Rechercher

Salon EPHJ-EPMT-SMT diversité de savoir-faire et synergies

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> Pour de longues années à Palexpo Genève, le salon EPHJ-EPMT-SMT conserve à la fois sa spécificité professionnelle tout en gardant une diversité de secteurs propice aux échanges et à la synergie entre les domaines, tels la sous-traitance horlogère, la microtechnique et les techniques médicales.

Entreprises liées

Le comité directeur au grand complet lors de la conférence de presse à l'EPHJ/EPMT de 2011. Avec de gauche à droite Olivier Saenger; André Colard, président et à droite Edouard Debetaz. (Image: MSM / JR Gonthier)
Le comité directeur au grand complet lors de la conférence de presse à l'EPHJ/EPMT de 2011. Avec de gauche à droite Olivier Saenger; André Colard, président et à droite Edouard Debetaz. (Image: MSM / JR Gonthier)

En avant-première au salon EPHJ-EPMT-SMT qui se déroulera du 5 au 8 juin, la rédaction du MSM a rencontré les fondateurs de ce salon, MM. André Colard et Olivier Saenger, pour évoquer les grandes lignes de l'édition 2012. Ils ne tenaient pas à réaliser un entretien axé sur leurs personnes mais ont préféré mettre l'accent sur ce salon qui continue de surfer sur sa renommée, malgré les bouleversements récents dans le secteur des salons spécialisés de Romandie.

MSM : Quel secteur aura la plus grande importance lors de l’édition 2012?

EPHJ-EPMT : C’est le Salon EPHJ-EPMT-SMT dans son ensemble qui aura une très grande importance en 2012. En effet, après dix ans passés ailleurs, il se tiendra pour la première fois, et pour très longtemps à Palexpo Genève, ce qui lui donnera encore une nouvelle dimension. Cette édition s’annonce d’ailleurs particulièrement riche pour les visiteurs professionnels suisses et internationaux qui sont attendus encore plus nombreux. En effet, à mi-novembre, à sept mois de la tenue du Salon, c’est déjà plus de 520 exposants qui ont confirmé leur présence pour juin 2012, ce qui représente plus de 90% du Salon de cette année en termes d’exposants. Indépendamment de ceci, la partie medtech, érigée en secteur à part entière - SMT (Swiss Medical Technologies) – devrait voir sa surface doubler par rapport à l’édition précédente et différents contacts et indicateurs nous font espérer que l’objectif de faire de Genève la capitale des medtech en Suisse pourra être atteint ces prochaines années.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 11 images

MSM : Comment expliquez-vous cette situation?

EPHJ-EPMT : A la faveur du déménagement à Genève, les exposants ont souhaité très rapidement montrer qu’ils voulaient continuer, dans son nouveau cadre, le Salon EPHJ-EPMT-SMT qui attire leurs clients depuis dix ans. En effet, ceux-ci sont intéressés à trouver au sein du Salon, qui est connu et reconnu internationalement, cette multitude d’exposants, d’expertise, de know-how, d’offres riches, originales et variées. Et ceci va encore aller croissant… Le marché a donc déjà plébiscité notre Salon à Palexpo Genève.

MSM : La Genève Internationale apportera-t-elle plus d’exposants de l’hexagone à votre prochain salon de l’EPHJ-EPMT-SMT à Palexpo?

EPHJ-EPMT : Certainement. La France voisine, les Savoie considèrent Genève un peu comme leur capitale et se réjouissent de venir au salon. Et Rhône-Alpes est une région extraordinaire en matière de micro et nanotechnologies. Et ceci sera valable non seulement pour les exposants mais également pour les visiteurs. La renommée internationale, mondiale de Genève va attirer encore davantage de monde, toute une catégorie de visiteurs qui ne se rendrait pas en Suisse si ce n’était pas à Genève.

MSM : La proximité des écoles d’ingénieurs et de l’université de Genève sera-t-elle un atout pour provoquer des partenariats plus intenses ? Continuez-vous d’offrir des surfaces de stands aux écoles, instituts, centres de formation etc.?

EPHJ-EPMT : Nous sommes effectivement en discussion pour de nouveaux partenariats dont nous pourrons parler un peu plus tard. Par ailleurs, nous ne changeons pas la politique qui est la nôtre depuis l’origine du Salon. Etant très attachés à la jeunesse, à la transmission du savoir, nous mettons des stands gratuitement à la disposition des écoles d’ingénieurs, écoles professionnelles et techniques. Ceci donne notamment aux étudiants et apprentis qui y sont présents, l’opportunité de rencontrer leurs éventuels futurs employeurs.

MSM : Dans le cadre de l’EPHJ, préférez-vous toujours donner la priorité aux exposants suisses ou européens?

