Trimos fait confiance à Fehlmann pour fabriquer ses instruments de mesures de haute précision

Trimos et Fehlmann, une collaboration heureuse !

| Auteur / Rédacteur: Gilles Bordet, rédacteur MSM / Gilles Bordet

De g à d : Gérald Truan, mécanicien de précison et opérateur sur la Versa 825; Thierry Keist, responsable marketing chez Trimos et Martial Marmy, technicien de vente chez Fehlmann.
Galerie: 7 photos
De g à d : Gérald Truan, mécanicien de précison et opérateur sur la Versa 825; Thierry Keist, responsable marketing chez Trimos et Martial Marmy, technicien de vente chez Fehlmann. (Source : MSM)

Au numéro 5 de l’avenue de Longemalle à Renens se trouve l’entreprise Trimos SA. Rien au premier coup d’œil ne laisse présager que ce bâtiment discret abrite un des fleurons suisses de la métrologie.

A 200 km de là se trouve l’usine de production d’un autre fabricant suisse, de machines-outils cette fois ci, il s’agit de Fehlmann AG.

Fondée en 1930, Fehlmann est reconnue depuis de longues années en Suisse comme à l’étranger pour ses machines-outils de haute précision. C’est avec ses fameuses perceuses à table croisée de la série Picomax que le fabricant argovien s’est forgé une réputation qui a depuis dépassé les frontières nationales. La petite entreprise familiale de Seon a su croître au fil des ans, elle a développé sa gamme de produits et propose aujourd’hui une série complète de machines-outils, de la Picomax 20 manuelle au centre d’usinage CNC 5 axes Versa 825.

Au cœur de la grande Lausanne, à côté des anciens bureaux de la rédaction du MSM à Renens, se trouve l’usine du fabricant Trimos. C’est ici que sont développés et fabriqués l’ensemble de la gamme des instruments de mesures de Trimos. L’entreprise dès sa création en 1972 s’est spécialisée dans les colonnes de mesures verticales et horizontales et propose en partenariat avec Sylvac des instruments de mesures à main. Les 2 sociétés ont été créés et ont grandi ensemble, Sylvac a commencé avec l’électronique alors que Trimos s’est concentrée sur la mécanique. Aujourd’hui les 2 entreprises collaborent toujours ensemble, l’électronique et les règles de mesures de Sylvac équipent de nombreux produits Trimos. Pour Thierry Keist, responsable marketing chez Trimos : « Les produits fabriqués par Trimos et Sylvac sont complémentaires, c'est pourquoi de nombreux agents dans le monde représentent les 2 marques. »

Malgré une taille modeste, Trimos emploie environ 50 collaborateurs et collaboratrices, l’entreprise jouit d’un rayonnement mondial. Distribués en Suisse par Brütsch-Rüegger, Trimos travaille sur une base d’agents exclusifs partout dans le monde. Avec 5 à 10% des volumes des ventes en Suisse, l’entreprise de Renens est très présente sur le marché helvétique mais c’est sur les marchés internationaux qu’elle fait le plus gros de ses ventes avec une part importante sur le marché asiatique et en particulier en Chine.

Des instruments de mesures de très haute précision 100% Swiss made

Trimos propose des produits de très haute précision dédiés à tous les secteurs industriels où il y a des usinages nécessitant des contrôles dimensionnels mais aussi partout où il est nécessaire d’étalonner des instruments de mesures ou de contrôle (bagues, jauges, etc...). La gamme du fabricant comprend 3 grandes familles de produits : les colonnes de mesures verticales, les bancs de mesure horizontaux et les systèmes d’analyse de surface (rugométrie).

La gamme de colonnes de mesures verticales commence avec la robuste et fonctionnelle TVM, entrée de gamme du fabricant. Viennent ensuite les modèles V3 à V7 avec leur robe grise et pour finir le modèle V9 avec sa livrée blanche, qui incarne tout le savoir-faire du fabricant et qui trône au sommet de la gamme. Il est tout particulièrement dédié aux utilisateurs désirant atteindre un très haut niveau de précision, en atelier comme en laboratoire. La série V dispose d’une base sur coussin d’air pour un déplacement aisé sur le marbre de contrôle et permet différentes mesures dimensionnelles comme les hauteurs, les épaisseurs et les côtes en chaîne mais aussi les entraxes entre alésages ainsi que leur diamètre. De nombreux accessoires sont disponibles pour ces colonnes de mesures comme un très vaste choix de touches de mesure.

Les bancs de mesures horizontaux sont quant à eux destinés aux mesures de contrôle ou de préréglage des bagues ou jauges ainsi que des instruments de mesure à main. La gamme comprend 5 modèles, TELS, Alesta, Horizon Granite, Horizon Premium et Twinner. La gamme est encore complétée par une série de bancs de mesures d’étalonnage dédiés à la certification des moyens de mesure. Il s’agit d’instruments de mesure de très haute précision comprenant 3 modèles, THV, Labconcept / Labconcept Premium et Labconcept Nano qui est la nouvelle référence en matière de métrologie dimensionnelle à l’heure actuelle sur le marché. Au niveau des capacités de mesures, l’Horizon Granite par exemple, est disponible jusqu’à une longueur de 12'000 mm !

Trimos dispose encore d’une gamme d’instruments de mesure de rugosité sans contacts fruit de 10 années de développement entre Trimos et une start-up de l’EPFL. Ces produits sont destinés aux applications de contrôle de la rugosité partout où il n’est pas envisageable de le faire par contact physique, horlogerie, optique, médical, etc… Le rendu graphique avec ses codes couleurs permet au premier coup d’œil de discerner les écarts dimensionnels entre les « creux et les bosses ». La gamme comprend 3 modèles, le TR Scan Premium, un système très performant pour la mesure de textures en 3D avec une résolution subnanométrique. Le TR Scan, plus simple, permet des mesures de rugosité sans contact rapides et 100% comparables aux systèmes classiques.

