Rechercher

« The Bright World of Metals » regroupe 4 salons sur plus de 84'700 m2 Record pour le quatuor des salons de la métallurgie

Rédacteur: Gilles Bordet

>> La superficie de « Bright World of Metals » atteint un nouveau record : les 84'706 m2 de surface vendue pour les salons GIFA, METEC, THERMOPROCESS et NEWCAST établissent un nouveau record (au 27 février 2015). Et donc, les halles 3 à 17 du parc des expositions de Düsseldorf affichent complets.

Entreprises liées

(Image : The Bright World of Metals)

En nombre d'exposants, les salons leaders mondiaux de la métallurgie et de la fonderie poursuivent aussi leur développement remarquable et ce sont quelque 2'000 exposants qui cette année encore se présenteront du 16 au 20 juin aux visiteurs professionnels.

Visiter quatre salons avec un seul billet d'entrée

Le directeur du salon, Friedrich-Georg Kehrer : « de nos jours, cette évolution ne va pas de soi car les acquisitions et fusions d'entreprises justifient en principe une stagnation voire une baisse du nombre des exposants et des mètres carrés. Que le « Bright World of Metals » se présente si avantageusement montre que l'originalité mondiale, qui associe les différents domaines thématiques, de la fonderie aux objets en fonte en passant par la métallurgie et les procédés thermiques, est un garant du succès des salons. » GIFA, METEC, THERMPROCESS et NEWCAST offrent ainsi d'excellents effets de synergie aux visiteurs professionnels et aux exposants du monde entier. Pour les quatre salons il y a un billet d'entrée commun au prix de 45 € (billet valable une journée) et de 98 € (billet permanent) que l'on peut acheter sur la billetterie en ligne sous www.tbwom.de ou www.tbwom.com et imprimer chez soi.

Le GIFA : « Oldie but Goldie »

Sur GIFA – le salon mondial spécialisé dans la fonderie, avec son forum technique - le « Oldie » du quatuor avec près de soixante ans d’existence - le nombre record de 1999 (46'255 m2) a été battu de peu cette année avec 46'367 m2. En nombre d'exposants, GIFA 2015, avec 801 participants fait aussi partie des salons qui ont marqué l‘histoire du salon. Kehrer : « le proverbe anglais « oldie but goldie » s'applique tout à fait bien à GIFA. Il se situe depuis de nombreuses années à un excellent niveau et cette année encore, il va présenter les principaux acteurs du secteur.» Avec, entre autres, les sociétés Bühler, Frech, Italpress mais aussi Hüttenes-Albertus, Foseco ABB Automation, Künkel-Wagner, Heinrich-Wagner/Sinto, ASK Chemicals, l'entreprise autrichienne Fill, la firme espagnole Loramendi ou le Danois DISA. Raphaela Müller, commissaire du salon, ajoute : « 61 % des exposants du GIFA ne sont pas originaires d'Allemagne. C'est un indice explicite de l'importance mondiale du salon ;» cette fois-ci, comme déjà lors des sessions précédentes, ce sont les Italiens qui arrivent en tête avec 113 exposants, suivis des Chinois avec 79 participants et de la Grande-Bretagne avec 42 sociétés. L'Egypte, la Bulgarie et Singapour seront représentées pour la première fois à GIFA. Avec des exposants de 46 nations, GIFA est le reflet du marché mondial de la fonderie dans les halles 10 à 13 et 15 à 17. À GIFA vient s’ajouter de manière idéale un programme-cadre de haut niveau qui comprend le forum technique et le rendez-vous GIFA. Ils fournissent au visiteur professionnel directement sur place dans les halles du salon des informations importantes sur les innovations et les tendances techniques du futur, notamment en ce qui concerne aussi l'efficacité énergétique et le ménagement des ressources.

METEC sur la voie du succès

METEC – le salon mondial spécialisé dans la métallurgie - se trouve également sur la voie du succès. Avec 486 exposants de 35 pays et une surface d'exposition de 21'456 m2 dans les halles 3 à 7, le salon atteint son meilleur jamais atteint. Sur METEC aussi, les résultats au niveau des exposants internationaux sont excellents : 64 % des entreprises sont originaires des pays européens ou d'outre-mer. La Chine occupe le premier rang avec 75 participants, devant les Italiens avec 50 exposants ainsi que les Etats Unis et l'Inde avec 18 exposants chacun. Le commissaire du salon, Markus Liedtke, déclare fièrement : « la liste des exposants de METEC se lit comme le Who‘s Who de la profession. Avec SMS/Siemag, Siemens/Mitsubishi ou encore Danieli, qui reviennent pour la première fois sur METEC après une longue période d‘absence, nous avons à bord les grands du secteur. »

