Rechercher

«Swiss Medical Technologies», en complément à la microtechnique

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> Dans le cadre du lancement du secteur médical à l'exposition lausannoise EPHJ - EPMT, la rédaction du MSM a rencontré les directeurs et promoteurs du nouveau concept. C'est à l'occasion du séminaire Swissmem sur l'usinage par enlèvement de copeaux à Yverdon que nous avons rencontré Messieurs Olivier Saenger et André Colard.

Entreprises liées

Messieurs Olivier Saenger et André Colard. (Image: MSM)
Messieurs Olivier Saenger et André Colard. (Image: MSM)

MSM : Le nouveau slogan «Swiss Medical Technologies» fait dorénavant partie du salon EPMT. Quelle a été la réaction du marché et tout spécialement celle des exposants potentiels ?

EPHJ - EPMT : Le lancement d’un Pavillon Medtech est la suite logique du salon EPMT qui regroupe toutes les microtechnologies autres que l’horlogerie ; le médical était jusqu’ici une des composantes d’EPMT au même titre que l’aéronautique, l’automobile, la métrologie, la photonique ou la robotique. Cependant, au vu de l’importance de l’industrie Medtech en Suisse, et à la suite de demandes renouvelées de certaines sociétés nous avons décidé cet automne de mettre, dès 2011, en lumière cette richesse. En lançant, dans un premier temps ce Pavillon «Swiss Medical Technologies» au sein d’EPMT en attendant d’en faire, dès 2012, une halle spécifique au sein de notre manifestation. Nous nous sommes assuré le concours de partenaires prestigieux (par ordre alphabétique : A3P - BioAlps - EPFL - Medical Cluster – Micronarc – Promotion Economique du Canton de Vaud) pour que tous les acteurs (chercheurs, fabricants, fournisseurs) de l’industrie de la chaîne des technologies en matière de dispositif médical en Suisse puissent, à terme, se rassembler au sein de notre salon. Toutes les réactions que nous avons recueillies, aussi bien en Suisse (lors de visites à certaines expositions à Bâle notamment) ou à l’étranger (particulièrement à Compamed à Düsseldorf) ont été largement favorables ; nos interlocuteurs se sont montrés très intéressés et apprécient le fait que cette manifestation Medtech soit destinée à se tenir en parallèle des autres secteurs des microtechnologies avec lesquels il y a tant de synergies. ll faut cependant un certain temps jusqu’à ce que cela soit connu et lorsque nous avons lancé les «Swiss Medical Technologies» nombre de budgets étaient déjà engagés pour 2011. Nos ambitions sont donc modestes pour cette année mais importantes pour 2012 où, si tous nos partenaires jouent le jeu, nous deviendrons: «LE Salon du Medtech en Suisse».

Un salon unique

MSM: En 2010 vous avez eu l’excellente idée de rassembler les deux salons complémentaires EPHJ et EPMT sous le même toit et dans la même halle. Que proposerez vous cette année comme nouveauté au point de vue de l’agencement et de la structure des lieux ?

EPHJ - EPMT : Pour le salon 2011 (du 24 au 27 mai), nous avons utilisé tout l’espace à disposition dans ces mêmes halles pour installer de nouveaux stands ; en effet la demande est importante, à la fois d’anciens exposants qui souhaitent des stands plus grands que de nouveaux exposants. C’est ainsi qu'au début de l’année déjà, nous avions plus de place réservée que pour l’ensemble du salon 2010. D’autre part, l’ensemble de la manifestation se tenant sur deux niveaux, nous déplaçons cette année les sorties pour les mettre au niveau supérieur. Ainsi les deux entrées (communes à tous les secteurs) seront toujours au niveau inférieur mais les sorties, afin de créer une stimulation aussi bien verticale qu’horizontale pour les visiteurs, seront, elles, au nombre de deux, au niveau supérieur. Par ailleurs, comme dit précédemment, le Pavillon medtech sera cette année englobé dans le secteur EPMT.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 11 images

MSM : Comment faites vous pour innover chaque année et à chaque nouvelle édition pour notamment proposer un service supplémentaire pour les exposants ou les visiteurs. D’où tirez-vous votre inspiration et ce besoin de renouveau?

EPHJ - EPMT : Nous sommes en permanence à l’écoute des exposants et des visiteurs pour lesquels cette manifestation est organisée. Et chaque année nous essayons d’améliorer l’édition précédente. Par ailleurs nos développements ne sont que les prolongements naturels de notre concept de départ. Nous avons voulu rassembler toutes les expertises dans les domaines du petit et du micro. Il était évident, dès le lancement d’EPHJ en 2002, que lorsque ce salon serait bien établi et aurait trouvé son rythme, nous allions ensuite décliner toutes les autres microtechnologies avec EPMT. Pour nous il était impératif de rassembler tous les domaines des microtechnologies car il y tellement de synergies, de complémentarités entre eux que les sociétés travaillent déjà ou souhaitent travailler pour plusieurs de ces secteurs. Maintenant que EPMT a, depuis la dernière édition - lorsque l’on a pu comme nous le souhaitions, réunir tout le monde sous le même toit – trouvé son rythme de croissance, il était naturel également pour nous de prendre l’un des domaines importants de EPMT, le medtech en l’occurrence, pour le mettre en évidence et lui donner, dans le futur, la place que son importance justifie.

