Rechercher

Réalisation d’un écran photovoltaïque au CSEM Neuchâtel innove avec une façade solaire 100% Swiss made

| Rédacteur: Gilles Bordet

>> Les entreprises Viteos et CSEM ainsi que la Ville de Neuchâtel s’associent pour la réalisation d’une façade photovoltaïque à Neuchâtel. Constituée de nouveaux panneaux solaires entièrement développés et fabriqués en Suisse, la nouvelle façade ornera le sud du bâtiment Maladière 83 du CSEM. Ce projet 100% Swiss made s’inscrit dans le développement actuel du Pôle neuchâtelois d’innovation et renforcera le rayonnement national et international de la région et de ses acteurs.

Entreprises liées

Nouveaux panneaux solaires en façade du bâtiment du CSEM, Maladière 83, Neuchâtel.
Nouveaux panneaux solaires en façade du bâtiment du CSEM, Maladière 83, Neuchâtel.
(Image:© GD-Archi.ch)

Le quartier Maladière/Jaquet-Droz poursuit son développement urbanistique : après la mise en place du réseau de froid à distance (Freecooling) grâce à l'eau du lac, l’inauguration et l’installation de panneaux solaires sur le toit de Microcity, c’est à présent le concept d’intégration de technologies solaires au bâtiment qui sera mis en oeuvre dans ce périmètre dédié à la microtechnologie et à l’innovation. A la faveur d’un investissement conséquent en rénovation et aménagement de son bâtiment Maladière 83, destiné entre autres à son centre de compétence en photovoltaïque (PV-center), le CSEM s’est associé à Viteos et à la Ville de Neuchâtel pour intégrer un écran photovoltaïque innovant à la façade sud.

Atout pour Neuchâtel

Par-delà les intérêts technologiques et énergétiques, le projet se distingue avant tout par sa vocation d’intégration architecturale. L’écran photovoltaïque a été dessiné par le bureau d’architecture Geninasca Delefortrie, en collaboration avec le PV-center pour le choix de la technologie, représentative des activités neuchâteloises dans le domaine et aussi de l’industrie photovoltaïque en Suisse.

La future façade photovoltaïque, unique au monde et innovante de par sa technologie, met en avant les capacités d’innovation du CSEM et illustre sa mission de transfert technologique vers des partenaires industriels suisses ; elle démontre – par l’exemple – l’intérêt porté par les partenaires engagés aux énergies renouvelables, et à l’énergie solaire en particulier. A ce titre, le projet constitue une magnifique vitrine pour valoriser, grâce au choix de sa technologie et à son design architectural, non seulement les activités du CSEM et de Viteos mais aussi l’image de la ville de Neuchâtel en tant que cité clairement tournée vers l’innovation et l’intégration des énergies renouvelables. De plus, ce projet constitue un véritable outil de communication et de promotion des technologies développées par des institutions locales dont le prestige ne peut que renforcer l’image positive de la Ville et du Canton de Neuchâtel.

Depuis longtemps tournée vers les réalisations dans le renouvelable, Viteos a mis sur pied en 2011 un ambitieux programme d'investissements comportant plus de 110 millions de francs pour l'énergie hydroélectrique du canton et à hauteur de 24 millions de francs sur 10 ans pour le photovoltaïque. Avec des projets à venir dans l'éolien et la biomasse, Viteos est ainsi clairement le numéro un des énergies renouvelables dans la région neuchâteloise. En 2014, Viteos investit entre 2 et 3 millions de francs pour des réalisations photovoltaïques dans ce canton.

Le projet de façade photovoltaïque sera financé par Viteos en partenariat avec le CSEM et la Ville de Neuchâtel. La participation de la capitale cantonale doit encore être confirmée par le Conseil général lors de sa séance du 23 juin 2014.

(ID:42760036)