Nominés aux Prodex Awards 2019 - Bystronic

Plus de sécurité dans le processus de découpe au laser

| Auteur / Rédacteur: Source : Bystronic / Gilles Bordet

Le nouvel algorithme de découpe de Bystronic élimine les risques de relevage des pièces découpées au laser. À gauche : résultat de coupe parfait avec « TiltPrevention ». A droite : Montée des pièces après découpe au laser sans « TiltPrevention ».
Galerie: 2 photos
Le nouvel algorithme de découpe de Bystronic élimine les risques de relevage des pièces découpées au laser. À gauche : résultat de coupe parfait avec « TiltPrevention ». A droite : Montée des pièces après découpe au laser sans « TiltPrevention ». (Source : Bystronic)

Avec « TiltPrevention », Bystronic accroît la sécurité du procédé de découpe laser. La fonction d’assistance intelligente établit des processus de découpe qui minimisent le risque de relèvement des pièces. Ceci permet de réduire les interruptions de découpe et arrêts de production causés par les collisions.

Le relèvement des pièces constitue un risque en matière de découpe laser. Ces pièces peuvent alors entrer en collision avec la tête de découpe. Les conséquences peuvent être l’interruption du processus de découpe, des pièces défectueuses et dans le pire des cas, des dommages coûteux. Ceci perturbe aussi l’enlèvement automatisé, car les pinces de préhension du système d’automatisation ont du mal à prendre les pièces inclinées.

La possibilité actuellement existante d’empêcher le basculement des pièces découpées, quoi qu’incommode, consiste dans les micro-jonctions. Ce faisant, le logiciel crée des petites jonctions dans le plan de découpe entre le contour de la pièce découpée et la grille résiduelle. Ainsi, après la découpe, les pièces restent attachées à la tôle restante. Inconvénient de cette solution: les pièces découpées doivent être retouchées afin d’éliminer les traces des micro-jonctions. Autre inconvénient : l’enlèvement automatisé des pièces finies est rendu plus difficile du fait des micro-jonctions, car les pièces ne se détachent pas toutes seules.

Une autre approche consiste à guider les courses d’usinage de la tête de découpe à l’aide du logiciel lors du processus de découpe de sorte à contourner autant que possible les zones à risques dans lesquelles des pièces pourraient se relever. Cette solution n’élimine cependant pas l’origine du problème: les pièces qui se soulèvent représentent toujours un risque qui ne peut que difficilement être atténué par l’automatisation.

Un algorithme détermine la séquence de découpe idéale

Avec « TiltPrevention », Bystronic a maintenant mis au point une nouvelle solution. Une fonction d’assistance intelligente grâce à laquelle BySoft 7 peut créer des plans de découpe tels qu’ils empêchent le relèvement des pièces. Il n’est alors quasiment plus nécessaire d’avoir recours aux micro-jonctions peu commodes.

Comment cela fonctionne ? Un algorithme calcule le comportement mécanique des pièces lors de la découpe dans la tôle. Pour ce faire, « TiltPrevention » prend en compte de nombreux paramètres: Quelle est l’épaisseur du matériel à usiner ? Quelle est la géométrie des pièces à découper et quel est leur poids ? A combien s’élève la pression du gaz qui sort de la tête de découpe lors de la découpe laser et qui s’applique sur les pièces ? Comment sont disposées les pièces sur la grille d’appui ? Il y a-t-il suffisamment de points d’appui ? « TiltPrevention » propose ensuite des points de plongée et de retrait du laser de sorte à éviter autant que possible le basculement des pièces après la découpe. La fonction suggère en outre le meilleur parcours pour la tête de découpe sur la tôle. Ceci permet de définir une séquence de découpe idéale pour toutes les pièces du plan de découpe. En évitant toujours si possible que la tête de découpe se déplace au-dessus des pièces déjà découpées.

Quelle que soit l’expérience des utilisateurs en matière de découpe laser, « TiltPrevention » les assiste grâce à une stratégie de découpe idéale qui peut être automatiquement reprise dans le plan de découpe. Les utilisateurs expérimentés peuvent à tout moment procéder à des adaptations individuelles à partir de la simulation faite par « TiltPrevention » : modifier l’imbrication des pièces, déplacer les points d'entrée et de sortie du laser et, au besoin, insérer des micro-jonctions. MSM

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 45826987 / Nouvelles)