Company Topimage

28 mai 2021

Polyaxes assure la fabrication de pièces mécaniques complexes sur mesure

La PME suisse maîtrise les usinages les plus ardus grâce à des compétences mécaniques hors normes, des machines-outils de dernière génération et une solution de conception/fabrication cohérente basée sur TopSolid’Design et TopSolid’Cam.

Spécialisée dans la sous-traitance mécanique de haut niveau technologique, Polyaxes SA assure de A à Z la fabrication des pièces difficiles à usiner. La jeune société, créée en 2018 à Neuchâtel, dans le canton suisse éponyme, n'est pas une habituée de sentiers battus. « Notre spécificité, c'est de pouvoir répondre aux cahiers des charges les plus ardus grâce à nos compétences multiples et des solutions de fabrication adaptées », précise Jules Sémon, directeur général de cette PME qui travaille aussi bien pour l'industrie horlogère que pour le médical, l'aérospatial ou la mécanique générale. « Des applications exigeantes qui ne laissent la place à aucune erreur de fabrication. »


Pour y parvenir, la petite société suisse s'est équipée avec les meilleures solutions de fabrication du marché. « Nous avons investi dans un centre d'usinage 4 axes et un centre de tournage 5 axes de dernière génération, ainsi que des moyens de contrôle capables de détecter le moindre écart de qualité », confirme le responsable. Cependant, cette batterie d'équipements performants n'était pas suffisante pour assurer une prestation globale. Il fallait songer également à des logiciels de conception et de fabrication capables de maîtriser la complexité des pièces et permettre d’exploiter pleinement le potentiel de ces machines.


« Ces outils de CFAO (conception et fabrication assistées par ordinateur) sont indispensables pour assurer l'analyse des fichiers STEP ou DXF de pièces à fabriquer et pouvoir proposer aux clients des démarches d'usinage optimisées au cas par cas », explique Jules Sémon.


Après avoir étudié sous toutes leurs coutures les solutions CFAO existant sur le marché, les spécialistes de Polyaxes décident d’adopter les logiciels TopSolid'Design et TopSolid'Cam de l'éditeur français TOPSOLID SAS. « Ces derniers sont en parfaite adéquation avec notre production qui comporte aussi bien des prototypes que des séries allant de 500 à 1 000 pièces en différents matériaux ferreux et non ferreux et dont la dimension varie de 2-3 mm à 1 m de long. Ils nous permettent de maîtriser sans peine les pièces aux géométries complexes sur l’ensemble de la chaîne de fabrication. »

 

Puissants, polyvalents et faciles à utiliser, les logiciels TopSolid assurent ainsi la mise en forme des fichiers STEP et DXF transmis par les clients, suivie de la réalisation de programmes d’usinage de ce type de production qui s'apparente souvent à de véritables casse-têtes. « Leurs fonctions multiples répondent à nos objectifs de productivité, de qualité et de réactivité », apprécie le spécialiste.

« Doté d’une interface intuitive, TopSolid’Design nous offre des aides intelligentes, dispose d'un PDM natif et d’outils de modélisation voire de simulation puissants. Des solutions indispensables quand on est confronté à l’usinage des matériaux difficiles ou à la conception des systèmes de fixation adaptés. Cela facilite la maîtrise en toute sécurité de la grande variété de pièces que nous traitons. » Car tous ceux qui participent à un projet voient les modifications et on peut changer la conception d’une pièce, sans craindre des pertes d’informations. Pour Jules Sémon, « le module d'exploration des fichiers du logiciel est aussi très bien pensé ».


Côté FAO, la préparation efficace des outils de coupe pour un usinage donné est effectuée sans peine avec TopSolid'Cam, un outil capable de passer sans encombre de la programmation du centre d'usinage à celle du centre de tournage qui équipent l’atelier de Polyaxes. « Les bibliothèques d’outils coupants et de conditions de coupe, ainsi que la fonction de gestion des tolérances du logiciel, nous apportent les informations d’usinage idoines, assurant ainsi une mise au point rapide du programme d’usinage », se félicite le responsable. « De plus, on peut construire sans difficulté de nouvelles stratégies d'usinage et, grâce aux fonctions fiables de simulation, le temps de programmation est sensiblement réduit. Avec toujours la mise en évidence de meilleures trajectoires d'usinage pour limiter l'usure des outils et augmenter la productivité. ». Une première expérience réussie qui incite la PME suisse à envisager l’installation d’autres outils numériques de la famille TopSolid. Comme TopSolid’Erp, par exemple…

 


Les points forts de l’application TopSolid


  •   Une chaîne numérique conception/fabrication cohérente et complète
  •   Des outils de modélisation et de simulation puissants et fiables
  •   Une solution qui réduit les coûts et améliore sensiblement la productivité

 

L’avis de Jules Sémon :

 « La solution CFAO TopSolid dispose d’une multitude de fonctions intelligentes qui nous aident à exploiter pleinement le potentiel de nos machines-outils et répondent à nos objectifs de productivité, de qualité et de réactivité. »