Salon du décolletage

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

A vos agendas: SIMODEC 2012 ouvrira ses portes du 6 au 9 mars 2012. (Image: www.salon-simodec.com)
Galerie: 37 photos
A vos agendas: SIMODEC 2012 ouvrira ses portes du 6 au 9 mars 2012. (Image: www.salon-simodec.com)

>> 300 ans d’histoire séparent l’actuelle industrie du décolletage des prémices de l’activité horlogère en Haute-Savoie au XVIIIe siècle. En 1720 un dénommé Claude Ballaloud, après s’être perfectionné à Nuremberg dans l’art de l'horlogerie, vint s’installer dans la commune de Saint Sigismond. il forme de nombreux artisans. Et c'est comme cela que tout à commencé, une opération d'usinage devient un métier, puis finalement une profession.

Rappelons quelques faits d'histoire de notre voisin la Haute-Savoie pour mieux comprendre pourquoi le salon Simodec a acquis une telle renommée dans une région aussi décentrée. Une histoire similaire s'est produite tout le long de l’Arc jurassien aussi bien français que suisse, car ces précurseurs du décolletage étaient très proches de leurs voisins de palier, les horlogers.

De l'horlogerie au décolletage

L’industrie horlogère se répand dans tout le Faucigny et, à la veille de la Révolution, on compte 115 horlogers établis dans 16 communes. Rappelons pour les lecteurs suisses que le Faucigny est l'une des anciennes provinces du duché de Savoie correspondant approximativement à l'arrondissement de Bonneville.

En 1848, l’Ecole Nationale d’Horlogerie voit le jour. Son influence fit rapidement passer l’industrie horlogère de l’artisanat à la forme industrielle. Le tour à pédales fut alors remplacé par le tour automatique pour pignons, mû par la force vive des torrents…

La rapide évolution de l’électricité et l’éclosion de nouvelles industries nécessitant l’utilisation de pièces métalliques (cycles, motocycles, automobiles, téléphones…) vont progressivement donner naissance au Décolletage et en 1897 se crée la Chambre syndicale patronale des tourneurs décolleteurs fabricants de vis cylindriques, l’ancêtre du SN DEC. Si l’entre-deux guerres marque la reconstruction de l’économie et l’essor des moyens de transport, de l’électrification et de la communication téléphonique, c’est pendant les 30 Glorieuses, de 1945 à 1975, que l’industrie du décolletage connaît un véritable essor.

C’est à cette époque précise, en 1954, que voit le jour l’ancêtre du SIMODEC , une manifestation à vocation commerciale qui réunit tous les fournisseurs et constructeurs de machine outil de décolletage. Agréé comme salon spécialisé le 18 août 1973 sous la dénomination de S.A.M.O.D.E.C. (Salon de la machine outil de Décolletage), il obtient le label internationale en décembre 1977, date à laquelle il prend sa dénomination actuelle: «SIMODEC».

Pour compléter ce thème
 
SMILE, un salon au sein de SIMODEC 2012
 
Le concentré du SIMODEC
 
Les conférences techniques
 
La Haute-Savoie: Capitale du décolletage français

Les années 1980-1990 voient s’accentuer l’européanisation du décolletage français et son ouverture vers de nouveaux marchés en Allemagne, Pays-Bas, Grande-Bretagne, Italie, Espagne, tandis que débute la pénétration aux États-Unis. «L’export» est devenu l’un des mots de base du vocabulaire de la profession, et il constitue le poste majeur de l’activité de certaines firmes.

Aujourd’hui, l’industrie du décolletage utilise des matériels à la pointe de la technique et sert une très grande diversité de marchés mondiaux. Dans le soucis de mettre en avant ces avancées techniques et novatrices, le SIMODEC 2012 organise cette année ses premiers «Trophées de l’innovation».

