Rechercher

Perspectives d'avenir dans le nouveau monde

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> Alors que l’on ne parle que de l’essor de la Chine et de l’Inde, la taille de l’économie américaine reste plus de deux fois supérieure à celle des deux autres réunies. Affichant cette année une croissance modeste mais solide, les États-Unis sont encore un pays d’avenir.

Entreprises liées

L’industrie des sciences du vivant connaît l’une des croissances les plus rapides des États-Unis. (Image: Trelleborg AB, www.trelleborg.com.)
L’industrie des sciences du vivant connaît l’une des croissances les plus rapides des États-Unis. (Image: Trelleborg AB, www.trelleborg.com.)

Le dynamisme et l’optimisme qui ont fait des États-Unis un moteur économique sont de retour. «L’ année dernière a été un peu dure pour tout le monde, et je pense que l’on sera plus prudent à l’avenir. Mais, le climat est positif dans les milieux des affaires, note Jim Law, directeur AVS (Systèmes Anti Vibratoires) Monde, la plus importante unité au sein de Trelleborg Automotive. La croissance sera lente, mais positive.»

On observe un redressement très net de la conjoncture dans l’industrie automobile, où l’on prévoit la vente de 12,5 à 13,5 millions de véhicules cette année, après une année 2009 où l’on avait atteint le niveau le plus bas depuis 27 ans avec 10,4 millions de véhicules. Mais si le nombre des voitures croît, leur taille s’amenuise. «Le marché connaît un changement radical. Le prix de l’essence augmente de nouveau, et si ça continue, cela va considérablement changer les habitudes d’achat des Américains. On voit plus de voitures hybrides et plus de petits véhicules».

Galerie d'images

Trelleborg Automotive a anticipé

En effet l'entreprise a prévu à l'avance cette modification de tendance visant à se détourner des voitures gourmandes en énergie.

«Nous pensions qu’il en irait ainsi quand le prix du pétrole a commencé à grimper et que les Américains ont exigé des produits plus écologiques. Il y a environ cinq ans, nous avons pris délibérément la décision stratégique de prendre plus de commandes de voitures plus petites».

Trelleborg Automotive a concentré ses efforts sur les systèmes de suspension et de support moteur pour véhicules plus petits.

Jadis dominé par les constructeurs nationaux, le marché automobile américain a vu d’autres marques gagner des parts de marché ces dernières décennies. Aujourd’hui, les 20 véhicules les plus vendus sont égale¬ment répartis entre les constructeurs américains et étrangers, bien que pratiquement tous soient fabriqués aux USA. Jim Law prévoit que les constructeurs américains vont regagner du terrain en satisfaisant la demande croissante de modèles plus petits. «General Motors et Ford ont repris quelques parts de marché, et ils en reprendront probablement encore plus puisqu’ils lancent sur le marché les modèles que réclame le public, ce qu’ils n’ont sans doute pas beaucoup fait par le passé».

Tandis que la recherche de l’efficacité énergétique est encore largement stimulée par des critères économiques, le facteur écologique prend de l’importance, surtout parmi les jeunes Américains. Parallèlement, le gouvernement fait pression : l’administration Obama investit massivement dans les énergies de substitution (crédits d’impôt, garanties d’emprunts pour investissements verts, etc.). «Ceci contribue fortement au développement des segments liés aux énergies de substitution et à l’intensification de l’activité des constructeurs», explique Tim Callison, directeur marketing Amériques chez Trelleborg Sealing Solutions.

Dénicher de nouvelles sources d'énergies

Le développement d’énergies de substitution et de technologies moins énergétivores crée des perspectives de croissance de ventes pour Trelleborg Sealing Solutions aux États-Unis. « Nous sommes bien implantés en énergie offshore aux États-Unis mais nous nous orientons vers les énergies renouvelables, poursuit Tim Callison. Notre réussite en Europe assure les bases de notre activité éolienne aux USA car les constructeurs européens s’installent ici.»

Le prix élevé de l’énergie joue en faveur de nombreux produits Trelleborg. «Nos solutions d’étanchéité sont considérées comme un facteur de réduction du frottement et, par conséquent, de la consommation d’énergie en général. Comme nous contribuons également à assurer l’efficacité énergétique de l’équipement, cette tendance fait notre jeu.»

Un secteur épargné

Le secteur des sciences du vivant, auquel Trelleborg fournit notamment des tubes, tuyaux et produits en silicone, a été épargné par la conjoncture économique et représente un futur potentiel considérable. «Avec le vieillissement des enfants du baby-boom et les progrès généraux dans les technologies et systèmes médicaux, il y a une demande accrue de nos systèmes et matériaux de pointe. Cette tendance continuera à long terme».

Les sciences du vivant, un marché porteur

L’industrie des sciences du vivant connaît l’une des croissances les plus rapides des États-Unis. Plusieurs facteurs en cause, parmi lesquels l’innovation en matière de technologie médicale et le vieillissement de la génération des enfants du baby-boom. Nés entre 1946 et 1964, ils représentent environ 77 millions d’individus, soit près de 30 % de la population américaine.

Une population vieillissante signifie que la permanence des soins, l’innovation et la technologie sont non négociables, et que le marché va continuer de progresser.

Au service des industries

L’énergie renouvelable est un domaine prioritaire pour Trelleborg : technologies éoliennes, hydrocinétiques, solaires et biocombustibles. Le Groupe fournit également des composants pour les sciences du vivant: appareils médicaux, produits de soins, de biotechnologie et pharmaceutiques. <<

www.trelleborg.com

(ID:26268150)