Rechercher

swissT.fair : un salon sur la voie du succès

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> Le salon swissT.fair débarque en Suisse romande ! Dès la première organisation de swissT.fair à Zurich, le salon suisse de l’automatisation et de l’électronique a été un véritable succès. À présent, le salon va également avoir lieu en Suisse romande. En sus de Zurich, Yverdon-les-Bains va devenir le lieu de rendez-vous le plus important du secteur en Suisse.

Entreprises liées

Rétrospective en image de Swiss T Fair du 30 juin 2010 à Zurich. (Image: MSM)
Rétrospective en image de Swiss T Fair du 30 juin 2010 à Zurich. (Image: MSM)

La technique a le vent en poupe... Les entreprises suisses de la technologie voient le futur d’un œil optimiste et montreront au cours du salon swissT.fair, qui se tiendra les 21 et 22 juin 2011, ce que le secteur est capable de proposer. 95 entreprises exposeront dans les halls de La Marive d’Yverdon-les-Bains. En raison de cet important rassemblement d’exposants, l’espace sera exploité au maximum. Evidemment, on s’attend à ce qu’il y ait un nombre de visiteurs tout aussi important proportionnellement. L’automatisation et l’électronique sont des domaines d’activité particulièrement compétents en Suisse. C’est pourquoi on trouvera sur place, auprès des nombreuses petites entreprises spécialisées, les principaux acteurs et fournisseurs du secteur.

Le salon swissT.fair représente donc pour les exposants une occasion en or; c’est un moyen de toucher une nouvelle clientèle et les visiteurs peuvent s’y faire une idée représentative du marché. Parallèlement, les spécialistes de la technologie peuvent se renseigner sur les nouvelles tendances et se laisser inspirer, lors des forums, par les idées des leaders.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 10 images

Principaux thèmes abordés : Cleantech et Engineering 3.0

A quoi se consacre actuellement le secteur ? Et qui indique la voie à suivre ? Ces thèmes seront abordés lors des forums et seront approfondis lors des exposés. Les cleantech (technologies propres) partent de l’idée qu’il est possible, grâce à de nouvelles méthodes, à de nouveaux produits, à de nouvelles prestations de service, d’améliorer son efficacité, d’augmenter ses performances et sa productivité tout en réduisant les émissions et en ménageant les ressources. Les «Cleantech» concilient donc exigences économiques et revendications écologiques. Elles contribuent de la sorte à une croissance économique durable. Parmi les autres secteurs de l’économie, guère sont ceux pour lesquels il est possible de pronostiquer un potentiel de croissance aussi important que celui des «Cleantech».

De même que la notion «Web 3.0» esquisse une vision futuriste de l’Internet avec ses domaines d’application, «Engineering 3.0» présente les possibilités qui s’offrent aux futures générations d’ingénieurs.

Invité spécial : la révolution de l’électromobilité

Le salon swissT.fair accueillera un invité très spécial, qui a développé une approche autonome, révolutionnaire pour une mobilité respectueuse de l’environnement... sur deux roues : la société Peraves. La moto «eTracer», avec cabine deux places, est dotée d’une puissance de 150 kW (204 chevaux), d’une autonomie de 300 km et peut atteindre une vitesse maximale (limitée électroniquement) de 240 km/h. Plaisir de conduire et performances sont donc réunis. Le courant nécessaire à un trajet de 100 km coûte environ 64 centimes... <<

(ID:27001580)