Interview auprès du fabricant de sécateurs Felco, à propos de sa digitalisation et des implications du partenaire-fournisseur iCAM

Tout savoir pour mieux prévoir

| Auteur / Rédacteur: Jean-René Gonthier / Jean-René Gonthier

L’automatisation est bien réelle chez Felco

Sébastien Nussbaum : Nous avons aussi mis en place une cellule automatisée provenant de la firme Robotec incluant des robots capables de produire de nuit durant une troisième équipe. Il s’agissait d’imaginer de travailler en trois équipes tout en sachant bien que cette troisième équipe de nuit serait une équipe fantôme. Les robots de Robotec allaient entrer en scène. Pour cette étape, nous avons aussi voulu savoir comment cette cellule automatique fonctionnait, son rendement, sa productivité, etc. De plus, nous comptions un employé qui s’occupait de gérer les éventuels arrêts du week-end. Ses interventions étaient laissées à sa propre appréciation. Désormais, grâce à la digitalisation, il n’a plus besoin de se déplacer physiquement pour connaître l’état de la machine, il ne se déplace qu’en cas de besoin.

Ceci nous a permis d’optimiser notre temps d’ouverture, soit le rendement de nos ateliers durant les jours ouvrables et les week-ends et ainsi d’accéder à une excellence de la production.

Christophe Nicolet
amène la digitalisation

Portrait de Christophe Nicolet, CEO de Felco

Christophe Nicolet amène la digitalisation

05/06/18 - Fervent défenseur de la formation duale et titulaire d'un diplôme ETS & d’un postgrade en gestion d’entreprise, Christophe Nicolet a travaillé dans de grands groupes internationaux avant de reprendre la direction de l'entreprise familiale Felco, fabricant de sécateurs. Rencontre et discussion. lire...

MSM : Comment avez-vous procédé pour trouver le bon partenaire en l’occurrence iCAM ?

Sébastien Nussbaum : Cela s’est presque fait naturellement. Nous avions acheté un premier équipement CNC lié à la FAO Esprit. Monsieur Vez est venu nous présenter la solution iCAM incluant la FAO Esprit et une DNC, et finalement, une offre globale incluant la CNC, la FAO, le système CNC axé sur les machines et le réseau MDEnet pour superviser le parc de machines et obtenir le taux de rendement synthétique TRS. Nous avons malgré tout examiné quelques offres externes mais finalement nous avons collaboré avec iCAM. En effet, la solution de boîtiers destinés aux CNC, ainsi que les réseaux d’ateliers iCAM, répondaient à nos besoins. En outre, nous avons misé sur un excellent savoir-faire lié à un SAV très efficace, un partenaire fiable que nous connaissions et côtoyons depuis fort longtemps. La proximité a joué également un rôle.

Daniel Vez : Notre collaboration a débuté par la mise en place de la FAO Esprit en partenariat notamment avec le fournisseur de machines Haas. Nous avons proposé au début une seule licence ESPRIT et finalement 7 licences FAO tournent dans l’entreprise, dont l’une d’elle est réservée aux apprentis. ESPRIT fonctionne sur les centres d’usinage et les tours. C’est ainsi possible de gérer des opérations de 3, 4, 5 axes ou même du 5 axes simultanés notamment pour les opérations d’affûtage des lames de sécateurs qui demandent cette particularité-là.

L’étape suivante a été de relier toutes les machines CNC de l’atelier avec un réseau DNC afin de pouvoir gérer tous les programmes qui étaient exécutés par ESPRIT. C’est vrai qu’il existe de nombreux moyens techniques pour relier une machine à une autre, par exemple avec des clés USB, des câbles RS 232, ... mais nous voulions mettre en place un réseau fiable et avoir une gestion centralisée sur un serveur afin finalement de bénéficier d’une traçabilité totale y compris la prise en compte de chaque modification exécutée dans les codes ISO.

Sébastien Nussbaum : Cette étape étant déjà bien rôdée, la société FELCO a pris contact avec iCAM pour se lancer dans une nouvelle action de digitalisation avec le suivi complet de production afin d’obtenir un TRS (Taux de rendement synthétique) ou OEE en anglais (Overall Equipment Effectiveness) et enfin recevoir des données statistiques de production complètes.

Contenu de l'article:

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 45864024 / Automatisation)