Travail de la tôle - Fabrication de presses à emboutir et presses à matricer

Plus de 20 ans d'expérience dans le domaine des presses compactes

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

Eventail des dimensions de presses issues de la fabrication de Beutler Nova AG à Gettnau.
Galerie: 4 photos
Eventail des dimensions de presses issues de la fabrication de Beutler Nova AG à Gettnau. (Image: Beutler Nova)

>> Beutler Nova AG fournit des presses à col de cygne et des presses à découper à des entreprises internationales issues de secteurs très variés. Ce sont des presses destinées à l'industrie automobile, à la production d'appareil de divertissement et d'électro-ménagers. Les prestations proposées couvrent aussi les études complètes, les mises en service et la formation des utilisateurs.

Depuis plus de 20 ans, la société Beutler Nova AG, située à Gettnau, en Suisse, fabrique des machines destinées au travail de la tôle. Chaque année, pas moins de 60 presses à col de cygne et presses à découper à double bielle sortent des ateliers de cette filiale de la société allemande Schuler AG. Ces presses compactes sont ensuite utilisées dans le monde entier par des équipementiers automobiles ou des entreprises des secteurs de l'emballage, de l'électroménager, des loisirs ou du second œuvre du bâtiment. Grâce à un système modulaire, les clients peuvent compléter leurs installations afin de répondre à leurs besoins spécifiques. Fondée en 1992 à Willisau, la société Beutler Nova déménage dans la petite ville voisine de Gettnau en 1999 et est rachetée la même année par le fabricant allemand de presses Müller Weingarten. Elle change à nouveau de mains huit ans plus tard, lorsque celui-ci est racheté à son tour par la société Schuler. Avec cette nouvelle société mère, Beutler Nova a désormais accès à un réseau de distribution et de services couvrant le monde entier. Plus de 900 techniciens SAV sont ainsi prêts à répondre dans le monde entier aux besoins des clients, y compris de ceux de Beutler Nova.

Award de la tôlerie

L'année 2008 est marquée par la mise en service de la première presse à découper en Chine ; en 2011, le premier train de presses automatisé comprenant trois presses à découper d'une force de 4 000 kN chacune entre en service en Turquie. Ces machines, qui disposent de deux bielles, permettent la fabrication flexible et économique d'un large éventail de pièces en mode ProgDie ou Transfert. La gamme de produits va des presses à découper à entraînement classique équipées d'un volant moteur de type MC (d'une force de 1'250 à 5'000 kN) aux presses à découper à double bielle hautement dynamiques à entraînement direct par servomoteur (MSC), en passant par les presses à découper rapides MCF pour petites pièces avec jeu de coupe réduit( d'une force de 630 à 1'250 kN). Les presses MSC ont été présentées en avant-première mondiale lors de l'édition 2014 du salon EuroBLECH de Hanovre et se sont vu décerner le prix « Award zur EuroBLECH » dans la catégorie Découpe par les magazines spécialisés Blechnet et MM MaschinenMarkt.

L'entraînement direct par servomoteur permet, outre l'adaptation du mouvement du coulisseau à la pièce usinée, une augmentation de la cadence et ce faisant, de la capacité de rendement lors d'un fonctionnement en mode pendulaire. Par ailleurs, le mouvement du coulisseau étant programmable, les outils peuvent être introduits rapidement dans le processus de production. Le moment d'inertie de masse réduit de la transmission augmente la dynamique. Cette caractéristique, combinée à l'absence d'engrenages et à l'utilisation de roulements, réduit la consommation électrique de plus de 50 %.

Avènement de la gamme C-FLEXline

Il y a un an de cela, Beutler Nova présentait pour la première fois au public sa gamme C-FLEXline lors d'une journée portes ouvertes à Gettnau. Cette nouvelle gamme avait été conçue dans le but de répondre aux besoins en constante évolution des sociétés d'usinage : si les presses de la gamme C-BASEline sont disponibles au choix pour les postes de travail manuel (250 kN et 400 kN) ou pour un fonctionnement automatisé (400 kN), celles de la gamme C-FLEXline (630 – 2'500 kN) s'adaptent quant à elles aux différentes conditions de travail grâce à leur conception modulaire. Qu'il s'agisse de postes de travail manuel ou d'un fonctionnement automatisé, ces presses peuvent être converties rapidement et de manière ergonomique.

La nouvelle presse CSC 1000 que présente Beutler Nova en 2015 est une presse à découper monobielle qui augmente à la fois la capacité de rendement et l'efficacité énergétique, grâce au moteur couple ultradynamique installé directement sur un entraînement à rotule. Cette caractéristique permet d'obtenir ce que l'on appelle une course pendulaire. « Combiné à l'adaptation individuelle de la hauteur de levage, le mouvement oscillant du moteur couple entraîne une amélioration sensible de la rentabilité », explique le PDG Adrian Achermann, évoquant les avantages de l'entraînement direct par servomoteur. « Par rapport aux presses à entraînement classique, la consommation énergétique par cycle est ainsi moins importante. Dans le même temps, la qualité des pièces et la durée de vie des outils sont améliorées grâce à l'adaptation optimale du mouvement du coulisseau. »

Une belle thermostabilité

De par sa conception, l'entraînement à rotule ne permet qu'une vitesse faible du coulisseau pendant la phase de formage. La technologie d'entraînement direct par servomoteur permet par ailleurs d'adapter le processus de formage à la pièce usinée. Associées au guidage sans jeu et précontraint du coulisseau et aux roulements présents dans la transmission de la CSC 1000 qui entraînent une plus grande thermostabilité, ces caractéristiques garantissent une très grande précision des pièces.

L'utilisation se fait de manière intuitive, par un écran tactile ; des courbes préprogrammées pour la valeur standard de la genouillère, la découpe, l'estampage, le pliage et l'emboutissage sont déjà enregistrées dans la commande. Dans le mode Expert évolutif, des profils de vitesse supplémentaires sont programmables. Le programme de maintenance intégré garantit la sécurité des processus : le logiciel indique les opérations de maintenance devant être effectuées en fonction du nombre d'heures de service et de la cadence.

Ces vingt dernières années, Beutler Nova n'a pas cessé de développer ses presses compactes en collaboration étroite avec ses clients. La culture d'entreprise, ouverte et familiale, qui caractérise la société offre les conditions idéales pour cela. Le fabricant de presses suisse sera donc très bientôt en mesure de présenter ses prochaines innovations. <<

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 43723357 / Tôlerie)