ENTRETIEN DU MOIS - MS Laser Technologie SA - Cédric Marchon et Mathieu Snga

Professionnalisme et efficacité en tôlerie

| Auteur / Rédacteur: Propos recueillis par Jean-René Gonthier, rédacteur en chef MSM / Jean-René Gonthier

Les passionés du métal découpent avec Bystronic

MSM : Justement, par rapport à ce fabricant de machines, pourquoi avez vous choisi la marque orange pour vos machines de tôlerie ?

Mathieu Snga : C’est tout simple, durant mon apprentissage, je travaillais déjà avec des Bystronic, il n’y avait donc aucune raison de changer.

Cédric Marchon : Quand à moi j’ai travaillé avec la concurrence, mais je préfère Bystronic au niveau de la technologie des bases de données métiers utilisée et la convivialité des commandes.

Nous avons eu aussi la chance de rencontrer Monsieur Weber (vendeur de Bystronic) qui a, grâce à son grand réseau de connaissances, réussi à nous faire une offre alléchante qui nous a poussé à acheter la nouvelle technologie Bystronic plutôt que de jeter notre dévolu sur une machine d’occasion. Ainsi nous avons une toute nouvelle presse plieuse et surtout une découpeuse à fibre optique presque unique puisque nous ne sommes que deux tôliers en Suisse romande à posséder une telle machine. Un rendement super efficace une économie d’énergie impressionnante et une belle rapidité.

Mathieu Snga : Nous commençons à être coincé dans notre usine actuelle, les déplacements des pièces sont constant et le flux de matière n’est pas optimum. Nous avons constaté que sur nos 8 à 9 heures de travail quotidien 1 heure à 1h1/2 est complètement improductif. Voici les étapes du flux de matière: arrivée de tôles, découpage, pliage, assemblage, emballage et sortie. Nous avons estimé que le gain de productivité que l’on gagnerait en ayant un flux optimum serait intéressant.

Cédric Marchon : Ce n’est pas évident de se lancer comme tôlier indépendant. Nous avons commencé petit et maintenant nous sommes arrivé à une étape clé où nous sommes obligés de nous agrandir.

Mathieu Snga : Nous avons depuis nos débuts une croissance linéaire positive. Certes nous prenons des risques mais ceux-ci restent calculés.

MSM : Vous êtes deux personnes à la tête de l’entreprise. Comment partagez-vous les tâches d’administration ?

Mathieu Snga : Disons qu’au début Cédric est le responsable de l’administration y inclus les offres, devis et programmation des machines et moi responsable de la production. Mais avec le temps le travail chez mon collègue est devenu trop important et j’ai acquis des compétences en calculation et je suis remonté au bureau. En même temps nous avons engagé une personne supplémentaire à la production.

Donc je m’occupe de la commande matière et Cédric gère tout l’aspect technique, réalisation des plans et des programmation machine puis notre secrétaire à temps partiel gère les bons de livraison et la facturation.

MSM : Quels sont les professions de vos collaborateur à la production ?

Mathieu Snga : Nous avons mis la priorité sur des personnes qualifiées et motivées ayant envie de croire à notre aventure industrielle. Ainsi notre chef d’atelier est un constructeur métallique qualifié, c’est un travailleur acharné. Un « laseriste » ayant une formation de constructeur métallique et le plus récent a avoir rejoint notre équipe possède aussi un CFC de constructeur métallique.

Nous tenons à faire du « swiss made » des produits de qualité, il nous faut donc du personnel motivé et dotés d’une excellente formation capable de produire sans faille cette qualité là. Et d’un autre côté nous mettons l’accent sur la proximité et nous achetons nos matériaux, outillage, et machines dans le canton ou en Suisse. MSM

Contenu de l'article:

Ajouter un commentaire

copyright

Cette contribution est protégée par le droit d'auteur. Vous voulez l'utiliser pour vos besoins ? Contactez-nous via: support.vogel.de/ (ID: 44642219 / Tôlerie)