Rechercher

En classe…sans y être Pandémie : la FSRM partage ses enseignements

| Auteur / Rédacteur: Source : FSRM / Jérémy Gonthier

40 ans d’enseignements. 8 semaines de confinement. 5 jours pour envisager un nouveau modèle pédagogique. En réponse aux défis de la pandémie, la Fondation Suisse pour la Recherche en Microtechnique (FSRM) a dû réinventer ses outils et méthodes.

Entreprises liées

Exemple de cours enregistré live.
Exemple de cours enregistré live.
(Source : FSRM)

Le moyen le plus évident était le webinaire par visioconférence. « Évident » mais pas simple : il implique que l’enseignant maîtrise parfaitement l’outil et ses fonctionnalités. Objectif : assurer la qualité et la fluidité de la formation, tout en (re)créant une réelle dynamique de groupe. Les formations de la FSRM sont largement reconnues pour leur qualité, leur contenu, le haut degré d’interactivité et l’accueil des stagiaires. Reproduire ces conditions « en ligne » était un véritable défi.

« Côté FSRM, nous maîtrisons la technologie, l’accès à distance, la participation des stagiaires. A l’inverse, nous n’avons aucun contrôle sur le matériel et les conditions de réception chez l’apprenant. Il peut se trouver à la maison, en open space, ou tout autre environnement peu propice à la concentration. La visioconférence a toujours une part d’inconnu », explique Philippe Fischer, Directeur de la FSRM.

Galerie d'images

Second format déployé : une formation filmée en direct, dans une salle de cours, devant une audience réelle ou virtuelle. Les élèves pouvant se déplacer en fin de confinement ont ainsi pu assister à un cours traditionnel. Ils furent rejoints par des élèves « virtuels », connectés à une URL sécurisée pour suivre le même cours au même moment. Cette alternative permet de retrouver un cadre connu des stagiaires ainsi qu’une interactivité proche de la normale – un format « hybride » qui tire le meilleur du présentiel et du distanciel.

Zoom Zoom !

Qui n’a pas entendu parler de Zoom, cette application inconnue il y a trois mois, aujourd’hui sur toutes les lèvres ? Depuis plusieurs semaines, la FSRM l’a intégré à son éventail de formations à distance. Il est proposé en complément des solutions plus traditionnelles comme Skype ou Teams. Ces outils permettent une parfaite interactivité et offrent de nombreuses options, tel le travail en groupe, les sondages, le chat, etc.

« Nous n’avons pas uniquement développé de nouveaux outils mais de nouvelles manières de travailler », conclut Philippe Fischer. « La FSRM va rester concentrée sur l’enseignement présentiel car, en plus de quarante ans, nous en avons acquis une expérience et une maîtrise uniques. Pour autant, ces opportunités induites par la crise nous ouvrent de nouveaux territoires académiques : la possibilité d’un enseignement à distance pérennisé, l’ouverture à l’international, la constitution d’une vidéothèque unique, la création de chaînes dédiées, etc. ». MSM

(ID:46899826)