobile et de ses équipementiers. Il cita les Lasers TruCoax compacts refroidis par diffusion pour les applications sur tôles fines. Il tint à faire remarquer que dans l’usinage de tôles fines ou épaisses, les pièces finies ayant une arête de coupe d’excellente qualité ne nécessitant pas de retouche sont prêtes au montage. Il nota aussi qu’avec le soudage laser, l’avantage réside dans la grande vitesse de soudure, à la qualité des cordons, étroits et profonds et au fait que les pièces assemblées ne sont pas marquées. Ce que l’on a pu constater lors de la visite d’atelier avec les assemblages réalisés avec la cellule robotisée TruLaser Robot 5020.

Une seconde visite des ateliers permit de voir d’une part les machines les plus récentes en fonctionnement, les salles blanches de fabrication des composants des différents lasers, d’autre part des ateliers dotés de machines d’usinage très récentes de toutes catégories, de moyens de contrôle, un ensemble d’un haut niveau technique <<

(ID:25831420)