Ils sont en marche et sont destinés à nous seconder, les robots collaboratifs Les robots ça marche... et bien

Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> A l'occasion de la création de la Division HumanoidPower au sein de la société Rollomatic SA, Monsieur Yvan Rueff le tout nouveau CEO de cette division explique ici les défis de cette diversification chez le fabricant de centres de meulages. Des machines destinées à la fabrication d'outils de coupe.

Entreprises liées

Le robot collaboratif du fabricant japonais Kawada est doté de deux yeux sur sa tête et d'une caméra sur chaque main.
Le robot collaboratif du fabricant japonais Kawada est doté de deux yeux sur sa tête et d'une caméra sur chaque main.
(Image: Kawada Robotics)

Ainsi on constate que la société Rollomatic SA, active dans la conception et la fabrication de centres de meulage de hautes performances destinés à l'industrie de l'outil de coupe, poursuit ses efforts d'innovation.

Une nouvelle Division vient d'être créée, dénommée HumanoidPower, dont la mission consiste à améliorer la rentabilité des entreprises, principalement manufacturières, par l'utilisation de robots collaboratifs, ainsi que de produits et services associés.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 5 images

Pourquoi le robot se doit-il de collaborer avec l'humain?

Un robot, dit collaboratif, travaille en zone ouverte, sans protection particulière car sans danger, et collabore ainsi avec l'humain. Son fonctionnement reste sous le contrôle d'un employé qualifié, tout en étant indépendant dans la réalisation de tâches ingrates, ennuyeuses, répétitives et sans véritable valeur ajoutée. Ne connaissant pas la notion de fatigue, sa rentabilité sera d'autant plus élevée que ses heures de travail seront allongées ! Les exemples d'application sont nombreux notamment dans le chargement et déchargement de machines, par des opérations de préhension et d'orientation de petites pièces,du tri par une mise en cassette/bac, passage au contrôle qualité, etc. Plusieurs robots peuvent aussi interagir entre eux. Ces robots collaboratifs sont distribués en Suisse en exclusivité par HumanoidPower, et produits par Kawada Robotics au Japon sous la désignation «Nextage». Ils sont livrés complets, prêt à l'emploi. Cependant, les «mains» sont conçues et réalisées en Suisse par la nouvelle Division, de manière à parfaitement prendre en compte les spécificités de chaque application client. La programmation du robot peut aussi être réalisée par l'équipe située au Landeron. Celle-ci assiste ses clients à la mise en service, dispense des cours de formation et assure le service après vente.

Nextage est un robot qui intègre 4 caméras, un buste rotatif, 2 bras à 6 axes, un ordinateur embarqué, une batterie de secours et bien d'autres composants qui le rende totalement autonome. Une table de travail peut être placée au dessus de son socle. Il possède ses propres roulettes pour pouvoir le déplacer sur un autre lieu de travail. Il a besoin en tout et pour tout que d'une connexion électrique de 240 Volts et si cela est nécessaire à l'air comprimé.

«Next age» pour le Nextstage

Nextage est un robot de dernière génération qui n'a actuellement aucun équivalent sur le marché ! Déjà présenté lors de l'EPHJ 2015, il le sera à nouveau lors de la prochaine foire mondiale EMO de Milan. Si vous désirez le voir à l’œuvre, alors rendez vous sur le stand Rollomatic : Halle 14 stand M16. Et si la visite de l'EMO n'est pas dans vos priorités, vous pouvez passer au Showroom se trouvant au Landeron. <<

(ID:43583653)