Secteur présents à SIMODEC

  • Métrologie: matériel et outillage de contrôle.
  • Technique du décolletage et de l'usinage: transfert - rectifieuses - centres d’usinage - tours mono broches, automatiques, multibroches - machines de mécanique et reprise.
  • Techniques diverses: laser (micro soudure + marquage + découpe), jet d’eau, ultrason, électro-érosion, machines à graver, plasturgie et poudres.
  • Sous-traitance: traitement thermique, dégraissage, propreté nettoyage, affûtage, rectification, rodage et polissage.
  • Fournitures industrielles: solvants, compresseurs, matériel pneumatique, emballage, conditionnement, thermoformage, pesage, comptage, lubrifiants, huiles, liquides de coupe, matières premières, agencement, rangement et manutention.
  • Equipements, accessoires, machines diverses: embarreurs, équipements et accessoires machines-outils, robotique, productique (asservissement) et automatismes.
  • Dégraissage, environnement, sécurité: machines à laver, traitement d’air et des copeaux, matériel de sécurité.
  • Maintenance: moteurs, transmissions, roulements, équipements électriques et électroniques pour machines-outils.
  • Outillage: outils coupants et outillage, abrasifs.
  • Services à l’industrie : informatique, formation, revues professionnelles, R&D, innovation et qualité.

Les partenaires du Simodec

Le SN DEC : Le Syndicat National du Décolletage est l’organisation professionnelle qui fédère l’ensemble du décolletage français, héritière directe de la chambre syndicale patronale des tourneurs, décolleteurs et fabricants de vis cylindriques. Son objectif est la promotion de l’industrie du décolletage et assurer son avenir, dans le contexte de l’ouverture des marchés.

Le CT DEC : Ce Centre Technique du Décolletage a les missions suivantes: «Promouvoir le progrès des techniques, participer à l’amélioration de la productivité et à la garantie de la qualité dans l’industrie du décolletage». Créé au début des années 60 à l’initiative de la profession et placé sous la tutelle de l’Etat, cet organisme propose différentes prestations : information et conseil, assistance technique, formation continue et alternance, études particulières et recherche collective, transfert de technologie.

Le Pôle Arve Industrie : Arve Industries Haute-Savoie Mont-Blanc est le pôle de compétitivité qui fédère spécialisé dans les activités de l'usinage complexe et de la mécanique de précision. Le pôle fédère 274 entreprises (90 % de PME) représentant plus de 28'500 emplois.

Le SMILE : Le Salon des Métiers de l’Industrie et de l’Entreprise est construit comme une entreprise grandeur nature. Ce salon orienté vers les jeunes est rythmé par des animations et des rencontres avec les professionnels du décolletage et de l'industrie. Le parcours propose 14 étapes métiers, un espace orientation et un showroom dédié aux réalisations High Tech des entreprises industrielles. Il fait la promotion des métiers de l'industrie auprès de la génération montante.

Le SIMODEC 2012

Organisé en biennale depuis 1954, le SIMODEC est une véritable institution qui réunit les constructeurs et les fournisseurs du secteur du décolletage.

Au cœur de la Vallée de l’Arve - plus forte concentration géographique mondiale d’entreprises de décolletage -, le SIMODEC accueille 228 exposants dont 15 % d’étrangers sur 22'000 m² au Parc des Expositions de Rochexpo, à La Roche-sur-Foron.

Une édition qui sent la reprise...

On se souvient du contexte difficile de l’élaboration et la mise en place du salon international de la machine outil de décolletage en 2010… Salon qui avait cependant été porteur de commandes pour tous les exposants misaient sur l’investissement malgré le contexte économique défavorable.

Cette édition 2012 se présente sous de meilleures auspices en dépit du marasme qui touche l’Europe et des échéances électorales souvent synonymes d’attentisme ou d’immobilisme. En 2010, 186 exposants avaient répondu présents. Pour cette édition ils sont 228 et le SIMODEC voit sa surface d’exposition augmenter de 30%. Tous les secteurs liés à l’industrie de décolletage y sont représentés : Machine outils, métrologie, usinage, technologie, fournitures industrielles, équipements et accessoires, dégraissage, environnement, sécurité, maintenance, outillage et services à l’industrie.