Par ailleurs, METEC se distingue par son brillant programme-cadre. Avec l'ESTAD (European Metallurgical Steel Technology and Application Days), l'EMC (European Metallurgical Conference) ainsi que le symposium du plomb et du zinc Pb Zn, METEC offre une excellente possibilité d'échange international des expériences. Liedtke : « il n’existe nul autre endroit au monde où les professionnels peuvent s’informer largement et de manière concentrée dans l'espace et le temps sur les nouveaux développements en métallurgie. »

De grosses pointures sur THERMPROCESS

La voie du succès ne va pas non plus s’arrêter en 2015 pour THERMPROCESS - le salon mondial et son symposium spécialisé dans les techniques des process thermiques : avec une nette augmentation des mètres carrés, seront présents cette année des entreprises leaders dans la profession telles que Inductotherm, LOI Thermprocess, ABP Induction, SMS Group et Otto Junker. Au total, les quelque 300 exposants ont loué une surface d’exposition de plus de 10'300 m2 dans les halles 9 et 10. « Avec près de 50 % de participation étrangère THERMPROCESS fait aussi partie des salons leaders mondiaux et il est un passage obligé pour les entreprises en provenance de 30 pays », selon Gerrit Nawracala, le commissaire du salon qui confirme le bon cap du salon. Sur THERMPROCESS, les exposants italiens ont traditionnellement une longueur d’avance et sont en tête de liste des exposants étrangers avec 23 sociétés, devant la Chine (19) et les USA avec 15 participants. Le programme cadre de THERMPROCESS promet d’être « chaud » bien sûr : le symposium THERMPROCESS informe sur les innovations techniques tout autour des thèmes sur les traitements thermiques et les concepts d’installations modernes, basse consommation énergétique. Le show spécial FOGI va porter essentiellement sur la chauffe, la fonte et le modelage des métaux, les techniques de chaufferie et sur les traitements thermiques et de surface des métaux, de la céramique et du verre.

NEWCAST : excellent niveau quant aux réservations de stand

« Notre bébé devient adulte », se réjouit Janike Rotthoff, commissaire de NEWCAST. Le plus jeune des salons parmi le quatuor des salons de la métallurgie a été lancé en 2003 et connaît un engouement croissant. Rotthoff : « la production de pièces moulées est devenue très internationale au cours de la dernière décennie et cela se ressent sur NEWCAST. » En 2015 quelque 370 exposants de 31 pays vont se présenter sur presque 6'600m2 dans les halles 13 et 14. La situation des inscriptions reflète sensiblement celle du marché mondial : les entreprises chinoises de produits moulés seront présents sur NEWCAST avec 148 exposants, ceux-ci faisant désormais partie des grands sur le marché mondial. La deuxième plus grande participation étrangère vient de Turquie avec 42 entreprises suivie en 3e position du Japon avec 30 participants.

NEWCAST brille également avec la participation de sociétés leaders au niveau mondial telles que Georg Fischer Automotive, Claas Guss, KSM Castings, Gießerei Heunisch ou aussi Finoba Automotive, et avec son programme cadre idoine. Le NEWCAST Forum permet de profiter du transfert direct de connaissances avec des experts renommés de la profession. Quant au NEWCAST Award tant prisé, le Guss-Oskar, seront récompensés les produits moulés les plus innovants et les plus créatifs de l’année. Ils seront ensuite présentés au public professionnel au cours d’une cérémonie de remise du prix.

La campagne ecoMetals fixe des bases de référence

Les thèmes majeurs des métiers de la métallurgie et des techniques de fonte sont sans aucun doute la protection de l‘énergie et le ménagement des ressources. Le but visé pour pouvoir aussi produire de manière prospère, et surtout dans les pays oú les coûts énergétiques sont élevés, est de faire des économies énergétiques dans les process de production, d’avoir un traitement non agressif des matériaux et des ressources, d‘utiliser des énergies renouvelables ainsi que d’avoir un contrôle optimisé de l’énergie. La campagne ecoMetals que Messe Düsseldorf a lancé il y a quatre ans plaide justement dans ces domaines de manière renforcée. En coopération avec les fédérations spécialisées machines de fonderie et techniques de process thermique au sein de la VDMA et leur ligne Blue Competence, peuvent y participer les entreprises qui travaillent de manière exemplaire sur les économies d’énergie et le ménageent des ressources. Messe Düsseldorf permet aux visiteurs de « Bright World of Metals » 2015 de faire de parcourir avec un guide – en allemand et en anglais - les highlights des participants ecoMetals. Les inscriptions mais aussi de plus amples informations actualisées se trouvent sur les sites Internet des salons qui ont comme dénominateur commun « The Bright World of Metals », en abrégé - www.tbwom.de (allemand) et www.tbwom.com (anglais). <<

(ID:43347964)