Séminaire Swissmem de janvier 2019

Longévité de coupe accrue grâce au revêtement CVD

| Auteur / Rédacteur: Propos recueillis par Gilles Bordet / Gilles Bordet

Chaîne de fabrication Ionbond pour revêtement chimique par dépôt en phase vapeur. (CVD)
Galerie: 3 photos
Chaîne de fabrication Ionbond pour revêtement chimique par dépôt en phase vapeur. (CVD) (Source : IHI Ionbond)

En avant-première du séminaire Swissmem du 24 Janvier 2019 à Yverdon, la rédaction du MSM s'est adressée aux différents conférenciers. Philippe Ricklin, Directeur vente et marketing de la branche d’affaire « Equipements » chez IHI Ionbond répond à quelques questions à ce propos.

Philippe Ricklin de chez IHI Ionbond présentera une conférence sur le thème suivant : « Technologie CVD innovante pour les applications dédiées aux outils de coupe ».

MSM : Qu’est-ce qui distinguent les produits IHI Ionbond de ses concurrents ?

Philippe Ricklin : Que répondre a cela, que les produits IHI Ionbond AG sont les meilleurs, les plus performants, les plus proches des besoins des clients…… Tout cela vous l’entendrez aussi si vous posez la questions à nos concurrents. Mais en ce qui concerne les applications CVD dédies aux revêtements durs en couches minces [« Chemical Vapor Deposition » que l’on peut traduire en français par « Dépôt Chimique en phase vapeur »] ce qu’ils ne pourront pas vous répondre, c’est que nous sommes les premiers [dès 1973] à avoir développé de manière industrielle ces technologies et que 46 ans plus tard nous sommes encore là ! Toujours au service de nos clients pour leur faire profiter de notre expérience et de notre savoir-faire.

Fournir l’excellence dans la continuité.

En cela, ne faut-il pas toujours mieux avoir affaire à l’original plutôt qu’à la copie….

Et comme cet autre industriel d’outre Sarine, nous pouvons nous revendiquer de la « Chrüterchraft » philosophie ou nos revêtements, à l’instar des herbes médicinales, sont les remèdes à l’efficacité et au plaisir….

MSM : Quel sujet aborderez-vous lors de ce séminaire ?

Philippe Ricklin : Lors de ce séminaire nous allons présenter deux types de revêtement CVD aboutis :

  • Le premier, un multi couches dont la partie essentielle est un revêtement d’oxyde d’aluminium [Al2O3] a structure cristallographique « α » [αAl2O3] réponds au domaine d’application des opérations de « Tournage », ou l’on verra aussi que la texture [l’orientation cristallographique] a son importance sur l’application de tournage spécifique…

Le second, un multi couche plus rationnel dont la partie essentielle est un revêtement de nitrure d’aluminium au titane [AlTiN] réponds quant à lui au domaine d’application des opérations de « fraisage », ou l’on verra que ce nouveau procédé CVD AlTiN confère, pour des applications de fraisage dédies, une longévité des inserts de coupe bien supérieure aux revêtements de référence, voire même en comparaison a son alter ego généré en PVD.

MSM : Quel est votre positionnement sur le marché ?

Philippe Ricklin : Le corps de métier du groupe Ionbond consiste à fournir la prestation de service de revêtement durs en couches minces par voie sèche a tout type d’industrie de par le monde. Avec ses 39 centres de revêtements repartis autour du globe, le groupe Ionbond se trouve être le second prestataire de service de cette branche.

A cela, il faut ajouter que le groupe Ionbond a de tout temps fabriqué ses équipements de revêtement. Concentré depuis quelques années dans la fabrication exclusive de machine de revêtement du type CVD, Ionbond est le porte-drapeau mondial incontesté de la fourniture de ces équipements aux fabricants d’inserts de coupe avec près de 70% de couverture du marché. MSM

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 45607360 / Agenda)