Un avenir prometteur Studer Fight Club : une devise qui motive

Auteur / Rédacteur: Source : Fritz Studer AG / Marina Hofstetter

Pendant plus d'un an, Studer a dû faire face à un recul du chiffre d'affaires, mais la société a tout de même réalisé son troisième meilleur résultat depuis sa création. L'innovation reste un sujet phare au sein de l'entreprise, de même que sa participation à l'EMO Milan en fin d'année.

Entreprises liées

Sandro Bottazzo (à gauche), CSO de Fritz Studer AG, et Jens Bleher, PDG de Fritz Studer AG, lors de la conférence de presse en ligne de l'entreprise.
Sandro Bottazzo (à gauche), CSO de Fritz Studer AG, et Jens Bleher, PDG de Fritz Studer AG, lors de la conférence de presse en ligne de l'entreprise.
(Source : Fritz Studer AG)

Studer a su faire face à la crise liée à la pandémie et à la récession. La situation est nettement meilleure que celle engendrée par la crise financière d'il y a dix ans. « Nous sommes habitués à ce type de situation. La construction mécanique est de base une activité très cyclique et avons toujours dû en gérer les variations », explique Jens Bleher, PDG de Fritz Studer AG. La réaction aux diminutions du chiffre d'affaires a consisté à appliquer le modèle de temps de travail annuel et lorsque c'était nécessaire, à avoir recours au chômage partiel. Les développements importants ont été poursuivis et le portefeuille de produits a été étendu.

Distribution et service après-vente

Le très bon mois de décembre a restauré une ambiance positive au sein de l'entreprise. « De nombreux clients s'attendaient à un regain d'activité au deuxième trimestre ou au deuxième semestre 2021. C'est pourquoi un grand nombre de rectifieuses a encore été commandé au mois de décembre 2020 », explique Sandro Bottazzo, CSO de Fritz Studer AG. Studer a donc démarré 2021 avec un carnet de commandes bien rempli, provenant surtout d'Asie et du sur de l'Europe du Sud. « Studer a généré au total un volume de commandes nettement plus élevé que celui qui avait été enregistré pendant la dernière grande crise en 2009. C'est un point positif dans la mesure où le recul général du marché a été d'une ampleur similaire à celui de la crise financière il y a plus de 11 ans. Un facteur décisif du succès de Studer reste son portefeuille très varié de rectifieuses, qu'elles soient universelles, extérieures, intérieures, de production ou cylindriques traditionnelles. En 2020, la nouvelle S33 lancée en 2019 a été de loin la rectifieuse cylindrique la plus vendue de Studer, suivie des rectifieuses intérieures, de la nouvelle S31 et de la nouvelle favorit. Nous avons constaté aussi avec plaisir une évolution positive des ventes de la favoritCNC, la rectifieuse extérieure du segment d'entrée de gamme. », continue-t-il.

Le service Customer Care de Studer compte également parmi les facteurs importants de la réussite de l'entreprise. « Grâce à notre réseau décentralisé, proche du client, composé de plus de 130 techniciens de service Studer répartis dans le monde, nous avons toujours pu prêter assistance à nos clients pendant la pandémie, et ce malgré les restrictions de déplacement d'un pays à l'autre », indique Sandro Bottazzo.

Cette forme de réseau mondial de techniciens de service est unique sur le marché des rectifieuses cylindriques universelles. Un réseau que Studer va continuer à développer. L'entreprise a également étendu son portefeuille de prestations de service sur le plan numérique. Avec un contrat de maintenance, les clients peuvent acquérir immédiatement un kit complet de complément United Grinding Digital Solutions à un prix spécial.

Regards sur la production de Studer

Studer applique désormais pas à pas la feuille de route de la digitalisation élaborée conjointement par les entreprises du groupe United Grinding. « Nous utilisons dans nos propres installations de production toutes les technologies que nous proposons à nos clients », explique Stephan Stoll, COO de Fritz Studer AG. United Grinding Digital Solutions est l'une de ces technologies. Le Production Monitor permet d'avoir un aperçu constant de l'état de fonctionnement de chaque outil de production et de montage. Il donne en temps réel le nombre de machines en cours de fonctionnement et permet de visionner l'historique de production correspondant. Cet aperçu est extrêmement intéressant et utile pour le personnel d'encadrement d'un atelier, mais aussi pour les opérateurs de machines de production automatisée. Cette application permet non seulement de relier des machines Studer et d'autres machines du groupe United Grinding, mais aussi, grâce à l'interface umati normalisée, d'intégrer divers outils de production de fabricants externes. « Le système permet en outre d'obtenir sur le poste de travail informatisé de nombreuses analyses détaillées et des rapports d'état, y compris des données sur l'état des commandes, les intervalles de maintenance et les interventions de service éventuellement nécessaires », ajoute Stephan Stoll.

