Rétrospective du salon Micronora 2018 de Besançon

Micronora 2018 :Objectif Industrie 4.0

| Auteur / Rédacteur: Jean Guilhem, journaliste indépendant / Jean-René Gonthier

Technologies pour fabrications additives

Enfin, un « Nano d’Or » a été décerné à Protavic International pour la formulation et la réalisation de revêtements de surface transparents, conducteurs et flexibles, incluant des nano-fils d’argent déposés par pulvérisation liquide. Ces produits servent notamment au dégivrage sur du verre ou du plastique et servent aussi à la protection antistatique.

Ce palmarès a été complété par un prix d’honneur du jury et deux mentions spéciales. Le premier a été attribué à Stäubli Robotics pour son système de robot mobile. Adaptable et autonome il est dédié à l’industrie du futur pour des productions intelligentes et flexibles contribuant à soulager les opérateurs ayant des tâches répétitives.

Par ailleurs, mention spéciale du Jury pour une machine à contrôler des géométries 3D de composants microtechniques. Mise au point par Expertise Vision, elle est intégrable aux flux de production haute cadence avec 100% des pièces contrôlées et triées avec une précision de 20 nm.

Mention spéciale également pour Aurea Technology qui aligne un dispositif de mesure optique composé d’un compteur de photons et d’un microscope confocal capables de caractériser des nano et microsystèmes fluorescents ou photoluminescents en intensité et en durée de vie de fluorescence.

Autre tendance du salon, l’augmentation et le perfectionnement constant des technologies de fabrication additive suscite l'intérêt des entreprises de nombreux secteurs car elles ont rapidement saisi les enjeux d’une technique ouvrant de nombreuses portes. A savoir, le prototypage rapide et de qualité, la possibilité de simulation ou encore création de pièces unitaires ou de petite série. En tout cas, ce nouveau mode de fabrication facilite la réalisation de formes structurées nouvelles et complexes qu’il serait impossible d’imaginer par des procédés classiques. De plus, la région a un atout de taille son écosystème en santé rassemblant toutes les technologies de fabrication additive (SLA, SLS, FDM…) et travaillant sur tous les matériaux (PA12, PMMA, métal, céramique, résine…). Une trentaine de structures ont réuni leur savoir-faire au sein d’un groupe de travail "Impression 3D". Grâce aux nouveautés 2018, avec des solutions innovantes au niveau de l’étude topologique intégrée au logiciel de CFAO de Solidworks, les ingénieurs de fabrication sont en mesure de mieux optimiser les pièces de façon à en diminuer la masse tout en conservant un niveau de rigidité déterminé.

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 45528028 / Nouvelles)