Crevoisier présentera à Genève, une nouveauté exceptionnelle pour les horlogers

Nouveautés proposées au salon EPHJ-EPMT-SMT

| Auteur / Rédacteur: Jean-René Gonthier, rédacteur en chef MSM / Jean-René Gonthier

Gravure intelligente de pièces avec contrôle par caméra, prise en vrac et dépose en douceur dans un panier.
Galerie: 1 photo
Gravure intelligente de pièces avec contrôle par caméra, prise en vrac et dépose en douceur dans un panier. (Source : Crevoisier SA)

C'est à l'occasion de Robomize Your Production, un événement de trois jours organisé par Stäubli AG, que la rédaction a rencontré Yann Düscher responsable vente et marketing sur le stand de Crevoisier.

Crevoisier SA, le fabricant de machines, polisseuses et rectifieuses du Jura sera à nouveau présent à l'EPHJ-EPMT-SMT et était également présent au jeune salon TWS de La Chaux-de-Fonds.

MSM : En quoi Crevoisier SA se distingue-t-elle face aux autres intégrateurs de robots ?

Yann Düscher : Crevoisier est une entreprise suisse sise aux Genevez (JU) et dont les machines réalisées sont 100 % fabriquées en Suisse. Nous réalisons l’intégration de nos cellules robotisées en fonction de la machine à automatiser et en tenant compte de l’environnement du client et de son flux de production. Au final, le client bénéfice d’une solution uniforme pour l’ensemble de son parc machine.

MSM : Que proposerez-vous de nouveau à l'EPHJ-EPMT-SMT ?

Yann Düscher : A Genève nous présenterons nos nouveaux poste de polissage et une nouveauté majeure qui va faciliter le travail des sociétés actives dans le polissage. Cette solution a été développé en collaboration avec un grand groupe horloger. Plusieurs sociétés issues du médical ou de l’outillage ont déjà pu prendre la mesure des avantages de la solution.

Polissage 4.0 grâce à « Polycapture 2.0 »

MSM : Comment se nomme cette nouveauté ?

Yann Düscher : La machine se nomme C710. Il y a 5 ans à l'EPHJ, nous avions gagné le prix de l’innovation avec le concept Polycapture que nous avions intégré dans la cellule industrielle C700. Depuis nous avons travaillé sur une simplification de la solution tout en réduisant le prix et la taille de la machine.

MSM : Avez-vous participé au salon Technical Watchmaker Show de la Chaux-de-Fonds ?

Yann Düscher : Oui nous y étions avec un de nos nouveaux poste de polissage qui dispose d’améliorations du confort d’utilisation et de performances.

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 45776792 / Automatisation)