Rechercher

Bauberger réalise des prouesses une fois de plus Quatre machines en quatre jours

Rédacteur: Jérémy Gonthier

Une logistique bien rôdée, un équipement moderne, un vaste savoir-faire et une collaboration de longue date, tels sont les ingrédients nécessaires pour parvenir à remplacer deux anciennes machines-outils sans interrompre l’exploitation.

Entreprises liées

Un équipement moderne et une solide expérience s’avèrent utiles lors de déplacements où la place est restreinte.
Un équipement moderne et une solide expérience s’avèrent utiles lors de déplacements où la place est restreinte.
(Image : Bauberger AG)

Zoug est célèbre pour son industrie financière active à l’échelle internationale. Il est en revanche moins connu que le canton de Zoug dispose d’un secteur industriel relativement important, où les entreprises suisses cultivent encore la tradition de l’artisanat. L’une d’entre elles est Troxler AG. Depuis 1998, cette entreprise familiale novatrice fabrique, à la demande du client, des pièces de précision pour le marché international destinées, par exemple, au traitement des câbles ou à la technique médicale. Par conséquent, les machines d’usinage doivent elles aussi être techniquement au point. La Mazak VTC-800/30SDR en est un très bon exemple: la commande 6 axes ultramoderne permet de fabriquer en quelques étapes des pièces de petite et moyenne taille de façon extrêmement précise et efficace.

Sûr et rapide

« Il était important pour nous de pouvoir poursuivre notre activité malgré le déménagement et de n’interrompre que brièvement les machines concernées », souligne Roland Troxler, propriétaire et directeur de l’entreprise. Il s’agissait alors d’un mandat idéal pour Bauberger AG. En l’espace de quatre jours seulement, les deux anciennes machines-outils ont été remplacées par deux nouvelles, démontage et montage, ancrage et nivellement compris. Toutefois, avant de pouvoir mettre en service les machines importées du Japon, il a fallu les sortir des caisses d’outre-mer, les contrôler et en dégraisser les parties nues. Au total, quatre transports ont été nécessaires pour acheminer les nouvelles machines d’Elgg (ZH), lieu de stockage de la marchandise lourde, à Hünenberg (ZG).

Galerie d'images

Une avance fondée sur l’expérience

Toutefois, le meilleur équipement technique ne sert à rien si l’on ne dispose pas des connaissances et de l’expérience nécessaires pour exploiter la modernité de la technique de la manière la plus efficace et la plus innovante possible. Une réalité tant pour Troxler AG que pour Bauberger AG. La difficulté de ce déplacement résidait dans le fait que la place destinée à l’emplacement des machines était restreinte, et que le local industriel n’était, à un endroit, que 18 cm plus haut que la machine elle-même. En général, une machine est positionnée sur les tiges filetées d’ancrage, mais dans ce cas, la manipulation s’est avérée impossible. Il a donc fallu percer 24 avant-trous et les équiper de douilles filetées, pour que les vis soient au niveau du sol et que la machine-outil puisse ensuite être déplacée à son lieu d’emplacement. Dans le cas de machines de haute précision, la fixation au sol et la précision du nivellement jouent un rôle fondamental pour la géométrie des machines. Tel est le seul moyen de garantir la précision du centre d’usinage.

Un Tetris de machines

Avant d’arriver à ce stade, il a fallu en quelque sorte jouer au Tetris avec ces machines pesant plusieurs tonnes. Un équipement moderne – comme le Montilyft-36, un transpalette maniable qui peut soulever et déplacer jusqu’à 36 tonnes grâce à sa partie arrière télescopique – et des personnes astucieuses se révèlent généralement précieux pour mener à bien ce genre de projet complexe de façon sûre et rapide.

Une ancienne machine (12 t) a d’abord été démontée et entreposée à la sortie avant d’être transportée. Une machine-outil existante (8,5 t) a dû être déplacée à l’interne pour pouvoir ensuite démonter et charger la deuxième machine à remplacer (16 t). La pièce maîtresse, la Mazak VTC-800/30SDR de 18 tonnes et de 5300 x 3350 x 3420 mm, a ensuite pu être déposée et fixée, et la machine-outil existante, remise à sa place. Finalement, la deuxième nouvelle machine a pu être livrée et déchargée en toute sécurité, puis transportée et solidement ancrée à son lieu d’emplacement.

Au fait, Bauberger AG a déjà assuré le transport du parc de machines de Troxler AG lors de la création de l’entreprise et lors du déménagement en 2003 à l’adresse actuelle. Dans le cas d’un nouveau transport de machines, la société d’Elgg sera certainement à nouveau de la partie. <<

(ID:43471460)