Plus de 400 jeunes filles souhaitent participer au programme de mentorat Swiss TecLadies: Phase de qualification terminée

Auteur / Rédacteur: Source : SATW / Jérémy Gonthier

Le programme d’encouragement MINT Swiss TecLadies a été lancé en mars. Le défi en ligne était composé de questions en lien avec les technologies du quotidien. Il a rencontré un vif succès : près de 5 000 personnes y ont participé, dont environ 400 filles qui s’intéressent au programme de mentorat.

Fournisseurs liées

Des activités telles que des événements corporate, de carrière, du coaching, des ateliers, etc. sont organisées en collaboration avec des partenaires industriels et des établissements d'enseignement.
Des activités telles que des événements corporate, de carrière, du coaching, des ateliers, etc. sont organisées en collaboration avec des partenaires industriels et des établissements d'enseignement.
(Source : Swiss TecLadies)

« Nous sommes très satisfaits", déclare Beat Schuler, responsable de la promotion de la relève au sein de l'Académie suisse des sciences techniques, qui a initié le programme « Swiss TecLadies » en 2018. Des objectifs ambitieux avaient été fixés pour la deuxième mise en oeuvre (pour la première fois également en Suisse romande). Ceux-ci ont été largement atteints avec près de 5000 participant.e.s. Le soutien de la capitaine Fanny Chollet a été d'une aide précieuse pour mobiliser autour du programme. Les vidéos produites par l'agence de publicité lucernoise Rocket avec la pilote de F/A-18 ont été très bien accueillies. « Les réactions ont été majoritairement très positives », a déclaré Beat Schuler. En tant que pilote et diplômée d'une formation technique, elle incarne pour nous une ambassadrice idéale. « Je suis convaincu qu’elle est une source d’inspiration pour de nombreuses jeunes filles », déclare Beat Schuler. « Nous sommes très reconnaissants envers Fanny Chollet pour son précieux engagement. »

Un bénéfice du confinement ?

Le défi en ligne s'est déroulé du 15 mars au 10 juin et a donc coïncidé en grande partie avec le confinement dû à la pandémie du coronavirus. Il est cependant difficile d'évaluer dans quelle mesure cette situation particulière a joué un rôle dans la participation. Selon Beat Schuler, la mobilisation des élèves via les écoles et le réseau de la SATW a bien fonctionné. « Dans certains cas, des classes ou même des établissements scolaires entiers ont participé ». En outre, la promotion via les médias sociaux a également porté ses fruits. Environ 400 filles âgées de 13 à 16 ans qui ont participé au défi en ligne ont signalé leur intérêt pour le programme de mentorat. En plus des résultats obtenus au défi en ligne, la sélection des participantes est baséesur leur motivation, leur intérêt pour les technologies, leur curiosité et leurs attentes par rapport au programme.

Galerie d'images

Un soutien individuel par des modèles féminins

Pendant les neuf mois du programme de mentorat, les jeunes filles peuvent participer à plus de 20 ateliers proposés par des entreprises et des instituts de recherche et de formation de toute la Suisse. Elles découvrent la diversité des technologies et des professions techniques. Les mentors sont des femmes motivées exerçant des professions techniques et/ou ayant une formation correspondante. MSM

S'abonner à la newsletter maintenant

Ne manquez pas nos meilleurs contenus

En cliquant sur „S'abonner à la newsletter“, je consens au traitement et à l'utilisation de mes données conformément au formulaire de consentement (veuillez développer pour plus de détails) et j'accepte les Conditions d'utilisation. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Dépliez pour les détails de votre consentement

(ID:46697195)