Les outils d'aide numériques constituent un autre pas en direction de la digitalisation : les instructions de travail, les processus de vérification et les listes de contrôle sont disponibles en très grande partie sous forme dématérialisée et dans leur version la plus récente.

Développement de technologies

La digitalisation est également un thème important dans le domaine du développement de technologies. Dans le centre technique de Studer, toutes les machines sont connectées aux applications United Grinding Digital Solutions au moyen de la solution OPC-UA conforme à la norme umati. Elles sont également équipées de capteurs supplémentaires. « Nous avons besoin d'une liaison transparente et sécurisée afin de pouvoir transmettre les informations des processus sur des systèmes externes, en toute simplicité » explique Daniel Huber, CTO de Fritz Studer AG. La solution OPC-UA de Studer offre précisément ces avantages.

Autre nouveauté technologique : la technique de mesure par laser offerte par le LaserControl. Studer possède de nombreuses années d'expérience dans la recherche fondamentale portant sur l'utilisation de la technique de mesure par laser intégrée aux machines aux fins de mesure des meules de rectification ou des pièces à usiner. Sur la base de ces connaissances et de la toute nouvelle technique de mesure par laser, Studer a poursuivi le développement des systèmes de surveillance des outils utilisés dans d'autres secteurs d'activité pour l'appliquer à la mesure des pièces à usiner sur les rectifieuses. La toute dernière génération du système de mesure par laser LaserControl convient notamment à la mesure sans contact des arêtes de coupe dans les conditions les plus extrêmes, mais aussi à des pièces à usiner en rotation, ce qui réduit considérablement le temps de mesure. Le système est rapide, précis et fiable grâce à un système d'optique laser haut de gamme et à la technologie d'évaluation la plus récente. Des mesures hautement dynamiques et sans contact permettent aussi d'évaluer la qualité d'outils de haute précision en diamant polycristallin.

Rectification continue d'un outil de fraisage sur une rectifieuse d'outils, d'après le travail de Mirko Theuer, docteur en ingénierie et lauréat du prix Fritz Studer Award 2020.
Rectification continue d'un outil de fraisage sur une rectifieuse d'outils, d'après le travail de Mirko Theuer, docteur en ingénierie et lauréat du prix Fritz Studer Award 2020.
(Source : Nico Niemeyer)

Prix Fritz Studer Award 2020  – Innovative Grinding Technologies

Pour la sixième fois, la société Fritz Studer AG a décerné son prix de la recherche, le « Fritz Studer Award ». Ce prix a pour objectif la recherche d'idées et de solutions créatives dans le domaine de l'industrie mécanique. Des candidats originaires de plusieurs pays européens ont présenté leur travail. Mirko Theuer, docteur en ingénierie à l'Institut de technique de fabrication et de machines-outils de l'Université Leibniz de Hanovre, a remporté le prix avec son travail sur la « Rectification continue par génération d'outils d'enlèvement de copeaux ».

Son travail porte sur le développement d'un nouveau procédé de rectification des outils pour la fabrication d'outils d'enlèvement de copeaux, comme les forets, les fraises ou les lames de scie. Le lauréat a notamment transmis des connaissances théoriques et pratiques dans le domaine de la rectification continue par génération de roues dentées dans les conditions d'une rectifieuse d'outils à 5 axes sur laquelle de tels outils d'enlèvement de copeaux sont habituellement usinés. Pour ce faire, il a élaboré un modèle mathématique qui sert à configurer la géométrie de vis sans fin (meule de rectification) pour les géométries demandées des outils d'enlèvement de copeaux. Les essais pratiques de rectification continue par génération ont montré qu'une interprétation des géométries d'outils les plus diverses est possible. Ainsi, le nouveau processus de rectification par génération permet de fabriquer simultanément les rainures et les arêtes de coupe périphérique d'un outil d'enlèvement de copeaux à l'aide d'une seule meule hélicoïdale de sorte qu'il n'est plus nécessaire d'utiliser successivement plusieurs outils de rectification. Ce nouveau procédé va augmenter la productivité du processus complet tout en offrant une qualité de production accrue. La meilleure qualité de production est aussi présente avantageusement lors de l'utilisation consécutive d'un outil de fraisage. Par rapport aux fraises de référence classiques, il a été possible d'établir une augmentation de 15 % de la durée de vie utile. Dans sa thèse, Monsieur Theuer a présenté en détail les nombreux autres avantages du nouveau procédé. Le très haut degré d'innovation du thème sera par ailleurs souligné par une demande de brevet pour le procédé développé.

Studer au salon EMO à Milan

Studer participera à l'EMO à Milan du 4 au 9 octobre 2021. L'entreprise y présentera son travail sur le thème de l'innovation en donnant un aperçu des technologies innovantes proposées par l'entreprise.

MSM

(ID:47369309)