Une nouvelle référence pour l'usinage des aciers inoxydables

Nouvelle révolution, Mikron Tool fait son «crazy spring»

| Rédacteur: Gilles Bordet

L'atelier de test, c'est ici que tous les outils sont testés en conditions réelles. De gauche à droite: Cristian Donarini, Dr. Alberto Gotti (Responsable R&D), Andrea Masera et Markus Schnyder (Vice Président).
Galerie: 24 photos
L'atelier de test, c'est ici que tous les outils sont testés en conditions réelles. De gauche à droite: Cristian Donarini, Dr. Alberto Gotti (Responsable R&D), Andrea Masera et Markus Schnyder (Vice Président). (Image: MSM)

>> Il y a toujours eu des événements qui ont marqué leur temps et cela continuera ainsi tant que le monde sera monde. Certains sont restés vifs dans les esprits, les grands bouleversements historiques, les bonds technologiques, les progrès démocratiques et pourtant il y a là au milieu de tous ces événements de véritables petites révolutions passées presque inaperçues.

Discrètes pionnières, elles nous accompagnent dans notre quotidien mais bien peu d’entre nous connaissent même jusqu’à leur existence. En effet, qui se soucie du contenu de son smartphone dernier cri? Peu nombreux sont ceux qui ont vraiment idée de toutes les évolutions qui font de cet assemblage de semi-conducteurs l’outil populaire et performant que nous connaissons.

L'histoire se répète mais ne se ressemble pas

Et pourtant, il ne serait pas impossible de fabriquer ce même produit avec des tubes à vide, un écran cathodique et 50 kilos de batteries au plomb, le tout monté sur un joli chariot à roulette. Mais si tel était le cas, le marché des télécommunications nomades n’aurait jamais connu l’essor fulgurant qui est le sien. Cela ne change pourtant rien à la fonction première de l’objet, émettre et recevoir. Il en va de même pour l’outillage et les machines-outils. La fonction du premier tour à métaux du 18e siècle et strictement identique à son descendant CNC, une pièce tournante et un outil fixe. De même, une fraise ou un foret reste un outil tournant travaillant dans une pièce fixe.

De la révolution à l'évolution

Il est difficile dans ces cas-là de parler de révolution, une révolution c’est, par exemple, l’invention de la roue et son évolution est le pneu et la jante moderne, celle-là même qui supporte les 560 tonnes d’un Airbus A380 et résiste au 265 km/h nécessaire à son atterrissage. Le même avion équipé de roues en bois de l’antiquité ne pourrait même pas espérer décoller. Et pourtant l’évolution d’un objet aussi anodin que la roue a fait de la mobilité l’élément porteur de croissance et de développement qui a propulsé le 20e siècle dans le futur. La prochaine révolution sera son abandon pur et simple pour la voiture volante si chère aux écrivains d’anticipation du siècle dernier. Et pourtant, force est de constater que si les visionnaires des années 50 voyait l’aboutissement de ce rêve pour la fin du 20e siècle, nos véhicules sont toujours équipés de leurs quatre roues et cela risque de durer encore un temps. Alors seule solution, l’évolution, la recherche à tous les niveaux de la performance maximale, de l'évolution des matériaux et des procédés de fabrication. Des évolutions qui débouchent sur ces fameuses micro révolutions qui ne rendent pas obsolète la fonction de l’objet mais en augmente ses performances à un tel point que ce qui c’est fait jusque là semble dépassé malgré son origine contemporaine.

Une histoire de passion ou le rêve d'un homme

C’est ici que commence l’histoire de la gamme « Crazy » de Mikron Tool, l’histoire d’un outsider qui n’a pas de pétrole mais des idées. La petite société, 30 collaborateurs à ses débuts, est née du besoin de Mikron Agno, fabricant de machines transfert, de pourvoir à la demande de ses clients en outillages spéciaux. C’est sur cette base que Mikron Tool a obtenu ses lettres de noblesse et développé son savoir-faire. Alors, quand en 1998 la petite structure gagne son indépendance, il fallut lui trouver un capitaine. Un homme accepta ce challenge: Markus Schnyder actuel vice-président exécutif. C’est épaulé de son épouse, Silvia Schnyder responsable du marketing, que l’énergique tandem entrepris de relever ce défi. Et il en fallut du courage, de la persévérance, de l'abnégation et de l’opiniâtreté pour atteindre l’objectif rêvé de M. Schnyder: tout simplement fabriquer les meilleurs outils du marché dans son segment d’activité. Et quand David s’attaque à Goliath, il n’y a guère que dans les récits bibliques que ce premier s’adjuge la victoire, mais il arrive encore, heureusement, que cela se passe aussi dans le monde des affaires. Ainsi est né le concept « Crazy Tools », la gamme d'outils fous qui allait révolutionner son monde par ses évolutions high-tech.

Contenu de l'article:

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 42716866 / Outillage)