Initiatives d'efficacité et d'exploitation responsable en ressources des centres de données SE, pionner des centres de données verts en Suisse

Rédacteur: Marina Hofstetter

Entreprises liées

Vincent Barro, Vice-président de la division Secure Power, Power Systems Suisse et Centres de données Allemagne, Autriche et Suisse
Vincent Barro, Vice-président de la division Secure Power, Power Systems Suisse et Centres de données Allemagne, Autriche et Suisse
(Source : Schneider Electric)

Schneider Electric poursuit son engagement dans le domaine des centres de données verts. Le leader de la transformation numérique de la gestion de l'énergie et des automatismes soutient désormais la Swiss Datacenter Efficiency Association (SDEA) en tant que nouveau sponsor Gold. Aujourd'hui, Schneider Electric propose à ses clients une vaste gamme de solutions modernes d'infrastructure pour les centres de données auprès d'un seul fournisseur. Cette offre va de l'alimentation électrique sans interruption à des climatiseurs de précision à haut rendement énergétique, en passant par des logiciels de surveillance et de gestion de l'énergie. Parmi les compétences principales, on retrouve également les questions d'efficacité, la gestion durable de l'énergie et la décarbonisation.

La SDEA regroupe des fabricants issus du secteur de l'informatique et des établissements d'enseignement supérieur. L'organisation adopte une approche intégrée pour établir une certification de développement durable fiable et de grande qualité sous la forme d'un label pour les centres de données suisses. Le label attribué par la SDEA évalue l'efficacité et l'impact climatique d'un centre de données. Il enregistre l'efficacité moyenne au cours de l'année, en tenant compte non seulement de critères conventionnels tels que l'efficacité de la consommation d'électricité, mais aussi de l'utilisation de l'infrastructure informatique et des capacités de récupération d'énergie du centre de données. Parmi les membres actuels figurent EcoCloud (EPFL), Green IT Switzerland, l'Université de Lucerne (HSLU), la Swiss Data Center Association (SDCA), Hewlett Packard Enterprise (HPE) et l'Association suisse des télécommunications (asut). L'initiative est également appuyée par l'Office fédéral suisse de l'énergie à travers le programme EnergieSchweiz. Selon les analyses de l'Office fédéral suisse de l'énergie, le secteur de l'informatique et des télécommunications représente actuellement près de 5 % de la consommation d'électricité suisse. Pour plus de la moitié de ce chiffre, cela est dû à la consommation d'énergie des salles de serveurs et des centres de données.

En tant que site moderne de centres de données, la Suisse bénéficie d'un label d'efficacité énergétique de grande qualité qui, en tant que figure de proue, a également un impact fort en matière d'image sur les clients et les donneurs d'ordre. Vincent Barro, Vice-président de la division Secure Power, Power Systems Suisse et Centres de données Allemagne, Autriche et Suisse, le confirme : « Un label de développement durable indépendant pour les centres de données suisses est attendu depuis longtemps et est une conséquence logique de nombreuses années d'évolution positive du marché. Notamment avec l'arrivée de géants de l'Internet tels que Microsoft, Amazon et Google, la Suisse atteint un nouveau niveau en tant que centre de données à l'échelle internationale. Cependant, les fournisseurs d'hyperscale et de colocalisation exigent de toute urgence des normes fiables qui mettent de plus en plus l'accent sur la durabilité. C'est pourquoi un label écologique pour les centres de données suisses est un pas cohérent vers l'avenir. L'industrie suisse des centres de données a besoin de qualité suisse, y compris sur la question de la durabilité. En effet, l'efficacité et la décarbonisation, ainsi que la fiabilité, sont des facteurs clés de succès pour les centres de données suisses et leurs opérateurs.

(ID:47322252)