MSM : Que vous apporte le fait que MCH Beaulieu Lausanne (ex-Beaulieu Exploitation SA) fasse partie de MCH, le plus grand groupe d’organisateur d’expositions suisse ? Est-ce à long terme un appui supplémentaire ou un risque... ?

EPHJ - EPMT : Vous savez que nos salons sont indépendants donc cela ne nous touche pas directement. Par contre, il s’agit certainement d’un plus pour assurer la pérennité de l’emplacement Beaulieu comme centre de congrès et d’expositions. Et cela apportera vraisemblablement une dynamique accrue pour les autres foires ou expositions qui se tiennent actuellement à Beaulieu.

MSM : Un programme dense de conférences est-il aussi à l’ordre du jour pour les éditions EPHJ / EPMT 2011. Avez-vous déjà des noms de conférenciers ou des thèmes à annoncer.

EPHJ - EPMT : Bien entendu, l’EPFL organise, comme chaque année, ses journées Microtechniques au sein de EPMT. Et nous complétons le programme des conférences des quatre jours du salon par les présentations d’autres organismes partenaires. Cette année, vu le lancement de «Swiss Medical Technologies», toutes les conférences traiteront de sujets medtech. Les journées microtechniques de l’EPFL, organisées avec BioAlps, Micronarc et Alliance traiteront des «microtechnologies biomédicales» ; par ailleurs Micronarc et Alliance feront des présentations sur «Matériaux et biocompatibilité»; et A3P, le Medical Cluster et le Swiss Laser Net compléteront ce programme de conférences (les sujets détaillés seront communiqués ultérieurement). Par ailleurs, l’organisation A3P tiendra également son forum annuel de printemps le mercredi 25 mai au sein de EPMT avec pour thème « L’eau hautement purifiée »

MSM : J’ai trouvé dommage que Micronarc et la SSC propose des événements en dehors des dates de l’EPHJ/EPMT 2010. Pourrez vous cette fois proposer un regroupement synergétique de bon aloi sur Lausanne. ? ( En évitant un panachage sur Neuchâtel «voir micro10»)

EPHJ - EPMT : Cela ne dépend pas de nous. Il nous paraît que notre Salon est une plateforme suffisamment représentative pour pouvoir accueillir toutes les manifestations périphériques qui pourraient avoir lieu; d’autant plus que l’union fait la force... l’éparpillement des forces nous paraît parfois aller à l’encontre du but recherché, à savoir l’attrait et la renommée d’un pays, et de son savoir-faire, sur le plan international. Mais chacun a ses propres intérêts et nous ne maîtrisons pas tout ce qui peut se passer, même si nous regrettons parfois que certains événements ne se passent pas à Lausanne. Ceci ne nous empêche pas d’avoir de très bons rapports avec tout le monde, y compris certains qui sont de fidèles partenaires.

MSM : J’imagine qu’à la fin de l’année prochaine vous proposerez une nouvelle orientation tel que le «GreenTech »... Est-il après l’adjonction de SwissMedical Technologies encore possible d’élargir l’horizon de vos salons ?

EPHJ - EPMT : Nous avons toujours des concepts de développements naturels à long terme mais il faut d’abord renforcer les composantes actuelles. 2011 est l’année de la 10ème édition de EPHJ et la 5ème édition de EPMT. EPHJ va très bien et attire toujours plus d’exposants et de visiteurs. Il en est de même maintenant avec EPMT qui, depuis l’édition précédente, a réellement trouvé ses marques et son public, et qui va se renforcer ces prochaines années. Certains de ses domaines sont en train de se développer encore plus, comme, par exemple, l’automatisation et la robotique. Nous lançons le medtech avec «Swiss Medical Technologies» ; il faudra là également quelques années pour asseoir ce nouveau «salon». Lorsque ce sera chose faite, nul doute que d’autres composantes de EPMT pourront être mises plus en évidence et prendre encore plus d’ampleur.

MSM : Avez-vous déjà fixé les dates de vos salons pour les années prochaines ?

EPHJ-EPMT : Bien sûr, nous devons planifier assez tôt. Ainsi les prochaines dates seront:

  • 2012 : du 5 au 8 juin
  • 2013 : du 11 au 14 juin
  • 2014 : du 20 au 23 mai
  • 2015 : du 5 au 8 juin

Mais pour l’instant, nous invitons chacun, exposants comme visiteurs, à réserver les dates du 24 au 27 mai 2011.

MSM: Nous vous remercions d'avoir pris le temps de répondre à nos questions et nous donnons rendez vous à tous nos lecteurs sur le stand du MSM / SMM. En attendant l'ouverture de ce salon incontournable, nous convions nos lecteurs à participer au concours EPHJ - EPMT. Celui-ci se déroule en ligne sur notre site www.msm.ch/concours et vous permettra de gagner de nombreux prix. <<

(ID:25342770)