Le relatif succès du SIMODEC crû 2012 tient sans doute au fait que les entreprises n’ont pas d’autres choix que de se développer pour conquérir de nouveaux marchés, ou alors de d’être les plus réactives possibles.

Leur présence sur le salon leur permet de présenter leurs nouveautés de démontrer un savoir-faire de rencontrer de futurs clients. Aujourd'hui plus que jamais la profession doit faire preuve de cohésion et d'imagination pour faire face à la conjoncture nationale et européenne. Cette cohésion affichée par l'ensemble des acteurs du décolletage est fondamentale pour préparer l'après crise, échanger avec les syndicats professionnels et informer la presse professionnelle.

Des nouveautés pour tout le monde: visiteurs et exposants

Les 15'000 visiteurs professionnels attendus sur ce salon pourront facilement repérer les différents lieux du salon grâce à une sectorisation repensée et matérialisée par des couleurs de moquettes différentes, des plans d’orientation, des dalles au sol et bannières. Afin de permettre aux visiteurs d’identifier des exposants particulièrement innovants, les participants aux 1ers Trophées de l’innovation du SIMODEC seront identifiés par une signalétique spécifique.

Le site internet bilingue www.salon-simodec.com a changé de visage et arbore désormais une nouvelle ergonomie et une navigation simplifiée.

Sur le site www.salon-simodec.com, les exposants possèdent à présent un espace dédié, qui leur permet de commander des prestations, de corriger leur demande, de gérer de façon autonome leurs besoins.

Evénements

La remise des prix des Trophées de l'innovation se déroulera le 6 mars à 17h dans l’espace conférence (Hall B). Cette année, le SIMODEC a souhaité révéler des innovations en récompensant les sociétés exposantes. Cette 1ère édition des Trophées de l’Innovation est attendue par l’ensemble des visiteurs, des professionnels et de la presse spécialisée. Las catégories concernées par le concours sont les suivants: Machines-outils de décolletage - Autres machines-outils - Matériels et produits de coupe - Machines de mesures et de contrôles - Matériaux - Équipements et enfin Services à l’industrie et logiciels. Les lauréats sont dévoilés le premier jour du salon, le 6 mars à 17h. Et la récompense suprême sera le SIMODEC d’Or.

La journée internationale du décolletage

Le CT DEC et le SN DEC organisent la journée internationale du décolletage le jeudi 8 mars. Le SID (Syndicat International du Décolletage) est une organisation internationale a été créée en 1963 pour regrouper les organismes nationaux s'intéressant aux activités de décolletage. Les membres sont principalement originaires d’Europe occidentale et des Etats Unis.

«Associons nos compétences complémentaires»

Cette année, une mini chaîne de production, soit l'association du travail de 8 sociétés, va fabriquer un stylo de prestige en temps réel! Ce groupement rassemble les métiers qui environnent le décolletage et la sous-traitance. Ces entreprises ont décidé de s’associer pour des actions ponctuelles avec les règles de conduite suivantes: Productivité, qualité, respect de l'environnement et prise en compte des conditions de travail. Le produit fini, le stylo «Arve product» est une véritable démonstration de savoir-faire.

Il a fallu 6 mois pour créer le modèle, dessiner les plans, calculer les usinages, valider les choix auprès des vrais fabricants de stylos. Tornos a apporté le tour automatique, Lemca propose l’embarreur, Henri Petit Jean amène la filtration de l’huile et le convoyage des copeaux, ECS les canons de guidage, les pinces métal et les outils de serrage, Precise France les électrobroches, Mobil les huiles de coupe, Ham France les outils coupants tandis que Wieland approvisionne en matière première, un laiton sans plomb. Cela vaut la peine, venez découvrir cette mini usine sur place dans la halle A! <<

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 31694590 / Agenda)