Augmentation de la production de composants en matériaux composites dans l’industrie automobile

Matériaux composites et industrie automobile

Page: 2/3

Entreprises liées

La mesure de pression dans l’empreinte comme assurance qualité pour le processus RTM-HP

La courbe de pression – affichée et évaluée par le ComoNeo – est l’information prépondérante permettant l’optimisation et la surveillance du processus. Les phases caractéristiques telles que la mise sous vide, l’injection, et la réticulation sont clairement identifiables sur la courbe de pression (cf. figure 1). Des anomalies sur la courbe indiquent les non-conformités sur le produit (cf. figure 2). La capture et l’enregistrement du signal de pression assurent une traçabilité parfaite de chaque pièce produite. Pour toutes ces raisons, la courbe de pression s’avère un outil indispensable d’optimisation et de surveillance de la qualité.

La mise sous vide du moule est la première phase du processus. Le niveau de vide et sa persistance sont des facteurs clés pour s’assurer de l’absence d’inclusion d’air dans la pièce finie.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 7 images

Un échec de la mise sous vide suggère un problème lié à la fonction d’étanchéité du moule. Une mise sous vide inadéquate peut-être détectée par la courbe de pression. Une fenêtre de surveillance positionnée autour de la courbe permet la détection automatique de ce phénomène. Le cycle pourra être interrompu avant l’injection de la pièce et donc avant la création d’une pièce non conforme. Cette interruption permettra d’éviter la consommation inutile de matière première. (Voir Figure 2, courbe 1).

(ID:44882822)