Des alternatives aux plastiques classiques

Matières synthétiques : vers un changement de paradigme

| Auteur / Rédacteur: Philippe Morel, rédacteur indépendant / Gilles Bordet

Formation de la structure peptidique de la kératine.
Formation de la structure peptidique de la kératine. (Source : Swiss Plastics Cluster)

Le Plastics Innovation Competence Center de Fribourg participe à deux projets européens visant à mieux connaître les chaînes de valeur afin de réfléchir à de nouveaux marchés pour les producteurs de matières premières et d’en diversifier les sources pour leurs utilisateurs et leurs transformateurs.

Une première étape en vue d’une indispensable révision du modèle économique de la plasturgie.

Les déchets jonchant plages et océans ainsi que la dépendance au pétrole nuisent considérablement à l’image du plastique. Pour Rudolf Koopmans, directeur du Plastics Innovation Competence Center (PICC) de Fribourg, ces deux réalités ne sont pourtant pas une fatalité. Il est selon lui possible, mais surtout indispensable, de faire évoluer les choses vers une durabilité accrue, mais au prix d’un changement de paradigme et d’une évolution des mentalités.

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 45348902 / Plasturgie)