Rechercher

Nouvelle vision de la profession d'ingénieur Que faire pour enrayer le manque d'ingénieurs?

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> La Fondation Arc Jurassien Industrie et la Haute Ecole Arc se sont associés pour sensibiliser les jeunes à l’intérêt des métiers de la technique. Inquiètes du manque chronique de relève dans ce secteur, les deux institutions lancent une opération visant à montrer l’évolution des métiers de l’ingénieur ou de l’ingénieure appelés à être les inventeurs d’aujourd’hui.

Entreprises liées

Conférence de presse de lancement du projet Boost'Ing.
Conférence de presse de lancement du projet Boost'Ing.
(Image: Boost'Ing)

Depuis plusieurs années, l’industrie de l’Arc jurassien est un partenaire de la Haute Ecole Arc et désire conserver une HES régionale forte au sein de la HES-SO dans une vision GLOCAL (soit une vision globale et un agir local). De son côté, la Haute Ecole Arc prend en compte les besoins de l’industrie de l’Arc jurassien; du point de vue de ses pôles de recherche appliquée et développement mais également au niveau de ses formations Bachelor. La refonte récente de son offre en ingénierie en est un exemple probant.

De nombreuses enquêtes menées en Suisse démontrent que la pénurie d’ingénieur-e-s engendre un manque à gagner de plusieurs milliards pour les entreprises helvétiques. Le manque estimé entre 15'000 et 25’000 s’expliquerait en partie par un désintérêt croissant des jeunes pour les métiers dit techniques.

(ID:42390383)