Nouvelle Recomatic CT501 : Automatisation complète pièces et outils

Recomatic et Fanuc : Un partenariat gagnant

| Auteur / Rédacteur: Auteur : Michel Pech / Gilles Bordet

La nouvelle machine Recomatic CT501 avec une plateforme de chargement automatique de pièces et outils, équipée d’un robot polyarticulé Fanuc LR Mate qui permet d’alimenter les systèmes de rectification et finition.
Galerie: 5 photos
La nouvelle machine Recomatic CT501 avec une plateforme de chargement automatique de pièces et outils, équipée d’un robot polyarticulé Fanuc LR Mate qui permet d’alimenter les systèmes de rectification et finition. (Source : Michel Pech)

La finition des surfaces est une garantie de qualité pour de nombreuses industries. Le Groupe Recomatic en est un spécialiste de premier plan. Fanuc Switzerland l’accompagne dans sa montée en puissance technologique et internationale, aussi bien en commande numérique qu’en robotique.

Le Groupe Recomatic plonge ses racines dans le Jura Suisse et la finition de surfaces. En 1962, les cousins Charles et Martin Rérat fondent Recomatic à Fahy, pour s’implanter à Courtedoux quatre ans plus tard. L’entreprise d’origine a pour vocation d’accompagner les marchés régionaux de l’horlogerie et du luxe, toujours à la recherche de perfection des surfaces. En 2002, la reprise de la Direction par Christophe et Philippe Rérat accélère la volonté de croissance. L’acquisition du spécialiste des machines de polissage automatique Bula Technologie en 2008, préside à la constitution du Groupe Recomatic et de sa nouvelle identité, formalisée en 2015. Après sept agrandissements, l’usine devrait atteindre 9000 m2 fin 2020 et employer une centaine de personnes. Aujourd’hui devenu manufacture de machines de finition de surface de référence en Suisse, le Groupe Recomatic part à la conquête des marchés européens et mondiaux concernés, avec ses solutions automatisées pour l’industrie 4.0. Fanuc Switzerland, partenaire du groupe pour les commandes numériques, moteurs d’axes et robotisation des machines de la dernière génération, accompagne le groupe dans cette croissance.

Compacité des moteurs et ouverture des commandes

Le rachat de Bula Technologie a permis une belle ouverture du Groupe Recomatic aux marchés européens de la finition de surface, pour les marchés de l’automobile, de l’aéronautique, du médical ou de la maroquinerie haut de gamme. Recomatic conserve sa spécificité pour l’horlogerie, le luxe et le médical, mais veut l’étendre internationalement. Rectification, polissage, satinage, ébavurage, lapidage, émerisage, cardage, constituent les mots-clefs des opérations possibles sur les 17 machines des gammes BULA et RECO. A la fin de l’année 2019, toutes les machines CNC seront équipées de commande et cinématique d’axes Fanuc. Beaucoup d’entre elles intègreront aussi des robots de la marque japonaise. Devenus aujourd’hui très fort, le partenariat entre Recomatic et Fanuc a vraiment débuté en 2006. « A partir du moment où Fanuc a pu nous fournir des moteurs d’axes de dimensions plus réduites et des interfaces très ouvertes, nous avons pu concevoir des machines plus compactes et nos propres interfaces Homme-Machine, » explique Christophe Rérat en introduction. C’est ainsi grâce à l’ouverture offerte par l’interface Fanuc Pictures que le bureau Recherche & Développement du groupe a pu définir les HMI (interface Homme Machine) RECO et HMI BULA. Les librairies Focas de Fanuc permettent aux développeurs du constructeur de machines d’accéder aux couches permettant ses propres modifications. Ainsi, l’apprentissage des courbes par prise de points devient possible et facile pour l’utilisateur. La CNC Fanuc interface la HMI du constructeur sur l’écran. Le régleur des machines BULA ou RECO accède ainsi directement aux applications métiers graphiques définies par l’ingénieur spécialisé Recomatic. « Nous voulions depuis longtemps créer ce partenariat avec Fanuc, compte-tenu de la fiabilité de ses matériels et de la qualité de son service international, » souligne Christophe Rérat. « Mais c’est une évaluation complète de la compacité des moteurs et de l’ouverture des commandes, effectuée par nous il y a une douzaine d’années, qui nous a vraiment convaincu de l’établir complètement, » affirme-t-il.

Cohérence des robots et de la connexion CNC

Bula Technologie a été pionnier en polissage robotisé des formes les plus complexes. Cet héritage, le Groupe Recomatic veut l’inscrire dans une cohérence technologique des deux gammes, permettant d’atteindre les meilleurs niveaux de l’industrie 4.0. Déjà, des robots polyarticulés Fanuc LR Mate (4kg de charge utile) ont permis de créer une plateforme de chargement automatique des pièces et outils pour alimenter les systèmes de rectification et finition. « Les robots sont de plus en plus sollicités pour effectuer des opérations annexes, » indique Stéphane Gisiger, technico-commercial du Groupe Recomatic, durant la visite des ateliers. La formation à la conduite des robots Fanuc est très rapide, notamment grâce à la convivialité de la commande intuitive. Nos interlocuteurs assurent que deux journées de formation suffisent, au maximum. Les robots collaboratifs Fanuc de la série CR 4iA permettent aussi un travail aux côtés de l’Homme, en toute sécurité. Comme les LR Mate, leur connectivité aux CNC Fanuc est parfaite. « Mais si nos clients nous demandent un robot d’une autre marque, Fanuc Pictures permet de le connecter à la CNC Fanuc sans aucun problème, » précise Christophe Rérat. Chaque machine du Groupe Recomatic fait ainsi l’objet d’un projet industriel, adapté précisément aux exigences du client. Cette étude se fait en lien étroit avec l’ingénieur d’application Fanuc en charge du suivi du constructeur. Sur les machines de la gamme Bula POLIGO, par exemple, chaque commande numérique est définie en fonction du nombre d’axes. Ainsi, le budget de la machine s’établit en relation avec la complexité demandée. « Les réglages moteurs sont aussi affinés pour chaque machine, avec l’ingénieur application Fanuc » souligne Stéphane Gisiger. Les systèmes de chargement sont également définis en fonction de la capacité d’autonomie et du degré de flexibilité demandés. Ainsi, les chargeurs conçus par Recomatic peuvent intégrer de la robotique, de la vision industrielle, du dévracage et des palettiseurs au gré des besoins. «Nous sommes garants de la base mécanique de nos machines, de leur robustesse et de leur précision,» assure Christophe Rérat. « Avec Fanuc, ensemble, nous pouvons en assurer la flexibilité, la rentabilité et l’adaptabilité aux métiers et aux marchés du monde entier, » conclut-il. Avec un double service tel que celui assuré par le Groupe Recomatic et le groupe Fanuc, ce partenariat se révèle toujours gagnant… pour l’investisseur final. MSM

Pour compléter ce thème
 
Solutions Fanuc de robotisation et de commande
Utilisé sur certaines machines du Groupe Recomatic, le mini robot flexible Fanuc LR Mate 200iD/4SH propose une portée de 550 mm et un poignet à haute vitesse.

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 45811331 / Robotique)