D’autres instruments de mesures plus petits comme les pieds à coulisse, micromètres extérieurs et intérieurs, les comparateurs, les règles digitales ou encore les supports de mesures sont disponibles par l’intermédiaire de Sylvac.

Tous les produits Trimos sont fabriqués et assemblés en Suisse. Trimos est présent dans de nombreux secteurs industriels. Thierry Keist précise : « Nous avons beaucoup de clients qui sont des PME. Ils n’ont qu’une ou deux machines-outils et disposent d’une colonne de mesure Trimos. Quand leur instrument de mesure tombe en panne, c’est la panique ! Ils nous disent qu’ils ne peuvent plus travailler et désirent que nous leur mettions très rapidement un instrument de mesure à disposition en attendant la réparation du leur. Nous comptons également parmi nos clients de nombreuses entreprises plus importantes de l'industrie des machines en Suisse. Nous sommes actifs dans des secteurs comme l’automobile, l’aéronautique, le ferroviaire, l’horlogerie, le médical ou encore l’optique. Nous avons à cœur de nous faire encore mieux connaître sur le marché romand. Je suis toujours surpris de constater que des entreprises actives dans l’usinage depuis de longues années n’ont jamais ou très peu entendu parler de nous. Paradoxalement nos clients établis ne changeraient pour rien au monde leur colonne ou banc de mesure Trimos pour un produit concurrent. Quand je leur demande ce qu’évoque Trimos pour eux ils me répondent tous la même chose : précision et qualité suisse ! »

Des valeurs communes scellent un partenariat pour de longues années

Tout a commencé avec un séminaire d’usinage organisé par Swissmem, c’est lors de cet événement que le premier contact entre Fehlmann et Trimos s’est établi. Trimos découvre le fabricant argovien mais sans donner suite. Quelques années plus tard, Trimos décide de réinvestir dans de nouveaux moyens de production pour compenser le vieillissement d’une partie de son parc de machines trop souvent en panne, augmenter sa productivité et rapatrier en interne une part de sa production. Naturellement l’entreprise contacta les leaders du marché et arpenta les principaux salons à la recherche de la machine-outil parfaitement adaptée à ses besoins. Thierry Keist revient sur ces premiers contacts décevants : « Très souvent nous nous sommes fait regarder de haut. Les fabricants de machines-outils ne nous connaissaient pas et ne semblaient pas intéressés à travailler avec une petit structure comme la nôtre. Nous avons beaucoup eu ce sentiment tout au long de nos recherches. » C’est à ce moment que le nom de Fehlmann a ressurgi des mémoires et là tout à changer explique Thierry Keist : « Dès notre premier contact avec l’entreprise Fehlmann AG la relation a été cordiale, d’égal à égal, nous nous sommes tout de suite sentis reconnus. Très vite nous nous sommes rendus compte que nos 2 entreprises partagent de nombreuses similitudes au niveau de leur philosophie, ce sont toutes deux des entreprises à taille humaine et elles produisent des produits haut de gamme entièrement fabriqués en Suisse, ce dernier point est essentiel pour nous. C’est ce qui nous a rapproché, plus que les performances intrinsèques de la machine, même si à ce niveau cette Versa 825 est le must !» Martial Marmy, Technicien de vente chez Fehlmann, confirme cela et ajoute : « Les rapports avec nos clients sont primordiaux. Nous ne sommes pas toujours suffisamment reconnus de ce côté de la Sarine et il est très important pour nous de développer notre notoriété en Romandie. Nous disposons de solides arguments pour y arriver et c’est bien pour cela que Trimos nous a fait confiance. Nous formons du personnel en français, que ce soit en interne ou pour nos collaborateurs externes. La barrière linguistique n’en est pas une pour nous et nous insistons beaucoup sur ce point, nos clients romands auront toujours un contact maitrisant parfaitement leur langue natale. »

Bien-sûr l’achat d’un centre d’usinage 5 axes équipé d’un système automatisé de chargement des pièces ne se fait pas uniquement sur un contact positif, et d’ailleurs au départ Trimos jugeait que les produits de Fehlmann ne correspondaient pas à leurs besoins. Malgré cela, Martial Marmy proposa de passer un jour chez Trimos pour leur présenter l’ensemble de la gamme de leurs machines ainsi que les services offerts par Fehlmann. Trimos a revu de son côté ses besoins et s’est très vite rendu compte qu’une machine Versa 825 était à même de remplacer près de 3 anciennes machines-outils. Ensuite c’est un processus standard, série de tests d’usinage de pièces Trimos sur une Versa 825 dans l’usine de Seon, visite de clients déjà équipés de Versa. Pour Martial Marmy : « Il est important pour nous que nos futurs clients puissent discuter avec des utilisateurs de nos machines. » Avec la série Versa, et tout spécialement la 825 et la toute nouvelle 645 Linear, Fehlmann a su s’imposer par la qualité de ses produits mais aussi et surtout par son service de qualité et sa grande réactivité.

Chez Fehlmann il n’y a pas de clients de seconde zone, tous les clients sont importants et l’entreprise met un point d’honneur à tous les servir avec le même engagement.

La Versa 825 et sa petite sœur la 645Linear sont le sommet de la gamme de chez Fehlmann. Ce centre d’usinage 5 axes simultanés dispose d’arguments de poids. Il est disponible en plusieurs versions avec ou sans système de chargement de palettes. Fidèle à sa devise « Tout chez un seul fournisseur », Fehlmann construit depuis 1996 ses propres broches motrices.

Contenu de l'article:

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 44574094 / Machines-outils)