Rechercher

Entretien avec Phillipe Cordonier, responsable romand de Swissmem Les défis de l'Industrie 4.0 du point de vue de Swissmem

| Auteur / Rédacteur: Jean-René Gonthier, Rédacteur en chef MSM / Jean-René Gonthier

Phillipe Cordonier le responsable romand de la grande association suisse s'exprime sur cette nouvelle révolution numérique ainsi que les défis et chances pour l'industrie helvétique.

Entreprises liées

Exportation de l'industrie MEM de janvier à décembre 2016.
Exportation de l'industrie MEM de janvier à décembre 2016.
(Source : Swissmem)

MSM : Quelle est l’importance de la mise en place de l’industrie 4.0 ou « industrie du futur » au sein des entreprises suisses ?

Philippe Cordonier : De notre point de vue, le terme Industrie 4.0 (4.0 signifie la 4e révolution industrielle) s’applique à la transformation digitale que vit actuellement le monde industriel. Un sondage auprès de nos membres Swissmem en été 2016 a montré que cette révolution est déjà une réalité pour de nombreuses entreprises de notre branche. En effet, plus de 40 % des entreprises ont affirmé avoir déjà effectué un projet de type Industrie 4.0. Plus de la moitié des entreprises se trouvaient en phase de réalisation d’un tel projet. Et la plupart des entreprises nous ont confirmé l’apport essentiel de tels projets innovants dans leurs processus de production ainsi que pour la mise sur leurs marchés de produits nouveaux. Nous voyons donc un potentiel très élevé pour la branche industrielle suisse de répondre aux défis actuels de la mondialisation, du franc fort, de la concurrence internationale et des conditions-cadres en Suisse se dégradant par une transformation vers une digitalisation rapide de son outil de production et de ses services. Pour certains secteurs d’activités, il en va probablement d’une question de survie. L’industrie 4.0 est donc une chance que l’industrie suisse doit saisir sans tarder.

(ID:44438325)