La multiplication des salons n'est pas forcément ce que veulent les exposants

Micro-interview avec Alexandre Catton

| Auteur / Rédacteur: Propos recueillis par Jean-René Gonthier / Jean-René Gonthier

Mélanie Cianfano et Alexandre Catton, l'équipe souriante chargée du succès du salon EPHJ-EPMT-SMT.
Mélanie Cianfano et Alexandre Catton, l'équipe souriante chargée du succès du salon EPHJ-EPMT-SMT. (Source : EPHJ-EPMT-SMT)

Le salon EPHJ-EPMT-SMT de Genève doit-il craindre l'arrivée du nouveau salon INDUSTRIALIS à Berne ? Et surtout comment réagiront les exposants vont-ils préférer l'inconnu à la synergie du salon genevois ? Préférer rester à Palexpo où l'EPHJ-EPMT-SMT fait office de carrefour entre la sous-traitance horlogère,le medtech et la précision des microtechniques ou partir pour la capitale ?

Cet interview aborde le salon Prodex Swisstech reporté en mai 2019 ainsi que le nouveau salon Industrialis qui se tiendra du 11 au 14 décembre 2018 et bien évidemment le prochain salon l'EPHJ-EPMT-SMT de Genève prévu du 12 au 15 juin 2018. Interview avec Alexandre Catton, chef de projet du salon EPHJ-EPMT-SMT.

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 45108222 / Agenda)