Les entreprises ignorent bien souvent qu’elles partagent les mêmes préoccupations que leurs concurrentes

Le Swiss Plastics Cluster comme promoteur de la recherche appliquée

| Rédacteur: Jérémy Gonthier

Le GT « Innovation & Technologie » avec, de gauche à droite : Rudy Koopmans, Enno de Lange, Roland Bochud, Christian Gilliéron et Bruno Neuhaus.
Galerie: 1 photo
Le GT « Innovation & Technologie » avec, de gauche à droite : Rudy Koopmans, Enno de Lange, Roland Bochud, Christian Gilliéron et Bruno Neuhaus. (Source : SPC)

Le Swiss Plastics Cluster a été lancé en 2005 à l’initiative conjointe de la Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg et de cinq entreprises fribourgeoises issues du domaine de la plasturgie, avec l’ambition de mettre à profit des synergies dans les domaines de la formation de base et de la formation continue et de répondre ensemble aux questions techniques récurrentes spécifiques à la plasturgie.

Plasturgie – Le Swiss Plastics Cluster s’est fixé comme tâche principale de promouvoir de manière ciblée les activités liées au domaine de la recherche et du développement. Ceci est, entre autres, mis en œuvre par le biais de projets communs dès la phase précompétitive, permettant ainsi également aux plus petites entreprises d’atteindre le niveau de technologie souhaité.

Le Swiss Plastics Cluster (SPC) comporte trois groupes de travail dédiés aux domaines prioritaires que sont la formation, la technologie & innovation et les micro- et nanotechnologies. Ces groupes initient et conduisent les projets dans leurs domaines respectifs, assurant ainsi la poursuite des activités stratégiques du cluster.

Le groupe de travail « Innovation & Technologie » (GT T&I), dirigé par Enno de Lange (Johnson Electric International SA ) a trois missions prioritaires :

  • développer des activités de recherche & développement de type collaboratives (à un niveau pré-concurrentiel) afin d’amener chaque membre au niveau technologique qu’il souhaite.
  • favoriser les projets concurrentiels par une mise en réseau des acteurs publics-privés.
  • favoriser la veille technologique en offrant aux membres du SPC un accès privilégié à des bases de connaissances et organiser des workshops.

Les entreprises ignorant bien souvent qu’elles partagent les mêmes préoccupations que leurs concurrentes, c’est au GT T&I qu’il incombe de déterminer les thèmes susceptibles d’initier des travaux de recherche afin de permettre aux partenaires industriels du SPC de travailler de concert avec les partenaires académiques sur des problématiques communes à une application, une méthode, une matière première etc., afin d’assurer une mise à jour de leurs compétences technologiques.

Une autre facette des activités du GT T&I est l’aide aux entreprises qui se lancent dans des projets concurrentiels de type CTI ou des partenariats directs avec, par exemple, le Plastic Innovation Competence Center (PICC).

La force d’un réseau se mesurant au nombre de partenaires actifs et de leurs connexions, GT T&I invite tous les acteurs de la plasturgie à se lancer dans de nouveaux projets, pour dynamiser tant leur entreprise que le SPC !

Ajouter un commentaire

copyright

Cette contribution est protégée par le droit d'auteur. Vous voulez l'utiliser pour vos besoins ? Contactez-nous via: support.vogel.de/ (ID: 44703651 / Plasturgie)