EPHJ-EPMT : Comme vous le dites, il s’agit bien de EPHJ donc du secteur Horlogerie-Joaillerie. Effectivement, là également nous ne changeons pas la politique appliquée dès le début , serait-ce en nous privant de toute une frange d’exposants qui aurait souhaité venir de plus loin. La Salon EPHJ est, et sera, réservé aux exposants de Suisse et des pays européens, généralement limitrophes, comme la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne ou la Belgique. Par contre, les secteurs EPMT et SMT sont ouverts à l’ensemble du monde et vont certainement, en plus, dorénavant bénéficier du positionnement international de Genève.

MSM : Pourtant la surface de Palexpo Genève est extensible à l’infini ou presque…

EPHJ-EPMT : Oui, mais notre objectif n’est pas de croître démesurément. Nous avions un concept, dès le départ, celui de réunir, pour le bien des exposants et des visiteurs (et la très grande majorité a adhéré à ce concept) tout le monde des microtechniques, de l’infiniment petit et de la précision. C’est pourquoi, après EPHJ en 2002, nous avons développé EPMT en 2007 et SMT en 2011. Mais nous n’avons absolument pas l’intention, ni maintenant ni dans le futur, de diversifier davantage. Nous avons réussi à ce que le Salon reste à taille humaine, dans un esprit convivial et c’est ainsi que nous allons le pérenniser.

MSM : Quels avantages voyez-vous à votre formule de Salon?

EPHJ-EPMT : Je vous renvoie à la question précédente. Ce que nous avons mis en place depuis l’origine du Salon est son extension logique devant permettre aux sociétés qui travaillent dans un secteur d’activité de pouvoir élargir sa base de clientèle à d’autres domaines où l’application de leur savoir-faire leur ouvre de nouvelles perspectives de marchés. Ce sont ainsi de nouvelles opportunités d’affaires que recherchent, en principe, les exposants du monde de la sous-traitance que sont les sociétés qui participent au Salon. Par ailleurs, nous sommes très attachés à l’atmosphère conviviale qui caractérise le Salon depuis toujours et que, en croissant de manière maîtrisée, nous avons su conserver pendant dix ans. Nous allons continuer à faire en sorte que cet esprit perdure et c’est pour cela que nous allons simplement continuer de croître un peu, de manière réfléchie et maîtrisée, dans les trois secteurs qui sont ceux du Salon.

MSM : Quels partenaires marqueront particulièrement l’édition EPHJ-EPMT-SMT 2012?

EPHJ-EPMT : Nous avons évidemment tous nos partenaires traditionnels : l’EPFL, A3P, BioAlps, le Medical Cluster, Micronarc… De plus nous aurons une présence importante des nouveaux partenaires que sont les institutionnels de Genève, notamment la Promotion économique, la CCIG (Chambre de Commerce , d’Industrie et des Services de Genève), l’OPI (Office de Promotion des Industries et des Technologies). Le Salon et ses exposants pourront ainsi bénéficier de leur rayonnement et de leurs relais commerciaux et économiques en Suisse et à travers le monde. Le Canton de Genève s’est montré très heureux de la venue du Salon à Palexpo Genève et son Conseiller d’état chargé du département des affaires régionales, de l’économie et de la santé, Monsieur Pierre-François Hunger, l’a notamment formulé ainsi : «Nous nous réjouissons d’accueillir à Palexpo le plus grand salon professionnel de Suisse et nous allons lui apporter tout notre soutien afin de renforcer son rayonnement».

MSM : Quels rapports entretenez-vous avec le gestionnaire de Palexpo Genève?

EPHJ-EPMT : Nous avons d’excellents rapports professionnels avec les dirigeants et avec l’équipe de Palexpo, efficace et dynamique. Afin d’assurer la pérennité du Salon, nous nous sommes engagés pour la location des halles à très long terme. Les infrastructures modernes de Palexpo assurent également un accueil très favorable pour les exposants et leurs visiteurs; avec un atout essentiel qui est l’accessibilité du site, avec l’autoroute qui entre dans ses parkings et l’aéroport et sa gare qui sont à quelques minutes à pied. Ceci va permettre la venue d’une partie de visiteurs qui, à cause des difficultés de travaux, parkings et accès de la localisation précédente, ne se rendait pas au Salon auparavant.

MSM : Proposez-vous des présentations spéciales dans les différents secteurs?

EPHJ-EPMT : Nous avons, bien entendu, comme chaque année, un programme de conférences encore plus développé et plus diversifié, sur des sujets de haut niveau dans les différentes thématiques touchant nos trois secteurs. Par ailleurs, comme chaque année également, nous aurons des présentations spéciales ; nous pouvons dire qu’il y aura de bonnes surprises aussi bien pour les exposants (outre la soirée que nous leur offrons traditionnellement) que pour les visiteurs. Mais vous comprendrez certainement qu'à ce stade, nous nous devons de rester discrets… <<

(ID:30445170)