Des pinces et des systèmes de serrage intelligents constituent la première étape de la stratégie de numérisation de Schunk Numérisation des pinces et dispositifs de serrage

Auteur / Rédacteur: Source : Schunk / Gilles Bordet

Depuis maintenant plusieurs années, Schunk poursuit la numérisation de sa gamme. Alors que l’accent avait été mis jusqu’à présent sur l’ingénierie, c’est-à-dire la planification, la simulation et la conception, la numérisation des composants doit être accélérée dans les années à venir.

Entreprises liées

Grâce au système de capteurs intégré, le porte-outil intelligent iTENDO de Schunk mesure les accélérations et les vibrations directement sur la pièce et transfère les données au système de commande de la machine.
Grâce au système de capteurs intégré, le porte-outil intelligent iTENDO de Schunk mesure les accélérations et les vibrations directement sur la pièce et transfère les données au système de commande de la machine.
(Source : Schunk)

Des pinces et des porte-outils intelligents constituent la première étape. Schunk poursuit une stratégie claire. Comme les interfaces mécaniques, les interfaces et outils numériques sont ouverts à tous les types d’environnements possibles.

« La numérisation touche tous les domaines de la fabrication industrielle : développement, conception et simulation, approvisionnement et fabrication, assurance de la qualité, assemblage et logistique », explique Timo Gessmann, directeur de la technologie (CTO) chez Schunk. La mise en réseau ne s’arrête pas à la broche, à l’axe linéaire ou au bras du robot. « C’est plutôt l’intégration des outils en bout de bras et des dispositifs de serrage qui est le facteur décisif pour la capacité à contrôler, surveiller et optimiser les processus jusqu’à la pièce à usiner. Plus on y parvient de manière cohérente et efficace, plus l’effet sur le processus global est important », déclare M. Gessmann.

Galerie d'images

L'automatisation combinent le contrôle, la passerelle IdO et la technologie des capteurs

Premièrement, Schunk voit un grand potentiel dans la technique du jumeau numérique, y compris les environnements de simulation et les systèmes de gestion des outils correspondants. Deuxièmement, on pense que les plateformes d’automatisation disposant de fonctionnalités d’applications individuelles seront très populaires en raison de leur simplicité. « Des plateformes telles que ctrlX Automation de Bosch Rexroth, que nous utilisons nous-mêmes chez Schunk pour l’automatisation des processus de préhension et de serrage, permettent aux utilisateurs de visualiser et de programmer des processus d’automatisation complexes dans un délai très court et de les relier à des systèmes de niveau supérieur et à des solutions de cloud. Elles offrent des possibilités totalement nouvelles pour le contrôle et la surveillance des processus ainsi que la valeur ajoutée de l’extension des composants avec des services et des fonctions individuels sous forme d’applications. »

La pince disponible sur l’App Store

Au lieu de programmer laborieusement des procédures de préhension complexes à chaque fois, les utilisateurs pourront à l’avenir utiliser des programmes miniatures (applications) de la même manière que pour les smartphones, qui seront proposés avec des pinces ou des dispositifs de serrage intelligents. « Il en résultera une valeur ajoutée considérable, dont les dimensions ne peuvent pas encore être pleinement saisies aujourd’hui. » Schunk fournit un échantillon des développements à venir avec la pince parallèle intelligente EGL et le porte-outil intelligent iTENDO.

La technologie et l’intelligence intégrées des capteurs lui permettent de faciliter la flexibilité des processus de fabrication ainsi que le contrôle et l’optimisation des processus directement sur la pièce à usiner. Si des écarts se produisent pendant le processus en cours, les pièces NOK peuvent déjà être repérées et éjectées au niveau des composants, ou les paramètres d’usinage peuvent être optimisés de manière autonome sur la base de données déterminées localement en temps réel. Grâce à la mise en réseau avec le contrôle du système ou avec des solutions de cloud, il est possible de réaliser des évaluations de tendances et de les intégrer directement dans le contrôle de la qualité du flux de fabrication. Alors qu’avec les composants de système de préhension et les dispositifs de serrage conventionnels, l’accent était mis principalement sur la stabilité des processus et la rentabilité des opérations individuelles, des fonctions et des services logiciels intelligents permettent d’optimiser et de rendre plus flexible l’ensemble de la chaîne de processus. « Notre objectif est d’offrir une valeur ajoutée grâce à des fonctions physiques et numériques en numérisant les pinces et les dispositifs de serrage et d’obtenir une transparence et une efficacité maximales dans les processus d’automatisation », déclare M. Gessmann. MSM

(ID:46995088)