ENTRETIEN DU MOIS - MS Laser Technologie SA - Cédric Marchon et Mathieu Snga

Professionnalisme et efficacité en tôlerie

| Auteur / Rédacteur: Propos recueillis par Jean-René Gonthier, rédacteur en chef MSM / Jean-René Gonthier

Toute l'équipe des passionés du métal de MS Laser Technologie SA.
Galerie: 21 photos
Toute l'équipe des passionés du métal de MS Laser Technologie SA. (Source : JR Gonthier / MSM)

Le fabricant de machines de tôlerie Bystronic nous a fait découvrir une nouvelle entreprise très dynamique. Emmenée par un duo de pro, la jeune société MS Laser Technologies SA a compris comment progresser notamment en misant sur la découpe laser.

Rencontre avec les deux jeunes managers de MS Laser Technologies SA, Messieurs Mathieu Snga et Cédric Marchon.

MSM : Avec quels objectifs avez vous créé cette entreprise ?

Mathieu Snga : J’ai fait un apprentissage de constructeur d’appareil industriel, Cette formation est similaire à celle de constructeur métallique, l’apprentissage est presque identique avec toutefois une tendance plus marquée vers l’industrie. Après j’ai occupé le poste de chef d’atelier durant lequel l’entreprise dans laquelle je travaillais m’a financé une formation en cours d’emploi et j’ai obtenu le brevet fédéral. J’ai toujours eu envie d’ouvrir ma propre entreprise et d’être indépendant. J’ai une véritable passion du métal!

MSM : Monsieur Cédric Marchon, vous êtes donc l’associé de Monsieur Snga ?

Cédric Marchon : En effet, ma profession est complémentaire j’ai fait un apprentissage de dessinateur en mécanique. Et durant mes premiers postes de travail je me suis formé au monde de la tôlerie au courant de mes différents emplois. J’ai moi aussi toujours eu envie d’entreprendre tout en restant dans la technologie.

Toute l'équipe des passionés du métal de MS Laser Technologie SA.
Toute l'équipe des passionés du métal de MS Laser Technologie SA. (Source : JR Gonthier / MSM)

MSM : Comment avez-vous lancé votre entreprise ?

Mathieu Snga : C’est un peu parti sur un coup de tête... Anciennement nous nous sommes rencontré chez Progin à Bulle. A l’époque, j’ai eu la chance de pouvoir prendre des responsabilité du point de vue de la gestion du personnel et de l’atelier. De son côté Monsieur Marchon s’occupait de la partie construction, dessin et calculation. A un moment donné nous nous sommes posé la question? « Tu calcules, je produis » alors pourquoi ne pas unir nos compétences et lancer une entreprise. Ainsi en six mois nous avons monté notre petite affaire avec un business plan qui tenait la route et nous sommes allé voir notre banquier.

Cédric Marchon : Nous avons cherché une halle et nous avons démarré la « MS Laser Technologies SA » à Epagny.

MSM : Vous êtes donc complètement auto-financé...

Mathieu Snga : Oui par notre investissement personnel, avec l’appui de la banque et aussi grâce à des partenariats, notamment avec Bystronic qui nous ont fait des propositions très concurrentielles en terme de condition de crédit.

Contenu de l'article:

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 44642219 / Tôlerie)